jeudi 24 septembre 2009

Excavatrice Boki occasion

Cette Boki a été vendue. Autres pelles Boki, cliquer ici.




Excavatrice de cimetière Boki 2050.
Renseignements : plm.picard@wanadoo.fr

Egalement disponible : Boki 2551 occasion

6 commentaires:

  1. Elle n'est pas toute neuve, mais elle est intéressante et fonctionne très bien.
    D'une photo à l'autre on voit notamment le bras téléscopique rentré et puis sorti.

    RépondreSupprimer
  2. Qui sont les acheteurs potentiels ? Et puis, pourquoi veux-tu t'en débarrasser ?

    RépondreSupprimer
  3. C'est une excavatrice de cimetière. Elle ne peut intéresser que quelqu'un qui effectue des travaux de cimetière.
    Nous n'en avons pas l'utilité, notre métier est de les réparer et de les remettre en état. Celle-ci a été reprise à un client et nous l'avons révisée. Elle est en parfait état, même si la peinture est passée.
    Une machine neuve est très chère. Les petites entreprises de marbrerie n'obtiennent pas toutes de financements pour une machine neuve, surtout en ce moment où les banques ne financent rien malgré le soutien du gouvernement.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si j'ai envie d'entrer dans le sujet, aussi c'est avec un peu d'appréhension que je pose la question : il y a encore des gens qui préfèrent se faire inhumer ? Est-ce que la solvabilité entre en compte dans ce type de pratiques funéraires ?

    Connais-tu une chanson de Brassens qui s'intitule :

    LES FUNÉRAILLES D'ANTAN

    Jadis, les parents des morts vous mettaient dans le bain,
    De bonne grâce ils en faisaient profiter les copains:
    "Y'a un mort à la maison, si le coeur vous en dit,
    Venez le pleurer avec nous sur le coup de midi..."
    Mais les vivants aujourd'hui ne sont plus si généreux,
    Quand ils possèdent un mort ils le gardent pour eux.
    C'est la raison pour laquelle, depuis quelques années,
    Des tas d'enterrements vous passent sous le nez.

    REFRAIN:
    Mais où sont les funérailles d'antan?
    Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
    De nos grands-pères,
    Qui suivaient la route en cahotant,
    Les petits macchabées, macchabées, macchabées, macchabées
    Ronds et prospères...
    Quand les héritiers étaient contents,
    Au fossoyeur, au croque-mort, au curé, aux chevaux même,
    Ils payaient un verre.
    Elles sont révolues,
    Elles ont fait leur temps,
    Les belles pom, pom, pom, pom, pom, pompes funèbres,
    On ne les reverra plus,
    Et c'est bien attristant,
    Les belles pompes funèbres de nos vingt ans.

    Maintenant, les corbillards à tombeau grand ouvert
    Emportent les trépassés jusqu'au diable vauvert,
    Les malheureux n'ont même plus le plaisir enfantin
    De voir leurs héritiers marron marcher dans le crottin.
    L'autre semaine des salauds, à cent quarante à l'heure,
    Vers un cimetière minable emportaient un des leurs...
    Quand, sur un arbre en bois dur, ils se sont aplatis
    On s'aperçut que le mort avait fait des petits.

    Plutôt que d'avoir des obsèques manquant de fioritures,
    J'aimerais mieux, tout compte fait, me passer de sépulture,
    J'aimerais mieux mourir dans l'eau, dans le feu, n'importe où,
    Et même, à la grande rigueur, ne pas mourir du tout.
    O, que renaisse le temps des morts bouffis d'orgueil,
    L'époque des m'as-tu-vu-dans-mon-joli-cercueil,
    Où, quitte à tout dépenser jusqu'au dernier écu,
    Les gens avaient à coeur de mourir plus haut que leur cul,
    Les gens avaient à coeur de mourir plus haut que leur cul.

    RépondreSupprimer
  5. Mais Momo, c'est la majorité des gens qui désirent se faire inhumer!
    De plus, l'incinération est aussi onéreuse. C'est un leurre que de faire croire aux gens qu'ils sont plus tranquilles.
    J'ai une amie qui vit l'enfer à cause des cendres de sa meilleure amie que le fils de celle-ci a déposé chez elle. Des marbriers se retrouvent aussi avec des urnes non réclamées.
    De toute évidence, il y a un vide juridique à combler.
    Les murs des cimetières sont faits pour empêcher les morts d'envahir le monde des vivants, s'ils n'y sont pas à leur place, ils sont n'importe où.
    Il est normal de retourner dans le sein de la Terre mère, Momo, pas d'être réduit à l'état de cendres.

    RépondreSupprimer

D'avance, merci de vos réactions.