vendredi 30 octobre 2015

Mossad, ennemi public


J'ai exprimé à plusieurs reprise l'éventualité que les attentats sous faux drapeaux commis un peu partout dans le monde soient perpétrés par le Mossad. Le mensonge étant une des meilleurs qualités israélienne, ils font évidemment porter le chapeau à d'autres, de préférence les musulmans, qui sont les ennemis désignés du moment, car ils n'ont pas le courage d'assumer leurs  positions.

Je pense particulièrement aux attaques du 11 septembre 2001 à New-York, aux explosions dans les gares de Bologne et Madrid ainsi qu'à celle du métro de Londres, les attaques contre la Norvège en 2011, Toulouse en 2012 et Charlie Hebdo en 2015. La liste n'est pas exhaustive, j'en oublie certainement beaucoup.

Pour illustrer mon propos, je vous propose de regarder cette enquête diffusée sur France 3 sur des assassinats commis en France contre des ingénieurs atomistes.

mercredi 21 octobre 2015

Retour vers le futur

Pour info, je n'ai pas personnellement croisé Mary Mac Fly ou le Doc Emmet Brown aujourd'hui, ni vu la Deloréan. Mais c'est certainement parce qu'ils n'ont pas atterri en Normandie.


Faire le point

"On ne se refait pas"

S'il y a bien une expression que je n'aime pas, c'est celle-là. Dire qu'on ne se refait pas, c'est en quelque sorte clamer qu'on est le même que par le passé et donc qu'on n'évolue pas. Pire, on donne souvent ce constat comme une excuse pour refuser de regarder ailleurs que dans son petit environnement.
Je ne suis évidemment pas la même que lorsque j'ai commencé à écrire dans ce blog. J'ai acquis des connaissances que je n'avais pas et je suis allée, le plus souvent, à la rencontre des informations qui me manquaient pour comprendre un sujet. Je ne peux évidemment pas tout savoir et tout connaître car l'énorme quantité de flux généré chaque jour ne le permet pas, il faut avoir recours à des filtres.
Bien entendu, qui dit filtre dit critères et il est facile à partir de là de discuter le choix de ces critères.

Les grandes plateformes d'information qui publient des articles sur l'actualité semblent avoir des orientations politiques différentes. En réalité, elles disent toutes plus ou moins la même chose et les commentaires qui dévient de la ligne fixée sont souvent censurés par l'équipe des modérateurs.
Il est évident à partir de ce constat que s'informer à partir de ces plateformes, c'est aussi ne pas avoir accès à une partie de l'information, elle même censurée avant publication.

Même si son fonctionnement est discutable, le principe de la justice, d'écouter chacune des parties avant de décider ce qui est juste, est plutôt bon, lorsque l'équité est respectée.
Lorsqu'il y a conflit entre ce que mes yeux voient et ce qu'on me dit qu'il faut voir, je prends le temps de chercher et je ne fais confiance aveuglément à personne. Le résultat en est ce blog où je partage parfois, pas toujours, ce que je pense au sujet de l'actualité.

Il m'arrive aussi de ne pas avoir toutes les informations au moment où je les cherche. Je donne un exemple, le naufrage du Costa Concordia en Méditerranée. J'ai d'abord pensé à un accident du à une maladresse de l'équipage. Je n'avais à ce moment là que l'expérience des nombreux ferries à bord desquels j'étais montée. C'est évidemment quelqu'un du monde maritime qui m'a mis la puce à l'oreille en disant que les média mentaient honteusement sur ce  naufrage. Ma rencontre avec une autre blogueuse comprenant l'italien a été l'occasion de faire des recherches et de modifier mon opinion. L'affaire ne fait plus la une des media français, mais le fait qu'on ait fait appel à un "communicant" pour rapporter les faits montre que la vérité avait besoin d'être déguisée. Je pense à présent que ce naufrage a été provoqué. S'il y avait besoin de preuves autres que celles données par l'enregistreur de données (que certains appellent la boite noire, bien qu'elle soit orange vif) la comédie du procès et le harcèlement médiatique du capitaine en sont autant car aujourd'hui, sachez-le, aucun grand média ayant pignon sur rue n'est objectif et même si le forfait est prouvé, ça ne fera pas la une des journaux.

J'ai démarré mon blog grâce à un autre blogueur, pourtant de ma famille, avec lequel je n'ai plus aujourd'hui aucun contact. J'ai eu quelques commentaires d'autres blogueurs au départ, surtout sur des articles sans importance ou alors sans rapport avec le sujet d'origine, ce qui était souvent pénible. Je me réjouis aujourd'hui que ces commentaires aient cédé la place à des visites qui ne laissent pas de traces. Je vérifie leur pertinence avec les mots de recherche utilisés, plus nombreux que les images. J'ai également pu constater sur les autres blogs que je visite que les commentaires sont souvent des amabilités rendues entre blogueurs qui forment une sorte de communauté. Dommage.



vendredi 16 octobre 2015

Un 16 octobre

J'ai créé ce blog il y a 2710 jours, ce qui correspond à 10 périodes de 271 jours chacune.
Comme nous le savons tous, 271 étant un nombre premier, on ne peut partitionner ce temps en d'autres divisions.

Dans 31 périodes de 271 jours, nous serons de nouveau le 16 octobre et nous serons en 2038. C'est dans 23 ans.

Je voudrais vous faire remarquer que non seulement 271 mais aussi 31 et 23 sont des nombres premiers et que pour faire mes calculs, j'ai du tenir compte des années bissextiles et donc de me baser sur une période de quatre années faisant un total de 1461 jours, qui est le produit de deux nombres premiers, 487 et 3.

La fois suivante où une période se terminera un 16 octobre tombera en 2061 et ce sera la 72ème.
Ensuite, ce sera le 16 octobre 2084, mais la fois suivante, cet évènement ne se reproduira qu'en 2639 soit dans 6 siècles et 24 années qui feront un total de 227.911 jours.
Ce sera dans 841 périodes de 271 jours et je peux parier que ce blog sera dans les oubliettes du temps.

Pour l'anecdote, sachez que 841 est le carré de 29, qui est également un nombre premier.

Enfin, si ça vous intéresse, le 16 octobre 3332 marquera la fin de la 1785ème période dans 1317 ans soit dans 481.025 jours dont le premier commence... demain.


Enfin, pour ceux que les nombres premiers intéressent, voici les 99 premiers.


2 3 5 7 11 13 17 19 23
29 31 37 41 43 47 53 59 61 67
71 73 79 83 89 97 101 103 107 109
113 127 131 137 139 149 151 157 163 167
173 179 181 191 193 197 199 211 223 227
229 233 239 241 251 257 263 269 271 277
281 283 293 307 311 313 317 331 337 347
349 353 359 367 373 379 383 389 397 401
409 419 421 431 433 439 443 449 457 461
463 467 479 487 491 499 503 509 521 523

Bon anniversaire à ceux qui sont nés un 16 octobre.

C'est le 16 octobre 708 que l'évêque d'Avranches, Aubert, préside à la dédicace de la première église sur le mont Saint Michel.
Le 16 octobre 1793, Marie Antoinette perd la tête.
Le 16 octobre 1914 commence la bataille de l'Yser.

jeudi 15 octobre 2015

Météo et mauvais temps

Philippe Verdier, le chef du service météo de France Télévisions, mis en congé forcé après la parution de son livre "Climat investigation" aux éditions Ring.




Alors que va s'ouvrir prochainement à Paris la conférence des Nations Unies sur le climat, Philippe Verdier a en outre envoyé une lettre ouverte à François Hollande, président de la république française que le magazine Le Point a publié en intégralité, pour lui demander de cesser de dramatiser une situation qui n'a rien d'exceptionnel.

Mise à jour du 16 octobre 2015 :
La vidéo n'est plus visible. Il est indiqué que l'utilisateur l'a supprimée. Ce qui donne une raison supplémentaire de lire le livre.
La vidéo est visible ici. 

Une interview de Philippe Verdier sur Europe 1 :


Verdier : "Je ne suis plus en congés... par Europe1fr

Photo du mois, nuage


Thème: Nuage, choisi par Dame Skarlette


"Que vous ayez la tête dans les nuages, que vous soyez sur un petit nuage, que vous rajoutiez un nuage de lait ou tout simplement que vous aimiez regarder les nuages et imaginer des formes avec ceux-ci, à vous d'interpréter à votre manière le mot nuage(s) comme vous l'entendez."

mercredi 14 octobre 2015

Le défi de Caroline

Pour Caroline, qui m'avait mise au défi d'écrire un texte contenant les mots suivants :
Abricot, zèbre, manuel, zoologie, filipendule, limonade, carabistouille, pleurnichard, foule, parfum, vent, pétale et guide.

Il y a fort longtemps, mais longtemps ce n'est pas assez pour vous donner l'idée, aurait dit Charles Cros, une aristocrate capricieuse s'ennuyait ferme dans son grand château, alors elle demanda à ses agents de la circulation, qui pourtant eux n'avaient pas le temps de se polir l'abricot, de lui concevoir un amusement manuel qui pourrait la changer des carabistouilles de sa foule de courtisans au parfum trop connu. Elle promettait une limonade en récompense à celui qui pourrait lui procurer un tel objet.
Or il résidait à la campagne, bien à l'écart de la cour, Zbr, un guide tartare surnommé le zèbre, qui entendit parler de ce défi et, bien que n'ayant aucun attrait pour la limonade, il décida d'aller féconder cette femelle ce qui ne pourrait pas manquer de la divertir.
Pour pimenter un peu la rencontre, Zbr apporta une gazinière, pièce indispensable à la copulation des zèbres, comme vous le confirmera le livre de zoologie pratique qui se planque derrière les pétales duveteux du filipendule roi de la jungle que vous avez récemment adopté pour décorer votre salon. La décence m'interdit de commenter la suite mais la pleurnicharde avait pris comme un coup de vent dans les voiles et lança à la suite de cet événement la mode du déchiré déjanté qui a fait fureur lors des collections printemps été sur les podiums.
Ceci étant une fiction, toute ressemblance avec Zbig, la comtesse Moranski, un membre du gouvernement ou le pape ne serait que fortuite.

Krn

P.S. :Dois-je ajouter qu'en plus d'assumer complètement ce texte, j'en revendique la propriété intellectuelle?