jeudi 27 octobre 2016

Panne de courant au pays des lumières

Un article de Michel Raimbaud sur Afrique-Asie.fr

Panne de courant au pays des lumières ! Sont-ils tombés sur la tête ?

En ces temps troublés, la « communauté internationale » - nom de scène des trois Occidentaux qui se piquent d’être les maîtres de droit divin de notre planète - semble perdre les pédales. Voilà donc nos larrons en quête de nouvelles aventures.


Comme d’habitude, l’Amérique, cette nation qui se croit indispensable et dispense aux quatre coins de l’univers ses leçons de morale, de démocratie et de droits de l’homme en faisant oublier qu'elle doit son existence au génocide des amérindiens et sa prospérité actuelle au pillage du monde considéré comme une arrière-cour, donne le ton. Ses sbires, les ci-devant « grandes puissances européennes », qui se plaisent à jouer aux gros poissons dans les petites mares, ne sont pas en reste…

Lire la suite de l'article sur le site Afrique Asie.

USS Menges

Le 3 mai 1944, à 1h18, alors que l'USS Menges, des garde-côtes américains était en Méditerranée, une torpille tirée par le sous-marin U371 toucha la partie arrière du navire.

L'explosion détruisit toute la poupe, projetant en l'air les hommes et les équipements et ne laissa que les deux tiers avant du navire. Les torpilles qui n'avaient pas été touchées ont été désarmées par de courageux marins pour éviter qu'elles explosent à leur tour. Deux officiers avaient été tués et il y avait 29 marins tués ou disparus.

Le navire ne perdit pas sa stabilité et il ne coula pas non plus. Remorqué en Algérie pour y débarquer les morts et les blessés, il fut rapidement débarrassé de toute sa ferraille tordue et il prit le chemin de Brooklyn pour y être réparé, tiré en remorque. Arrivé à New-York le 22 juillet, on lui souda la partie arrière d'un autre destroyer USS Holder qu'une torpille avait touchée en son milieu. A la mi-septembre, il reprenait son service.

La photo suivante montre les deux navires l'un à côté de l'autre en cale sèche :


Entiers, ils étaient identiques. On peut facilement apprécier la partie qui manque à l'USS Menges, qui est à gauche.

Ce à quoi je veux en venir, c'est que non seulement ces navires n'ont pas coulé, mais ils ont supporté de traverser l'Atlantique pour revenir dans leur pays. Prodigieux, me direz-vous. Non, aucun prodige dans cette histoire. Les navires militaires ont des compartiments étanches comme tous les autres navires. la différence, c'est que ces compartiments ne comportent pas d'ouvertures. Ils sont réellement étanches.

Les navires militaires sont pratiquement insubmersibles dans des conditions normales.
Si les navires de croisière coulent, c'est parce qu'on fait moins attention à la sécurité des civils que des militaires.

Une dernière image. Un navire coupé en deux par une torpille. Oui, il flotte, malgré une petite gîte.



mercredi 26 octobre 2016

La prétendue mort de Paul Mac Cartney


Le chanteur des Beatles, Paul Mac Cartney a t-il été remplacé par un nommé Billy Shepherd après s'être tué en voiture fin 1966 ?
On aurait mis un sosie à sa place pour éviter des suicides de masse de ses fans.

Pour pouvoir apprécier la chose correctement, il me semble qu'il faut avoir connu les Beatles avant 1966. C'est mon cas, même si j'étais plutôt Rolling Stones. Si vous voulez savoir ce que j'en pense, je n'ai pas du tout entendu parler de cette possibilité en 1966. C'était l'époque de Yellow Submarine et de bien d'autres délires.

Deux photos attesteraient de la mort de Paul Mac Cartney selon des fans persuadés qu'on leur a volé leur idole.

L'ennui, c'est que ces photos, ne prouvent rien du tout.

La première photo est malhonnête. On ne voit que le visage et il ressemble vraiment à Paul Mac Cartney et pour cause, c'est lui. Seulement voilà, il n'est pas mort, il est à la piscine.

la photo de la piscine est ci-dessous. Il y barbote avec ses trois copains de musique. Les images sont ici.




La seconde photo m'a dérangée, parce qu'elle représente un corps qui semble disloqué et qui pend en dehors de ce qui pourrait effectivement être une voiture, mais à part de la tôle de couleur claire, c'est tout ce qu'on en voit.

Au passage, la voiture de Mac Cartney, une Aston Martin, était noire et et elle a été vendue d'occasion en bon état en 1971.

J'ai retrouvé la photo d'origine. Je vous préviens, c'est très moche. C'est un vrai cadavre. Les trois images comparatives se trouvent dans le petit tableau de fin d'article. C'est une photo de guerre et l'homme est un garde-côte. Son nom figure dans cette liste. Il était marin sur l'USS Menges, torpillé par le sous-marin U371 en Méditerranée.


Ce navire est très intéressant, d'ailleurs, pour une autre raison, mais ce n'est pas là le propos.

La prétendue photo du corps
accidenté de Paul Mac Cartney.
Un cadre avec des coins arrondis a été ajouté pour faire vieux film.
Recadrage de l'image de droite qui avait été prise par un survivant de l'explosion d'une torpille sur l'USS Menges. 
La photo du garde-côte telle qu'elle figure dans les archives.
Il s'agit de la photo n° 190


Paul Mac Cartney ayant eu des enfants, s'il voulait faire taire ces rumeurs, une recherche sur son ADN serait la solution. Sauf bien entendu si ce n'est pas lui car le fait que les photos soient des faux ne prouve rien dans un sens comme dans l'autre. Ça révèle seulement la nature profondément corrompue de ceux qui ne reculent devant rien pour qu'une majorité croie leur version d'une histoire dont ils n'ont peut-être pas eux-mêmes le premier mot d'explication.

Échange standard de célébrités

Récemment, je me suis intéressée à Hillary Clinton, me demandant si elle était toujours vivante et si c'était bien elle après l'incident du 11 septembre dernier. J'avais émis quelques hypothèses dans cet article.
Il est normalement interdit de prendre une identité qui n'est pas la sienne, mais dans la sphère où évoluent les politiciens, il semble que tout soit permis, et souvent à la vue de tous. Si une Hillary Clinton hors d'usage avait été changée pour une plus récente, ça ne m'aurait pas plus étonné que ça.

En faisant les recherches sur les sosies, je suis tombée sur une autre affaire du même genre. Paul Mac Cartney, le bassiste des Beatles, serait mort dans un accident de la route en 1966 et depuis, il aurait été remplacé par un nommé Billy Shepherd.

Une autre célébrité aurait été remplacée, Kim Jong-Il. Ne comptez pas sur moi pour enquêter, c'est beaucoup trop loin et à ce qu'on dit, il est assez susceptible.

De ces différentes histoires, je ne peux que retenir une chose. Les personnes publiques sont remplaçables facilement, à la différence de nos proches, car le public n'interfère pas dans leur vie. Ils sont comme des mannequins dans des vitrines, des poupées qui jouent un rôle.

Alors, vraie ou fausse Hillary, le rôle est le même et il est écrit par d'autres. Ils ont même peut-être plusieurs Hillary d'avance. Et il en est de même avec tous les autres. Même s'ils ont échangé un des Beatles, ça n'a rien changé. Ils ont fait de la musique ensemble, on vendu des millions de disques et amassé des fortunes colossales. C'était le but.

jeudi 20 octobre 2016

Mouammar Kadhafi, le livre vert.

Il y a cinq ans aujourd'hui mourait dans des conditions infamantes pour ses assassins, le guide libyen Mouammar Kadhafi.

 Je ne ferai pas de grands discours. J'ai choisi cette vidéo pour lui rendre hommage.


Mon livre sur la commode - Episode I - Le Livre... par kontrekulture


samedi 15 octobre 2016

La photo du mois, silence

Le Silence, choisi par Sinuaisons
Note de l'auteur : Espaces vides, instruments de musique au repos, bébés endormis, langage des signes, panneaux d'interdiction, tout est bon pour parler du silence en images :-)

Voici mon choix :

Plante mortelle

J'aurais seulement pu écrire "Silence on pousse" mais le sujet de ma photo est suffisamment dangereux pour que j'en dise un peu plus.

Il s'agit d'un pied de cigüe. J'en avais repéré de plus petits et plus photogéniques, mais on n'y voyait pas assez bien les taches brunes de la tige et son absence de duvet. Deux caractéristiques qui me permettent de la distinguer de sa cousine, la carotte sauvage.
Ceux qui ont condamné Socrate ne lui ont pas donné une décoction de carotte.

Socrate répandait des idées contraires à l'ordre public, il poussait la jeunesse à exercer son sens critique. On lui a surtout reproché d'avoir inspiré "les Trente Tyrans".
N'ayant jamais rien écrit, c'est Platon qui en a rapporté les paroles. 

De nos jours, Socrate ne boirait pas la tisane fatale, il serait sans doute abattu sans procès par le RAID, la manière choisie par "nos démocraties" pour réduire la parole au silence, ce en quoi, ils ont tort car, contrairement aux apparences, rien n'est plus bavard qu'un mort et Socrate en est la preuve. Resté vivant, nul n'en parlerait plus.

Comme vous le constatez, j'ai quand même réussi à faire entrer la subversion dans le sujet.
J'avais pourtant de nombreuses autres pistes, mais...

Les autres "silencieux" sont là : 


Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilou Soleillant, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sense Away, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Wolverine, Xoliv\', écri'turbulente.

mercredi 12 octobre 2016

Obama nous dit tout

Écoutez d'abord, il y en a pour une minute :



Je ne sais pas si ce discours prédit vraiment la victoire des Russes, mais il semble prédire la fin de la présidence des États-Unis telle qu'on la connait. Ce discours pourrait bien prévenir tous ceux qui sont concernés. Il n'est pas gratuit.

Compte tenu du contexte et vu tous les scandales auxquels sont mêlés les époux Clinton, ainsi que l'état bizarre dans lequel on voit parfois Hillary. Il se pourrait bien que cette dernière déclare forfait et ainsi que le parti démocrate n'ait plus de représentant. C'est un cas de force majeur qui contraindrait Barack Obama a annuler les élections présidentielles.

Mais alors, vu qu'il ne peut, en théorie, pas se représenter pour un troisième mandat, que se passerait-il ? Je peux me tromper, évidemment, mais j'analyse ça comme ça :
On voit de plus en plus, dans la presse, de révélations sur diverses affaires au cœur desquelles se retrouvent non seulement Bill Clinton, l'ancien président, mais également Hillary, la candidate à la présidence. Les révélations vont-elles s'arrêter là ? L'Arabie Saoudite, mise en avant pour son rôle dans les évènements du 11 septembre 2001, ne va t-elle pas cracher le morceau et livrer les vrais responsables à la vindicte publique ? De plus, les militaires américains défient Poutine, or, la Russie a des images satellites du WTC le jour des attentats. Images qui n'ont pas été rendues publiques.

Je vois d'ici un vrai grand procès à la Nuremberg, comme seuls les militaires américains savent les faire, avec seulement le droit de parole donnée à l'accusation. L'affaire du siècle, assurément.

Bush, Rumsfeld, Brzezinski, Rice, Powell, Albrigth, auprès de ces noms prestigieux, Hitler va passer pour un enfant de chœur.

Affaire à suivre, pour l'élection, on sera fixé dans moins de 3 semaines.

Vladimir Poutine inspire un créateur arabe

Mona Al Mansouri, créateur de mode des Émirats Arabes Unis spécialisé dans les robes de cérémonie, a été inspiré par le président russe Vladimir Poutine. Sur l'une des robes présentées lors de son défilé figure le président russe sous la forme d'un ange en tenue de judoka soutenant le monde.

Mon avis est que c'est d'un goût discutable, mais l'idée est intéressante. Au dos de la robe on peut admirer la cathédrale "saint-Basile-le-Bienheureux ou de l'Intercession-de-la-Vierge".
Cette présentation, "défis géopolitiques de notre temps, et mission spirituelle de Poutine" a eu lieu lors du Forum culturel arabe à Moscou  le 7 octobre dernier, jour de l'anniversaire de Vladimir Poutine,.  L'événement a été suivi par le personnel des ambassades du Bahreïn, de la Libye, de la Palestine et du Liban.

Selon le concepteur, cela signifie que la préservation de la paix dans le monde est une force pour le président russe et la robe un symbole du monde arabe uni avec la Russie. Le créateur lui-même était présent lors de la présentation de la robe.

Il n'est pas le seul à vouer une telle admiration au président russe. Un journaliste égyptien, Maomen Mukhtar a nommé son fils nouveau-né Poutine. Il a expliqué son choix en disant qu'il y a de nombreux garçons nommés Vladimir dans le monde alors qu'il n'y en a qu'un qui se prénomme Poutine, son fils. Le nom du bébé est donc Poutine Mukhtar.

Tout à fait entre nous, je me demande si Vladimir Poutine a apprécié cette robe. Je pense que sa bonne éducation a compensé.

mardi 11 octobre 2016

Temps calme pour Port Bermuda


Une autre webcam qui vaut le coup d'œil, celle de Port Bermuda.
Cliquez pour voir la vue en direct.


En plus, il y a du son et au moment de la capture, on entendait la cloche de bord de Norwegian Dawn qu'on voit ici à quai.

Mise à jour du 11/10 à 13h40 :
J'ai peut-être été un peu rapide à annoncer ce temps calme. A la mi-journée, le matin pour eux, le vent est revenu. Matthew met du temps à s'éteindre et on sent déjà les effets de Nicole, autre ouragan, de catégorie 1, qui suit le même trajet que Matthew.


Bahamas, ça souffle.

La webcam de Nassau, aux Bahamas fonctionne à nouveau. Ce soir, on voit que ça souffle encore très fort. Malgré tout, deux navires sont au port dont Carnival Valor, qu'on voit sur cette image, qui est comme les autres, un lien vers la webcam en direct.


Carnival Valor, sur le départ pour Port Canaveral où le temps est beaucoup plus calme.

samedi 8 octobre 2016

Orgueil atlantiste




Mais pour qui se prennent-ils ?

Ne se trouvera t-il jamais quelqu'un pour leur rabattre leur caquet ?

Et celui de la Maison Blanche, l'autre "prix Nobel de la Paix" à qui il fallait donner sa chance, il dit quoi ? (Entre nous, si j'étais Juan Manuel Santos, je me sentirais gravement offensé qu'on me l'ait attribué après qu'Obama et l'Union Européenne se soient essuyés les pieds dessus)

Les fabricants d'armes poussent derrière, la finance aussi. Ils ne sont pas de taille, ils vont encore se mettre à genoux devant, obéir et déclencher une nouvelle guerre.

vendredi 7 octobre 2016

L'ouragan Matthew

Ci dessous la dernière image transmise par la Webcam de Nassau jeudi, prise dans l'ouragan Matthew. L'image est un lien vers la webcam. A 2h00 ce matin 7 octobre 2016, elle n'était toujours pas en service.


L'ouragan Matthew, selon les prévision météo, doit remonter le long de la Floride et la vitesse des vents se renforcer. Je mets ici l'image-lien vers la webcam de Port Canaveral, celles de Fort Lauderdale et de Miami étant indisponibles à l'heure où j'écris cet article.


Cette nuit, on voit et on entend le vent souffler. Pour le son, un interrupteur on/off se trouve en haut de l'image transmise.
Un seul navire de croisière, de petite taille, mais aucun de ceux qui s'y trouvent ordinairement. Sachant qu'il s'agit du port de départ des navires Disney et que ceux de Carnival y ont un départ par jour, je pense qu'ils se sont prudemment déroutés.

Un coup d'œil sur Marine Traffic dans les Caraïbes ne permet pas de voir les coordonnées AIS de certains navires, c'est exceptionnel. leur position est seulement localisée par satellite.


Mise à jour du 7/10/2016 à 21h15 :
Il semble que la webcam de Port Canaveral ne transmette plus d"image. Curieusement, celle de Port Everglades semble montrer une météo relativement calme. Celle de Miami également.

Mise à jour du 8/10/2016 à 1h50 :
la webcam de Port Canaveral est remise en service. Elle est fixe et montre au premier plan les dégâts subis par les infrastructures. Toujours pas de navires.

Mise à jour du 9/10/2016 à 1h36 :
Je laisse Matthew poursuivre son chemin et n'interviendrai que si par malheur il continuait sa route en mer, faisant en quelque sorte demi-tour pour revenir vers les Bahamas.

Ne croyez pas que je ne me suis intéressée qu'à la situation sur la côte est des États-Unis. J'ai pris l'ouragan en cours de route et il avait déjà fait le pire en Haïti. J'ai seulement voulu montrer en direct à l'aide de ces webcams bien placées dans des endroits touristiques d'où partent les navires de croisières qui sillonnent les Caraïbes, la force du vent et les ravages qu'il peut faire. Il semble qu'il avait déjà bien perdu de sa force en arrivant sur les côtes de Floride.

Il est évident que Haïti n'a pas ces hôtels de grand luxe sur le toit desquels tournent des cameras avec mention de copyright et menaces de poursuites. Il faut attendre l'accalmie pour saisir l'enfer de la situation. D'ores et déjà, il apparait que des centaines de personnes y ont laissé la vie.

Est-ce que l'ouragan Matthew serait arrivé à point nommé pour que le monde se souvienne que des milliards ont été envoyés depuis le monde entier à la Fondation Clinton pour aider Haïti en 2010 ? Haïti n'a reçu que 2% de cette aide mondiale. Il serait temps de poser des questions sur ce sujet à Hillary, candidate aux élections présidentielles qui fait mine d'être du côté des déshérités.

jeudi 6 octobre 2016

WTC 911 : démolition contrôlée.

Le 11 septembre 2001, le monde entier assistait à l'effondrement de trois immeubles de grande
hauteur à structure d'acier au cœur de New-York.

Depuis ce jour, de nombreux scientifiques travaillent à la compréhension de ce phénomène qui ne s'était jamais produit auparavant et est arrivé trois fois dans la même journée et au même endroit.

Onze mois après, le National Institute of Standards and Technology (NIST) commençait une enquête qui n'a fourni aucune explication pour la pulvérisation de la majeure partie du béton des tours, le démembrement des structures en acier, ou l'éjection de morceaux de ces structures jusqu'à 150 mètres dans toutes les directions.

Le NIST évite également de commenter la présence bien documentée de métal fondu dans les débris et n'importe qui ayant une petite connaissance des métaux sait que l'aluminium en fusion reste gris et non de la belle couleur orangée qu'on a vu couler sur les façades des tours dont le NIST a affirmé qu'il s'agissait des avions qui fondaient. Des comiques qui s'ignorent...

Le rapport du NIST véhicule de nombreuses invraisemblances et malgré six années d'enquête, ses conclusions, qui laissent de vastes zones d'ombre, n'ont convaincu que des profanes. De nombreux architectes, ingénieurs et physiciens n'y croient pas. Ils constatent une majorité de preuves qui ne peuvent conduire qu'à la conclusion que les trois bâtiments ont été détruits par démolition contrôlée.

Les autorités se moquent tellement des citoyens des États-Unis qu'ils ont même eu l'outrecuidance d'exposer certaines de ces preuves dans un musée consacré au 11 septembre.

Un nouveau rapport, paru sur le site d’Europhysics News expose les raisons pour lesquelles un incendie ne peut causer l'effondrement d'un bâtiment en acier. Compte tenu de ce que cela implique, les physiciens qui ont mené cette étude concluent qu'il est moralement impératif que cet évènement soit l'objet d'une enquête véritablement scientifique et impartiale par les autorités responsables. Ces physiciens sont :

- Steven Jones, ancien professeur de physique au Brigham Young University,

- Robert Korol, professeur émérite de génie civil à l’Université McMaster en Ontario et diplômé de la Société Canadienne de Génie Civil et de l’Institut Canadien des Ingénieurs, dont les recherches ont surtout porté sur la mécanique des structures en acier.

- Anthony Szamboti, ingénieur en conception mécanique avec plus de 25 ans d’expérience dans le domaine du design structurel de conception dans l’aérospatiale et l’industrie des communications.

- Ted Walter, directeur de la stratégie et du développement pour Architects & Engineers for 9/11 Truth, AE911Truth, organisation qui représente plus de 2500 architectes et ingénieurs.

Sur ce sujet, je me suis attirée les foudres de certains américanolâtres parfois perturbés par une islamophobie tenace, qui ont obstinément refusé de considérer l'évidence physique de la démolition contrôlée. Il faudra bien un jour que ces personnes, qui n'ont pas hésité à calomnier grossièrement les scientifiques qui soulevaient les invraisemblances de la version officielle, se rendent à l'évidence.
D'une façon attendue qui ne plaide pas pour son impartialité, la presse française reste muette sur le sujet.

lundi 3 octobre 2016

Hollande homme politique de l'année

Elle est bien bonne, celle-là !

Rien de mieux qu'une petite vidéo d'ADBK pour en parler. Tout le monde en prend un coup, c'est réjouissant.



samedi 1 octobre 2016

Une guerre en perspective

ALERTE !

Le Congrès américain examine actuellement un projet de loi extrêmement dangereux, pro-guerre appelé "House Resolution 5732", et trompeusement intitulé "Loi sur la protection civile syrienne".

C'est essentiellement un cri de guerre pour une intervention en Syrie. Non seulement il renforcerait les sanctions qui ont été une pièce maîtresse dans les efforts des États-Unis pour un changement de régime, mais il donnerait au président le pouvoir d'évaluer la possibilité d'appliquer une zone d'exclusion aérienne dans le pays. 

Rappelez-vous bien que c'est de cette façon qu'il a été procédé pour l'anéantissement de la Libye par les forces de l'OTAN et le massacre de sa population avant le vol des richesses et des ressources du pays.

Une zone d'exclusion aérienne est souvent emballée et vendue au public comme une mesure humanitaire, mais les décennies de guerres brutales menées sur les peuples du Moyen-Orient par le gouvernement américain et son soutien aux dictatures les plus répressives dans la région montrent que cela ne peut pas être la véritable motivation derrière une telle démarche. En fait, une zone d'exclusion aérienne est un prélude à une guerre et implique un vaste bombardement derrière pour paralyser la capacité du pays ciblé et contrôler son propre espace aérien.

Le nom du projet de loi est tragiquement ironique étant donné le grand nombre de civils syriens tués au cours des dernières semaines par des frappes aériennes, qui sont menées illégalement, sans l'autorisation du gouvernement syrien,dont :

Le 18 Juillet, un raid aérien de la coalition américaine en Manjib a tué 21 civils.

Le 19 Juillet, des avions français ont bombardé la ville de Toukhan Al-Kubra près de la frontière turco-syrienne, tuant plus de 120 civils.

Le 28 Juillet, 45 civils ont été tués et des dizaines ont été blessés dans Ghandour en dehors Manjib lors des frappes aériennes américaines.

Le 29 Juillet, un raid aérien américain a frappé une maternité à Idlib à un moment où les opérations médicales étaient en cours. Le nombre de civils blessés ou tués dans ce raid aérien lâche sur un hôpital qui dessert plus de 1300 femmes et effectue plus de 300 accouchements par mois est encore inconnu.

Pour ce dernier fait, le procédé avait déjà été testé lors des bombardements de Belgrade en 1999 au cours duquel un hôpital pour enfants et une maternité avaient été ciblés.

En Août et Septembre 2013, il y a eu une poussée importante pour la guerre ouverte sur la Syrie basée sur le prétexte douteux et improbable que le gouvernement syrien aurait attaqué 
des civils avec des armes chimiques. L'énorme tollé du public a forcé les "va-t-en guerre" à reculer.
Il faut néanmoins rester vigilant et je compte sur la clairvoyance du peuple des États-Unis face à ce projet.