samedi 29 avril 2017

Les lions de Stockholm 2

J'aurais également pu intituler ce billet "attention !" car en effet, il faut prêter attention à tout.

Revenons sur l'image de l'article précédent sur laquelle j'ai entouré de rouge ce qui me parait important. Suis-je vraiment la seule à avoir remarqué dans cette image que les flammes de la prétendue explosion ressemblaient à une tête de lion ? C'est ce qu'il fallait remarquer dans l'image et peut-être que la dame voilée était là comme une façon déguisée de nous alerter sur la manipulation de ces images.

Les lions sont un élément important dans cette histoire, un fil rouge. Tout de que j'ai indiqué sur l'image me parait digne d'être souligné. Le 7 mai, un dimanche, le second tour des éléctions présidentielles. J'en reviens à mon avertissement préalable du 6 avril dernier et je comprend plus que jamais ces repères que sont les lions, ces chiffres et cette tour-horloge de la gare de Lyon.


Ci dessous, un agrandissement de la zone de feu en forme de tête de lion mais également comme une silhouette vêtue de sombre, toute proche de l'endroit où se situe la cabine du camion. A comparer éventuellement avec l'homme arrêté avec sa veste verte.



La tête du lion de feu a été expliquée comme une explosion. Gare à l'attentat à l'explosif, donc, sans jeu de mot. C'est une grande gare et il y a toujours du monde. De plus, un attentat le jour des éléctions permettrait, si le candidat choisi n'est pas en bonne posture de reporter les élections aux calendes grecques et de prolonger non seulement l'état d'urgence qu'on nous impose depuis 2015, mais aussi le mandat de François Hollande, la France devenant alors ainsi une dictature.

D'autres indices, semés ça et là semblent pointer une attaque chimique au Danemark. "Just Eat" sur le scooter de Westminster et le restaurant Jensen's Bøfhus juste derrière l'officier de police portant un masque à gaz, cependant, même si je me suis déjà rendue au Danemark, il serait présomptueux de ma part de vouloir interpréter ces signes pour définir une alerte. N'importe quel Danois est mieux à même de voir ces indices.

Vous l'aurez compris, je souhaite réellement me tromper, mais dans le cas contraire, protégez-vous car rien ne les arrête.

vendredi 28 avril 2017

Surnaturel à Stockholm

DIGI24, réseau de télévision a rapporté le soir même l'attentat survenu à Stockholm. Voici une saisie d'écran de leur journal télévisé :


Alors attention, un coup de baguette magique et hop !


La dame voilée a disparu. Il ne reste que les deux "Suédois" figés dans leur fuite, à supposer qu'eux même soient vrais et non collés là par une fantaisie journalistique.

Ne vous inquiétez pas pour cette dame, venue on ne sait d'où, elle avait déjà survécu à l'attentat à la voiture bélier de Westminster.


Il reste à savoir si là encore, elle n'avait pas été ajoutée... pour faire plus vrai.

Il y avait autre chose à remarquer dans ces images, cherchez, je vous donne la solution dans le prochain billet.

Les lions de Stockholm 1

Il n'a échappé à personne qu'un attentat au camion-bélier a été commis dans la capitale suédoise, précisément dans Drottninggatan qui est une rue piétonne commerçante du centre ville. J'en ai parlé dans ce blog il y a quelques jours dans cet article et dans celui-ci.

Cet attentat a officiellement fait 4 morts et une quinzaine de blessés, ce qui est beaucoup moins qu'à Nice dans les mêmes conditions.
Justement, revenons à Nice quelques instants.

A Nice, un camion-bélier a roulé à travers la foule sur la promenade des Anglais, tuant et blessant un nombre important de personnes. Un journaliste allemand, depuis son balcon de l'hôtel où il se trouvait, a saisi la scène opportunément. Voyons cet hôtel.


Westminster...
Deux lions...

Westminster
22 mars 2017

Stockholm
7 avril 2017

Coïncidences ?



jeudi 27 avril 2017

Coïncidences terroristes

Depuis un moment, les attentats terroristes se suivent et se ressemblent.
Bien que le maire de Londres ait dit que les attentats terroristes sont le prix à payer pour vivre dans une grande ville, faisant écho à la déclaration de Manuel Valls, ex-premier ministre de la France annonçant qu'il fallait vivre avec le terrorisme, je ne me résigne pas à ce fait.

J'avais remarqué dans un précédent billet, des coïncidences de type avertissement dans le déroulement et le lieu des différents attentats, un peu comme ces comptines que les enfants chantent dans les cours de récréation : marathon - tonton Jules - Jules César - Z'haricot... etc.
En effet, à chaque fois, on retrouve un élément d'un évènement passé.
Les théoriciens de la coïncidence nieront certainement l'évidence, en toute mauvaise foi, car il est impossible d'avancer cette hypothèse lorsque c'est le cas pour chaque événement qualifié de terrorisme en haut lieu.

Est-ce une coïncidence si à Melbourne, une voiture-bélier a été utilisée pour tuer 4 personnes dans une rue appelée Queen Street et qu'à Stockholm, un camion-bélier a été utilisé pour tuer 4 personnes dans une rue appelée Drottninggatan, les deux noms signifiant tous les deux rue de la Reine ?

Vous croyez réellement qu'un Ouzbek qu'on dit vouloir venger les Syriens (auxquels les Suédois n'ont rien fait), un Australien qualifié de "dérangé" et un Tunisien adepte de la vie facile mais qu'on pourrait dire avoir été victime de la "radicalisation-minute" chère à nos politiciens et qui semblent avoir agi séparément, respectivement à Stockholm, à Melbourne et à Nice (et je ne les cite pas tous), sans aucune connaissance des autres sont capables d'une telle diablerie ?
Je suggère, au contraire, que la machination qui préside à tout ça est incroyablement puissante, organisée et surtout, internationale et qu'elle se joue des gens, semant la peur pour obtenir un contrôle absolu.

Je vous laisse réfléchir, d'autres billets sur le sujet sont en préparation.


lundi 24 avril 2017

Jovanovic, la situation de l'emploi en avril 2017

La liste des derniers licenciements par Pierre Jovanovic, censuré par Facebook, Le Monde et les grands media ainsi que le gouvernement français qui ne parvient pas à le faire taire.


La poursuite de cette politique désastreuse, c'est Emmanuel Macron. Sachez le.



dimanche 23 avril 2017

False flag aux Champs Elysées


La manipulation avant le premier tour des présidentielles pour orienter le vote des intoxiqués du petit écran.

Présidentielles 2017

A l'attention des pétasses qui ont voté Macron :


Il est 23h40 et franchement, je m'attendais à tout sauf à ce guignol de Macron-Rothschild.
A croire que les Français aiment se faire bourrer le cul.