mardi 11 décembre 2018

Dernière macronnerie

Des extraits significatifs de ce que disait celui qui occupe la place du chef de l'état tout en étant complètement détaché de ce que représente la France et les Français.
Je crois que cet homme est possédé.

Retour à la réalité

Les manifestations de gilets jaunes ont laissé trois personnes éborgnées dont une est encore inconsciente avec hémorragie cérébrale. Les pourris de la ripoux-blique ont bien travaillé.

Le reportage de Vincent Lapierre était assez éloquent pour ça. On y voit que les CRS visaient les gens au visage, de façon à leur infliger des blessures graves. De nombreuses personnes ont reçu des projectiles tirés à bout portant. Pas de soucis les gars, tout se paye un jour, d'une façon ou d'une autre.


Venons en au fameux pacte de Marrakech.
Là encore, le karma de certains ne va pas être réjouissant, et pour ceux qui croient en un paradis, ceux qui ont signé un pacte avec le diable pourront toujours frapper, la porte en restera fermée et ce ne sera que le début du pire du pire. Chacun se fabrique son futur selon ses croyances. 

Le président qui s'est imposé par la triche, mis en place pour détruire la France peut encore faire un peu de dégâts mais le gros de sa mission est achevé. 

dimanche 9 décembre 2018

Gilets jaunes IV

Un bon résumé en 3 minutes.
Je tire mon chapeau à ceux qui ont marché pour la démocratie, affrontant les milices robocop du pouvoir cagoulées de noir comme des terroristes.
Même si, comme je le suppose, le mouvement des gilets jaunes a été initié pour être réprimé, il a échappé aux manipulateurs et c'est bien fait.

 

samedi 8 décembre 2018

8 décembre 2018.

Comme suite au billet d'hier, je le reconnais, complètement irrationnel, j'ai poursuivi dans le même ordre d'idée en consultant plusieurs médiums, gratuitement, car je n'ai pas vraiment les moyens de ce genre de choses, ou plutôt, il me semble hasardeux de mettre le peu dont je dispose dans des informations dont la fiabilité est sujette à caution, mes propres rêves faisant partie de la même catégorie mais ayant l'avantage de ne pas m'appauvrir.

Les trois voient, en relation avec le mouvement des gilets jaunes, des morts. C'est assez inquiétant. Une autre information en rapport étant, selon ces personnes, une crise gouvernementale suite au départ ou à la mort du chef de l'état. Me voilà donc dans la perplexité car si cette mort remplace celle d'un ou plusieurs manifestants, c'est plutôt une bonne nouvelle, non que je me réjouisse de la mort d'un homme, mais que dans ce cas, aucun enfant ne sera privé de son père pour Noël. C'est le plus important.

Pour la suite, les avis sont variés. Ça va de la protection divine sur la France (je cite par honnêteté mais ce n'est pas dans mes croyances) à une situation du genre de celle qu'a connue la Belgique, sans gouvernement en passant par la démission, la disgrâce, la rupture, le suicide ou le meurtre avant le remplacement mais aussi la fin de la république que nous connaissons. Ne me demandez pas ce que je vois. Moi, je ne vois rien. Je n'ai eu en tout et pour tout que deux images à la limite entre sommeil et réveil, de sang et de gilet jaune sur fond d'arc de triomphe. Je peux ajouter qu'il me semble qu'il faisait nuit mais que je n'en suis pas absolument certaine. Il se peut que la noirceur du fait ait pu assombrir la scène.

Je dois néanmoins mentionner le fait que j'ai déjà, par le passé, eu d'autres images de ce genre qui concernaient surtout des proches et qu'elles se sont toutes, sans exception, révélées vraies. Malgré tout, dans le même ordre d'idée, je n'ai rien reçu avant le très grave accident de mon fils ni avant le décès de mon père ou alors je n'ai pas interprété l'information, ce qui revient au même.

Ceci étant, pour généraliser, je crois effectivement qu'il existe des connexions entre les esprits des différentes personnes et que certains sont plus réceptifs que d'autres. J'en fais peut-être partie mais je ne le cultive pas. Je crois que la paix demande de ne pas être informé de tout et c'est la raison pour laquelle j'ai banni télévision et radio de la maison. Je choisis de m'informer sur des média alternatifs ou étrangers, ce qui donne généralement plusieurs vues différentes.
S'il arrive quelque chose de grave ce soir, je ne m'inquiète pas, tout le monde en parlera, d'une façon ou d'une autre. Il est dix-sept heures.

Mise à jour de 23 heures :
Ai-je le droit déjà de dire "ouf !" ?
Je lis 975 gardes à vue, 126 personnes aux urgences dont 40% ressorties des hôpitaux ce soir même (ce qui fait malgré tout environ 75 personnes encore à l'hôpital)
A l'heure où j'écris, je ne vois pas de morts et j'espère que ça va continuer. Je découvre au passage les illuminations rouges sur les arbres des Champs Élysées et je trouve ça d'un extrême mauvais goût. Je note malgré tout que des manifestants se plaignent d'avoir été la cible de tirs de flash ball à bout portant. Il y a des malades mentaux dans les forces de l'ordre. De nouveaux Rémi Fraisse en perspective ?
La nuit n'est pas finie.



vendredi 7 décembre 2018

Gilets jaunes, tuerie ?

Dix jours sans écrire une ligne. Dire que je me fatigue n'est rien. La plupart des personnes à qui je m'adresse ne comprennent pas ce que je dis. Il me semble être une extraterrestre. En naissant sur cette terre, je me suis vraiment trompée de planète.

Je suis née en France, chez les fous.
Ceux que j'appelle les fous sont ces zombies ne pensant qu'à acheter, à courir les magasins et à vivre de plaisirs alors que tout va mal et que les avertissements sont légions.

J'ai commencé ce blog d'une façon légère mais avec malgré tout l'idée que le mensonge était partout autour de nous. Mensonge et manipulation. Une poignée de mégalomanes habitées par un désir inextinguible de toute puissance tire les ficelles en coulisse et les inconscients continuent à danser et à sauter de magasin en boutique à la recherche du dernier machin à la mode.

C'était déjà comme ça en 2017 lorsqu'un français sur six a glissé dans l'urne un bulletin pour choisir Emmanuel Macron. Le système débile de scrutin à deux tours ne peux que faire élire quelqu'un dont les Français ne veulent pas. J'étais en colère lorsque j'ai vu ce larbin des Rothschid arriver à la présidence de la république avec son Jiminy Criquet de femme. J'emploie l'image à dessein. Brigitte Trogneux, épouse Macron est la conscience du président fantoche de la république. Depuis "leur" arrivée, tout s'accélère.

Je me souvenais hier de l'histoire de Gabrielle Russier et j'ai fait le parallèle. Dans l'école dite de la Providence, repaire de jésuites, on sait quel rôle ils ont joué par le passé, cette femme qui est peut-être l'une des leurs, sachant qu'ils obéissent jusqu'à la mort, comme le capitaine Smith dont c'était le dernier voyage avant la retraite, aux commandes du Titanic dont c'était le premier, a réuni toutes les conditions pour que son navire n'atteigne jamais le continent américain, cette femme, disais-je, a certainement eu un rôle clé.
Il aurait été logique que Brigitte Trogneux soit poursuivie pour détournement de mineur, perde son emploi de professeur et se retrouve entre quatre murs comme Gabrielle. L'époque n'explique pas tout et je crois qu'Emmanuel Macron est comme ces personnes qui abritent plusieurs personnalités et dont des marionnettistes dans l'ombre, tirent les ficelles. Jiminy Criquet est là pour l'empêcher de prendre toute autre initiative. C'est elle, le président et ce qui arrive est sans doute planifié depuis longtemps.

Sans doute avez vous remarqué les exagérations et les dépenses scandaleuses dont la presse (aux ordres des puissants) se fait l'écho. Trop c'est trop et ça donne à réfléchir. Au dernier caprice en date, la coûteuse porcelaine choisie par le couple, vient maintenant s'ajouter la rumeur de la réfection complète de la salle des fêtes de l'Élysée pour cinq cent millions d'euros. Oui, vous avez ben lu et je l'ai écrit en lettres pour être certaine que vous compreniez bien car en chiffres, 500.000.000, ça dépasse ce qui est concevable pour des personnes qui ont un million de fois moins pour vivre chaque mois. C'est le cas de beaucoup de retraités.

Je n'ai plus la télé depuis douze ans maintenant et malgré tout, l'écho de ces frasques me parvient encore. Mon analyse personnelle est que, tout comme les taxes de la transition écologique qui ont mis le feu aux gilets jaunes, tout ceci n'est que de la provocation pour attiser la colère du peuple. Le mouvement des gilets jaunes a sans doute été prévu et les premiers à exciter ceux qui se serrent la ceinture chaque jour se sont sans doute envolés, laissant le mouvement prendre feu...

FEU !
Les condamnés tombent, pris au hasard dans la foule.

J'espère sincèrement me tromper et qu'il ne se passera rien, mais je pense que le samedi 8 décembre sera sanglant. Le couple infernal fera ce que Louis XVI, pourtant condamné à mort n'a pas fait, demander à ses soldats de tirer sur son peuple. J'en ai eu l'image deux fois en me réveillant pendant cette dernière semaine. Une sale image. J'ai reculé avant de le dire mais ce soir, j'ai vu sur l'éphéméride que c'était la nuit de la nouvelle lune, celle des sacrifices, alors je parle, quitte à passer pour une illuminée.
Je me sens petite et impuissante en pensant à ceux qui ne fêteront peut-être pas Noël.
J'aimerais que certains d'entre vous me disent la semaine prochaine que je suis dingue car ça voudra dire que ce n'était qu'un cauchemar.

Merci d'avoir lu.
Prenez soin de vous.


N.B. ce billet demandait une suite, la voici :
https://krn-defouloir.blogspot.com/2018/12/8-decembre-2018.html

mercredi 28 novembre 2018

syndicats baltringues

Les syndicats ont toujours été cul et chemise avec les gouvernements, ce n'est pas nouveau mais ça se confirme encore.

 

lundi 19 novembre 2018

Vilénie

J'ai rencontré la vilénie.

Ce mot méconnu désigne un acte vil et bas. Ce peut être aussi une parole.
Préservée par mon éducation, j'étais restée à l'écart des gens vulgaires. Si certaines compagnies ne me déplaisent pas toujours, je préfère néanmoins rester dans ma campagne silencieuse, entourée de merles et de rouge-gorges plutôt que d'être confrontée au piaillement d'une autre sorte d'oiseaux.

J'avais déjà une petite idée de ce qu'est une mégère mais concrètement, je n'en avais jamais vu à l'œuvre. Il m'a suffit de quelques mois à lire les commentaires publiés sous des articles de la presse en ligne ou pire encore, sur youtube, pour avoir une idée plus précise de la décadence de la France.

Entendons nous bien, je ne parle pas de grammaire et d'orthographe. Mon propos dénonce plutôt l'irrespect, l'insulte ou la raillerie en premier lieu, mais derrière ceci, il y a le pire, la vilénie abjecte.
Ces déchaînements ne sont pas toujours gratuits. Ils ont pour but de répandre des mensonges pour empêcher la vérité de se savoir. Là où c'est de la vilénie, c'est qu'ils sont  parfois et même souvent payés pour ça.
Certaines personnes ayant argent et pouvoir payent. Ils payent des vilains pour se faire prendre à leur place et n'hésitent pas à faire condamner ceux qui les ont servis. Les vilains sont légions, il n'en manque pas pour prendre la place des perdants.

Dormez bien, brave gens, votre repas est encore assuré pour demain.