samedi 19 mai 2018

Vu de la Corée du Nord

La Corée du Nord. Vous en avez entendu parler, mais seulement en mal. C'est le pays qu'on cite pour nous dire qu'en comparaison, nous autres, habitants des pays dits "civilisés" nous sommes libres et heureux (et en démocratie, ha ha ha ! Ce mot qui ne veut plus rien dire).

Il faut bien le reconnaître, les dirigeants que se choisissent les occidentaux sont pratiquement tous des mégalomanes pervers.

Vous êtes vous demandé comment les Coréens du Nord voient nos pays ? Si vous voulez la réponse, regardez ce film, objectivement, et soyez honnête.



vendredi 18 mai 2018

Port Canaveral

Aujourd'hui et aujourd'hui seulement, vous pourrez admirer ces trois navires sur la webcam de Port Canaveral.
Ce sont, de gauche à droite, le Norwegian Sun, le Disney Dream et le Carnival Sunshine.

 Cliquer sur l'image pour accéder à la caméra en live.



mardi 15 mai 2018

Mai 2018 - La photo du mois

"Made in Japan" choisi par Mirovinben 
Note de l'auteur : Technologie, gastronomie, art de vivre, croyances, loisirs, littérature, multimédia... Quelque chose venant du Japon.

C'est peu dire que de révéler que ce sujet a été un véritable casse-tête pour mes neurones.
Je l'ai vu en début de mois et immédiatement, je me suis mise à rechercher à la maison ce qui pouvait bien avoir été fabriqué à l'autre bout du monde dans cette île où je n'ai jamais imaginé pouvoir mettre les pieds un jour. Japon, autrement dit "terra ingognita".

Je me souvenais avoir un jour participé à une journée patchwork et avoir utilisé des tissus "fabriqués au Japon. Tiroirs, sacs, fonds d'armoires, ont été tous vidés et examinés et ce n'est que ce matin que j'ai mis la main sur ce petit shashiko, fait par moi en Normandie et non au Japon, mais avec d'authentiques tissus venus du pays du soleil levant. Le manuel aussi, vient du Japon, mais je suis incapable d'en reporter le titre, écrit en japonais.





Le shashiko est une technique de matelassage au point avant effectuée avec du fil de coton en vue d'assembler plusieurs épaisseurs de tissu. Il forme le plus souvent des dessins géométriques répétitifs et ajoute à l'esthétique.
Si vous voulez plus de renseignements sur cette technique, allez voir cette page, il y a tout ce qu'il faut.

Je ne suis pas la seule à avoir du plancher sur ce sujet, il y a aussi :

Akaieric, Albane, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josiane, Julia, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Ventsetvoyages, Xoliv', écri'turbulente.

Nous sommes le 15 mai et je boucle mon article à 11h11. Il sera publié dans 49 minutes.

mercredi 9 mai 2018

Webcam active en Ecosse

Au cours de mon périple, je suis passé à Lerwick, où malheureusement pour moi, le Statsraad Lehmkuhl se trouvait juste avant que j'y arrive. Nous nous sommes ratés de quelques heures.

La webcam de Victoria Pier est actuellement inactive, mais il y en a d'autres à Lerwick et aux environs, en live, sur ce site :

https://www.shetlandwebcams.com/taxi-rank/

Publié par Al.

Je rajoute deux captures de cette webcam super sympa.





samedi 21 avril 2018

Assassinat "nigerian mode"

Devant le silence absolu des media français sur les crimes commis par les immigrés, clandestins ou non, dans n'importe quel pays d'Europe (et sans doute aussi en France, donc) j'avais décidé d'écrire sur l'assassinat de la petite Italienne Pamela Mastropietro, 18 ans, retrouvée en morceaux dans deux valises à la fin du mois de janvier dernier.

Les dernières révélations de l'autopsie, la deuxième, réalisée par le Dr Cingolani, montrent de nouveaux détails particulièrement épouvantables. Les découvertes renforcent avant tout la thèse du meurtre et écartent définitivement celle de l'overdose, imaginée au départ. La jeune fille a été retrouvée avec la langue coincée entre ses dents, un élément qui suppose une suffocation. Cet élément se combine avec le fait que des tissus du cou n'ont pas été retrouvés,  hypothétiquement enlevés pour cacher des traces de strangulation. Les coups auraient été portés alors que le cœur de la jeune fille battait. Elle était donc vivante.

Dans le rapport publié par Il Tempo nous lisons: " On note la présence sur une grande partie de la peau de plaies superficielles coupées parallèlement.  Ces blessures ont été considérées par le Dr Tombolini comme la volonté d'infliger des souffrances à la victime, alors que le Dr Cingolani (le second expert nommé par l'accusation) les considérait comme vraisemblablement liées aux pratiques de sectionnement du cadavre. Le fait que le ou les assassins aient prélevé de vastes étendues de peau dans la zone vaginale et anale peut s'expliquer par la volonté de dissimuler un acte sexuel précédent, ce que pourrait suggérer la découverte de traces de salive sur un mamelon.

Est-ce que derrière l'horrible fin de Pamela Mastropietro, il n'y a vraiment que trois ou quatre désœuvrés, criminels, meurtriers de la pire espèce ?  Selon Il Tempo, la mise à mort de Pamela fait ressortir dans toute son horreur un phénomène monstrueux devenu réalité. Une réalité que d'une certaine manière les enquêteurs et les médias ont suivi, ou censuré,c'est selon, préférant plutôt parler d'overdose ou de vaudou liés au démembrement du corps de Pamela. Cette réalité est celle de la mafia nigériane, qui profite en Italie du sort des migrants fuyant les zones sinistrées et se cache parmi les dizaines de milliers d'immigrés venus de l'immense continent africain. Une mafia cruelle et impitoyable, qui contrôle maintenant une grande partie du trafic et de la distribution de drogue en Italie.
Le psychologue Alessandro Meluzzi écrit que la fin de Pamela est l'histoire d'une victime italienne de l'immigration qui a atteint et pénétré toutes les régions du pays, des grandes villes aux petites villes de la province, aussi bien dans le nord que dans le centre et le sud. Selon le psychologue, il y a un "processus de remplacement ethnique" en cours alors que les étrangers deviennent majoritaires. 

Les parents de Pamela Mastropietro ont enfin été autorisés à enterrer le corps en morceaux de leur fille tuée à Macerata le 30 janvier 2018, ou du moins ce qu'il en reste, car certaines parties manquent. 

Ce n'est pas une coïncidence si Pamela est reconnue comme martyr et si celui qui a voulu la venger est considéré comme un héros. Je ne cautionne pas vraiment la forme dans laquelle s'expriment les auteurs du site, mais les sites français qui parlent de Pamela sont rares. Dans le fond, Luca Traini a fait ce que les hommes courageux devraient faire, prendre les armes pour faire régner l'ordre et arrêter cette immigration insensée, puisque nos gouvernements ne s'en préoccupent pas et semblent même l'encourager. 

Les Italiens ne sont pas les seuls concernés, les Suédois s'organisent également contre les envahisseurs violeurs et assassins. 
En illustration, Elin Krantz, une jeune suédoise qui rentrait chez elle, avant, et après.

Ci dessous, les Nigérians impliqués dans l'assassinat de Pamela Mastropietro et dessous, Ephrem Yohannes, l'Ethiopien condamné à 16 ans de prison pour le viol et le meurtre d'Elin Krantz, tous accueillis en Europe. 


J'ai longtemps cru que tous les hommes pouvaient s'entendre. Je reconnais m'être trompée. Il y a un fossé entre les cultures et elles doivent rester à l'écart les unes des autres. 

mercredi 18 avril 2018

Agression envers la Syrie, la réponse.

Le camouflet de la Syrie aux agresseurs affabulateurs Theresa May, Emmanuel Macron et Donald Trump.