lundi 31 décembre 2012

Les sauveteurs en mer

Canot de la SNSM dans le port du Palais

En France, le sauvetage en mer est assuré par des bénévoles. En 2011, 8168 personnes ont été secourues par les sauveteurs en mer au cours de 4920 interventions.
Le financement a été assuré à 44% par des dons, c'est donc une part importante.

Pour faire un don à la S.N.S.M. rendez vous sur cette page de leur site.

jeudi 20 décembre 2012

A propos de Newtown



Voilà, je n'ai rien à ajouter. Et mon opinion sur l'affaire Merah à Toulouse est la même.

Mise à jour du 28/12/2012
En fait, je disais que je n'avais rien à ajouter, au vu des lois sur la restriction de la liberté d'expression en France, dont la loi dite "Gayssot". Mais en réalité, plus je m'informe, plus je pense que cette fusillade était une mise en scène destinée à remettre sur le tapis le droit à détenir une arme. En cas de révolution, il vaudrait effectivement mieux que les citoyens soient désarmés, on leur tirerait dessus avec beaucoup plus d'efficacité sans courir soi-même trop de risques.

Et pour les naïfs qui croiraient encore à cette belle histoire de sacrifice, voici la page facebook nommée "RIP-Victoria-Soto" ouverte, le 10 décembre, soit 4 jours avant la fusillade et sa prétendue mort.


samedi 15 décembre 2012

La photo du mois, un détail

Tous les mois un groupe de blogueurs, dont je fais partie, se creuse les méninges pour trouver une photo correspondant à un thème choisi par l'un d'entre eux.
Ce mois-ci, le thème est détail et c'est moi qui l'ai lancé, un peu au hasard, car j'ai d'abord cru à une blague.
Ce ne pouvait pas être moi. Et bien si !
Il y a un moment, je m'étais posée la question du thème que je choisirais si c'était mon tour et j'en avais deux ou trois super chouettes que j'aurais adoré voir traiter. Là, devant le fait accompli, rien. L'esprit complètement vide, j'ai du adopter la méthode du tirage au sort, par peur de passer mon tour et de ne jamais le voir revenir.
Et bien vous me croirez si vous voulez, mais j'ai eu bien du mal à trouver ma photo, jusqu'à ce que mon regard croise ce magnifique détail sur une façade, à une vingtaine de kilomètres de chez moi. Et des photos de détails en tous genres pris depuis le 16 novembre, j'en ai à la pelle, tous mis au rebut depuis cette découverte.
Voici donc ma photo.

Il s'agit d'une construction à pans de bois située dans une rue commerçante de Bernay, en Normandie. L'entre colombage est comblé avec des morceaux de tuiles plates probablement récupérées de la démolition d'un bâtiment antérieur. Cette technique se nomme le pierrotage et on voit que les constructeurs ne se sont pas contentés de bourrer les matériaux comme ils venaient mais au contraire ont pris soin de les disposer de manière artistique. Il s'agit d'une maison dont l'étage est en saillie par rapport au rez de chaussée et soutenu par des poutres qu'on appelle corbeaux, d'où le nom d'encorbellement qu'on leur donne.
La sablière est sculptée, ainsi que la console, terminée par un visage.
Cette maison est très ancienne, l'interdiction de construire en encorbellement datant du milieu du 16ème siècle. Une vraie chance pour la maison, ce centre ville a été peu touché par les bombardements massifs des alliés sur la Normandie à la fin de la deuxième guerre mondiale. J'espère que ce détail, visible lorsqu'on lève un peu le nez au dessus des vitrines, vous a plu. Pour en savoir un peu plus, c'est là.
Et, pour les plus curieux encore, voici plein de détails à aller voir chez les autres blogueurs du groupe de la photo du mois.

100driiine, A&G, Agrippine, A’icha, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Anita, Anne, Anne Laure T, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Calamonique, Caprices de filles, Cara, Carnets d’images, Caro, Carole In Australia, Caterine, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Christeav, Cindy Chou, Clara, Coco, Cocosophie, Cook9addict, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, David et Mélanie, DelphineF, Djoul, Dorydee, Dr. CaSo, Dreamteam, E, El Padawan, Eloclemence, Emma, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, Happy Us, Hibiscus, Isabelle et Gilles, Isaquarel, J’adore j’adhère, Jean Wilmotte, Josiane, Juriste-in-the-city , Karrijini, Kob, Krn, Kyoko, La Fille de l’Air, La Flaneuse, La Messine, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, Le Mag à lire, Les bijoux de Sandra, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Leviacarmina, Lhise, Lisa doré, LisaDeParis, Lo, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Maïder, Maïeva Voyage, Mamysoren, Marion, Marmotte, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Misscarone, Mistinguett, N, Nana, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Nikit@, Nora, Olivier, Ori, Pat Québec, Pilisi, Renepaulhenry, scarolles-and-co , Sébastien, Sephiraph, Shandara, Sinuaisons, Skipi, Solveig, Sophie Rififi, Stephane08, Supalisa, Tambour Major, Testinaute, Thalie, The Mouse, Titem, Un jour une rencontre, Une niçoise, Valentine, Vanilla, Violette, Virginie, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv’, Zapo, Zaza..

Merci de votre visite. 
Ce billet étant programmé à l'avance, je ne commencerai pas mon tour des blogs avant lundi, mais ce n'est qu'un détail...


mercredi 12 décembre 2012

Les secrets de la monnaie

On l'attendait depuis un moment, ça y est, il est arrivé ! Bravo !


Je suis vraiment impatiente de le lire, vous aussi ? Alors allez là : http://libertybooks.eu/

mardi 11 décembre 2012

L'Europe dictature

L'Europe, mise en place d'une dictature. Une conférence de François Asselineau.

Annecy 22 septembre 2012 



Le son n'est pas excellent, mais la qualité de la conférence compense largement ce petit défaut. L'UPR fait avec ses moyens, qui ne sont pas, évidement, ceux des hommes politiques qui nous envahissent continuellement de blablas stériles dans les media. Tendez l'oreille pour ces deux heures passionnantes sur les racines du mal qui ronge les pays de l'Union Européenne.

jeudi 15 novembre 2012

Tout le défouloir en une photo

Bienvenue dans le défouloir, voici ma photo. Tous les mois, il faut en choisir une et une seule. Bien que cette règle soit souvent ignorée par le blogueurs de la photo du mois qui ne savent pas se décider et finissent par en publier une chipée en espérant, encore une fois que ça passera inaperçu.

Il y a mille photos sur mon défouloir. Un espace créé pour gérer un conflit il y a plus de quatre ans et qui vit encore. Certes, il m'a permis de me défouler, mais aussi d'apprendre beaucoup de choses et de communiquer avec des personnes intéressantes. Certains, qui ont par ailleurs des blogs quasiment en friche, sont restés des amis. j'en suis d'autres régulièrement, même si l'abondance des commentaires de leurs amis me commande de rester en retrait.

Ceux qui ont un peu parcouru les articles du défouloir savent que je suis du côté de la justice et de la vérité. Telle ce phare qui a été l'une de mes images de fond et qui est encore celle de mon autre blog, je me considère sans aucune fausse modestie comme une veilleuse, tentant d'éviter les écueils à ceux qui se fourvoient, égarés par d'autres media bien plus puissants, efficaces et connus, dont le principal défaut est d'être à la fois juge et partie.

Ce phare est le troisième phare construit au cap d'Ailly, entre Saint Valery en Caux et Dieppe. J'en ai parlé ici et aussi au sujet du naufrage du steamer Victoria dont on peut lire, chez Al, le récit du naufrage sur les terribles roches de l'Ailly qui s'avancent jusqu'à deux kilomètres dans la mer. Le soir descend et c'est juste le moment de l'allumage. Une de mes photos préférées pour laquelle j'ai attendu plus d'une demi-heure l'instant T.

Voyons donc ces photos qui résument tout un blog - un thème passionnant choisi, sauf erreur, par Clara - chez ces autres blogueurs, de plus en plus nombreux :

100driiine, A&G, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice, Alice Wonderland, Angélique, Anne, Anne Laure T, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Caprices de filles, Cara, Carnets d'images, Caro, Carole In Australia, Caterine, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Christeav, Cindy Chou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, David et Mélanie, DelphineF, Djoul, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, El Padawan, Eloclemence, Emma, Escapade en Tunisie, Fanfan Raccoon, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Happy Us, Hibiscus, Isabelle et Gilles, Isaquarel, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, Josiane, Juriste-in-the-city , Justine, Karrijini, Kob, Krn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Messine, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, Le Mag à lire, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Leviacarmina, Lhise, Lo, Louiki, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion, Marmotte, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Mistinguett, N, Narayan, Nataru, Natderueil, Nathalie, Nicky, Nora, Olivier, Ori, Pat Québec, Petite Marie, Pilisi, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Shandara, Sinuaisons, Skipi, Solveig, Sophie Rififi, Stephane08, Tambour Major, Thalie, The Mouse, Thilily, Un jour une rencontre, Une niçoise, Valentine, Vanilla, Violette, Virginie, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaza..


jeudi 1 novembre 2012

Tags rouennais

Ça, c'est déjà particulièrement con. 
Je comprends facilement que les auteurs de ce soit-disant art de rue aient envie de rester dans l'anonymat. Un borborygme jeté sur n'importe quoi, parce qu'on ne sait pas s'exprimer, de couleur criarde pour se rendre intéressant et de préférence là où ça peut dégrader plutôt qu'embellir. L'expression du désespoir des générations sacrifiées par les pouvoir publics par leur éviction du système.
Le constat de la volonté d'abêtir plus que de celui de l'échec scolaire, car pour moi, échouer veut dire qu'on a essayé. Or, depuis quelques dizaines d'années, la tendance est à la baisse dans la culture.
L'école publique qu'on encense est devenu le lieu de toutes les horreurs. On y apprend la soumission, l'obéissance, la conformité, la règle, et c'est bien le but de cette institution, abusivement nommée Education Nationale, volonté affichée de retirer aux parents leur rôle d'éducateurs pour le confier à l'état.
Un échec apparent qui n'en est pas un, mais plutôt une volonté de niveler par le bas.

Photo http://www.ptit-pat-rouennais.fr/
Mais là, on atteint des sommets.
L'auteur s'exprime. Il n'a rien à dire alors il écrit n'importe quoi, mais comme c'est une poule mouillée, il ne revendique pas son acte de destruction du patrimoine. Un patrimoine qu'il s'approprie avec beaucoup de courage, vu que Rollon, mort depuis des siècles, ne peut pas plus se défendre que le sculpteur Alphonse Guilloux, auteur de cette œuvre. Le même, peut-être, a cassé le doigt du premier duc de Normandie, ce n'est malheureusement pas la première fois.
Les seuls qui sont punis sont les Normands qui voient tout ce qui devrait embellir leur cadre de vie rendu à l'état de poubelle par quelques désœuvrés à qui sans doute l'état verse un revenu minimum qui leur permet d'acquérir les bombes de peintures qui leur servent de crayon.
Les programmes scolaires ne parlent pas aux petits Normands du fondateur de la Normandie. Ils arrivent même au bac sans en avoir entendu parler une seule fois. L'ignorance de l'histoire est savamment entretenue. C'est devenue une matière d'éveil. Le mot est bien choisi, mais il ne suffit pas pour faire ouvrir les yeux de nos enfants qui s'ennuient mortellement à l'école et à leurs enseignants qui assistent, muselés, à la débâcle.

Alors évidemment, des solutions provisoires existent (auxquelles les tagueurs trouveront probablement des alternatives) comme interdire la vente des bombes de peinture au public ou inclure dans leur prix de vente une taxe dissuasive dont le montant serait suffisant pour le nettoyage des monuments tagués, mais le problème de fond ne sera pas réglé tant que la volonté de maintenir la population dans l'ignorance subsistera. Rendons la culture au peuple et il retrouvera le respect.

mardi 30 octobre 2012

La Risle est revenue


Ça faisait longtemps qu'on attendait ça ! La Risle a retrouvé son cours.
J'ai pris cette photo au Val Gallerand. La rivière a été entièrement nettoyée, mais elle est morte. Pas un poisson, pas une herbe aquatique. L'autorisation préfectorale a été enfin donnée de reboucher la bétoire qui s'était formée fin juillet dernier mais le temps passé à se gratter la tête et à installer des barrières, trois mois d'assèchement du lit de la rivière, ont tué toutes les espèces aquatiques.
Il nous reste à guetter la première crevette, la première truite et à les fêter dignement.

vendredi 26 octobre 2012

Goldman Sachs

La banque qui fait et défait l'économie du monde pour le profit d'un tout petit nombre.
Regardez :

lundi 15 octobre 2012

Bienvenue dans l'Eure !


L'Eure, c'est l'Eure ! Et en prime un magnifique ciel bleu pour l'automne.
Pour ces autres blogueurs  aussi, l'heure, c'est l'heure, mais pas dans l'Eure :


100driiine, A&G, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anita, Anne, Anne Laure T, AnneSoPhotos, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Berliniquais, Bestofava, Blogoth67, Cara, Carnets d'images, Caro, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Christeav, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, David et Mélanie, DelphineF, Djoul, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, El Padawan, Emma, Escapade en Tunisie, Fanfan Raccoon, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Happy Us, Hibiscus, Isabelle et Gilles,Isaquarel, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, Karrijini, Kob, Krn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Messine, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, Le Mag à lire, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Leviacarmina, Lhise, Lisa adore, Lo, Louiki, Lucile et Rod, Lyonelk, M, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion , Marmotte, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, N, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Nora, Olivier, Ori, Pat Québec, Petite Marie, Pilisi, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Solveig, Sophie Rififi, Stephane08, Tambour Major, Testinaute, The Mouse, The Parisienne, Titem, Un jour une rencontre, Une niçoise, Vanilla, Vickie in the sky, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv'.

dimanche 30 septembre 2012

L'histoire écrite par les lois.

Ne faites pas de commentaires, s'il vous plait. En France, depuis quelques temps, on peut être mis en prison pour ce qu'on dit.

vendredi 21 septembre 2012

Télé = manipulation à distance




 Ce billet ayant reçu plus de 25 commentaires de spam, est désormais fermé aux commentaires.

jeudi 20 septembre 2012

La propagande de Google

La propagande de google

Voilà, ils l'ont fait ! Google, le maître à penser de la planète web, a décidé que nous allions nous crever les yeux sur ces pages blanches dans toutes leurs applications.
je faisais partie de ceux qui rédigeaient leurs articles directement et faisaient leur mise en page en html. Et bien, désormais, je vais le faire sur traitement de texte, car malgré le peu que j'ai écrit là, mes yeux pleurent déjà comme des fontaines.
J'espère qu'ils ont prévu une personnalisation, mais si c'est aussi réussi que dans gmail où on a désormais le choix entre Oui-oui va à l'école et les couleurs style paquet de bonbons assortis, et bien ça va être top.
Je vous laisse, je vais chercher un paquet de mouchoirs.




samedi 15 septembre 2012

Jeu de mains à perpétuité. La photo du mois.

Ces mains sont celles de Clotilde et Hyppolyte. Ils ont vécu quarante années ensemble sur notre terre.
Leurs restes reposent dans le cimetière de l'église saint Crépin et saint Crépinien de Barc, à quelques mètres du chœur où ils se sont dit oui le 23 novembre 1835. 
La stèle, offerte par Prudence, est celle de Clotilde. Elle est tombée, comme celle de son époux, lors de la tempête du 26 décembre 1999. Longtemps au fond du cimetière, la pierre d'Hyppolyte a maintenant disparu. Les deux sépultures étaient ornées des mêmes mains et de la même mention "Priez Dieu pour le repos de leurs âmes".
Dieu porte une majuscule, car pour les chrétiens, il est entendu qu'il n'y a qu'un seul dieu, le leur. Un dieu exclusif et vengeur qui met ses adeptes à genoux et fustige le paganisme qu'il réduit à poésie, mythologie et prétexte à évangélisation, en toute bonne foi, bien sûr.
Et bien moi, en mon âme et conscience, je souhaite au contraire que leurs âmes ne se reposent pas mais qu'elles fassent la sarabande main dans la main, comme hier, au temps où Hyppolyte a séduit Clotilde, et que leur éternelle jeunesse passe dans d'autres mains pour une autre vie et qu'ils rient et forniquent sans limites jusqu'au crépuscule des dieux.
C'est ainsi chez les Normands, que l'on s'aime dans les cimetières quand les mains sont gravées dans la pierre.


Allons voir ensemble, si vous le voulez bien, si les autres mains sont aussi joyeuses que celles-ci :

100driiine, A&G, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anita, Anne, Anne Laure T, Anne-Cécile, AnneSoPhotos, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Berliniquais, Bestofava, Blogoth67, Café créole, Cara, Carnet d’une Réunionnaise, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Cindy Chou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, Dan, David et Mélanie, DelphineF, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, El Padawan, Elapstic, Emma, Escapade en Tunisie, Fanfan Raccoon, Filamots, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Hibiscus, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, jen et dam, Karrijini, Kob, Krn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Messine, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, Le Mag à lire, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lisa adore, Lo, Lost in London, Louiki, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marianne, Marmotte, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Mistinguett, Mon p'tit boudoir : Mot de passe : mon/ptitboudoir, N, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Olivier, Ori, Oryann, Où trouver à Montréal ?, Pat Québec, Pilisi, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Sophie Rififi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Tambour Major, Testinaute, The Mouse, Titem, Tsuki, Un été Sans Fin , Un jour une rencontre, Une niçoise, Vanilla, Véro Beramelo, Vickie in the sky, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv'.


mercredi 12 septembre 2012

Traumatismes et révélations

Pourquoi est-il si difficile de remettre en question la protection que nous assure notre pays ? Pourquoi acceptons nous si difficilement de remettre nos croyances en cause ? Parce que ce sont les repères que nous avons construits tout au long de notre vie. Parce que nous nous appuyons sur ces repères comme le marin qui passe dans un endroit difficile sur les phares, la carte et les signaux et que, accepter de considérer les preuves que la vérité est autrement nous prive de ces repères et nous laisse comme des enfants égarés qu doivent tout reconstruire.

Des professionnels de la psychologie humaine se sont penchés sur cette question aux Etats-Unis, écoutez-les, c'est très important et pas seulement pour les évènements du 11 septembre 2001 dont c'était le 11ème anniversaire hier, mais pour tout ce qui nous est révélé tardivement.

vendredi 7 septembre 2012

Petite rencontre inattendue

En sortant après la grosse chaleur du début d'après-midi, quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer un animal pour le moins surprenant. Je suis allée chercher mes lunettes pour voir ça de plus près, car je me demandais s'il s'agissait d'une araignée ou d'un frelon.

Et bien, c'est un peu les deux ! Cette merveille de la nature est une Argiope Frelon. Une araignée qui tisse une toile à peu près ronde assez près du sol. Renseignement pris, il paraît que ça ne vit que dehors, même si la rencontre a eu lieu à l'intérieur. Je lui ai donc rendu service en la portant jusque sur ce muret, ce qui m'a aussi permis de prendre cette photo dans de meilleures conditions.


Sachez, si vous en voyez une, que c'est une araignée très calme, que le poids de son abdomen arrive à retourner. Elle peut piquer, mais il faut vraiment l'agacer et ce n'est pas plus dangereux qu'une piqure d'abeille.
Celle-ci est une femelle. On la reconnait à sa taille, on ne se rend pas bien compte sur la photo, mais elle est grande, et aussi à ses couleurs plus vives. Cette race d'araignée a une particularité amusante, après l'acte sexuel, le mâle laisse son organe copulateur dans la femelle. Elle ne peut donc pas s'acoquiner avec un autre mâle et... lui non plus.
Bon, d'un point de vue féminin, je peux dire que ça m'a fait rire, mais je suis peut-être la seule que ça amuse.
L'argiope frelon est une espèce protégée, en tuer une volontairement peut vous valoir une amende de 3500€ c'est donc une mauvaise idée.
Je n'ai pas laissée celle-ci sur le muret, mais je l'ai mise dans de hautes herbes à l'écart du chemin, son habitat naturel. Elle s'est laissée attraper sans protester et s'est accrochée à une herbe bien verte où elle a disparu sous une feuille.




Quelques mots sur la démocratie



91. Etienne Chouard : la catastrophe écologique... par ReseauEcoleEtNature

mercredi 5 septembre 2012

5 septembre 1944, libération du Havre.

Mardi 5 Septembre 1944, entre 17h45 et 19h30,  pour des raisons encore officiellement inconnues aujourd’hui, l’aviation anglaise pilonne la ville du Havre sous les bombes, sans causer de tort aux Allemands, déjà partis.
5123 civils ont été tués.
Le cœur historique de la ville a été rasé, les bombardements réduisant en miettes les admirables constructions médiévales en colombages et faisant exploser au moyen de sept missiles explosifs la cathédrale dont la voûte s'effondra sur les nombreuses personnes qui avaient trouvé refuge à l'intérieur. 320 épaves de navires gisent dans les bassins du port dont aucun quai n'a été épargné.
Le lendemain et 6 jours durant, les quartiers des Accacias, de Frileuse, d'Aplemont, de Caucriauville et de Graville s'effondrent sous les bombes en autant de tonnes de gravats informes.
Les coupables ont été appelés "nos alliés"...


Le 10 setembre 1944, le général Crocker en a dit "Ce n'est pas la guerre, c'est un meurtre".
Le 13 septembre, J.L. Moulton est nommé gouverneur militaire du Havre libéré se déclare honteux et choqué par la destruction insensée de la ville.

Soixante huit ans après les faits, il est évident que les moyens mis en œuvre et les conditions météorologiques excluent une bavure. On n'envoie pas 300 bombardiers lourds, 500 Lancasters et 80 000 tonnes de bombes explosives et incendiaires sans une volonté absolue de destruction et de meurtre de la population.

Les Normands savent que les bombardements alliés étaient délibérés. Il s'agit d'une trahison impardonnable que les traces d'obus sur les façades des villes normandes, jamais refaites, rappellent quotidiennement à ceux qui y vivent.

mercredi 15 août 2012

Quand les dieux s'invitent dans la photo du mois.



Oh my god ! C'est le thème de la photo du mois. N'étant pas anglophone, ce n'est pas une expression que j'utilise, mais elle a l'avantage à l'écrit de remplacer le "h !" aspiré qui nous échappe devant certaines horreurs. J'aurais pu publier une photo qui aurait provoqué ces interjections, mais j'ai estimé que les occasions de voir des images désastreuses deviennent trop nombreuses et j'ai choisi de faire autrement.

Sans toutefois prendre ces trois petits mots à la lettre, je m'en tiens à leur sens premier, la béatitude devant la manifestation de quelque chose de divin. Je ne demandais rien et c'est arrivé. Un arc de lumière.
Comment ne pas penser au pont qui relie le monde des dieux et celui des humains, gardé par Heimdall, le clair brillant, celui qui luit sur le monde ? Le pont était devant moi, à la fois magnifique et inaccessible.
Heimdall m'a t-il entendue me demander quelle photo j'allais publier ? C'est un beau cadeau et je l'en remercie.

Rivée au spectacle de ce paysage que je connais si bien et que je découvrais pour la première fois illuminé par ces couleurs, je n'ai pas senti la pluie arriver, drue et perçante, qui m'a rappelée que si Heimdall n'était pas loin, l'eau non plus. Je suis rentrée trempée, me promettant d'ajouter Heimdall à mon cercle d'amis puisqu'il m'avait fait la grâce de me montrer l'arc du pont dans son intégralité.

Heimdall est un dieu intéressant à fréquenter. Il a les sens si aiguisés qu'il peut voir à cinquante milles de distance, entendre pousser l'herbe dans les prairies et la laine sur le dos des moutons. C'est lui qui sonnera l'heure du ragnarok, la destruction du monde, en soufflant dans sa corne.

En attendant ce jour, que certains nous ont promis pour cette année mais qui, aux dernières nouvelles, a été reporté de quelques siècles, vous pouvez toujours aller vous exclamer chez :


100driiine, A&G, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anne, Anne Laure T, Anne-Cécile, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Berliniquais, Bestofava, Blogoth67, Caprices de filles, Cara, CaramelMou , Carnet d’une Réunionnaise, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Cindy Chou, Clara, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dan, Darkslam, David et Mélanie, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, Elapstic, Emma, Escapade en Tunisie, Fanfan Raccoon, Filamots, Flo, florianL, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Hibiscus, Isabelle, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, jen et dam, Karrijini, Kob, Krn, Kyn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Messine, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, L'Azimutée, Le Mag à lire, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lost in London, Louiki, Louisianne, Loutron glouton, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Mistinguett, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Olivier, Ori, Oryann, Où trouver à Montréal ?, Petite Marie, Pilisi, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Super Lisa, Tam, Tambour Major, Testinaute, The Mouse, Titem, Un jour une rencontre, Une niçoise, Vanilla, Véro Beramelo, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaromcha.

mardi 14 août 2012

Messages de paix en provenance d'Israel


Qui osera défendre l'indéfendable ?

Qui parmi nos dirigeants marionnettes fera entendre la voix de la raison pour condamner ça ?
Personne dans le gouvernement français qui baisse sa culotte devant Israel et sa politique d'agression sur le monde.
Personne aux USA dont le président est le valet des Sionistes.
Qui alors ? L'ONU ? Rien que l'idée me fait rire.
 
Imaginez un instant un tee-shirt musulman représentant une mère juive enceinte dans une cible. Le porteur du vêtement et son créateur se partageraient de lourdes peines de prison s'ils ne sont pas abattus par le RAID sur les ordres du CRIF qui règne en maître sur la France. Mais personne n'en a eu l'idée sauf les Israéliens qui n'hésitent pas à étaler leurs slogans répugnants au nez et à la barbe de tous, sachant que leurs pires crimes resteront impunis.

Je l'entend, ce silence assourdissant parmi nos concitoyens qui brandissent l'antisémitisme à chaque occasion.
Mais nom d'un chien qu'est ce qui pourra vous faire sortir de votre torpeur si ça ne suffit pas !

Ce teeshirt n'est pas le seul de ce genre, voici les autres :



vendredi 10 août 2012

Les Arabes dans le cinéma hollywoodien

Edifiant...



... et tellement vrai qu'en 1984, la Banque Populaire de la Région Ouest de Paris, représentée par son directeur, monsieur Richard (alerté par le conseiller clientèle Monsieur Pichard, ça ne s'invente pas) a fourbement refusé d'honorer un paiement destiné à acheter un camion alors que le crédit avait été accepté et la somme virée sur le compte de l'entreprise et ce au motif que mon chauffeur était trop brun pour être 100% français et qu'il allait s'enfuir au Moyen Orient avec le camion. Outre le ridicule absolu d'une telle assertion, c'était un acte de racisme aggravé par la position dominante de cet individu dont la vraie place aurait dû être la maison d'arrêt de Bois d'Arcy. Il a bien entendu été soutenu par sa direction, qui a inventé d'autres motifs moins condamnables mais tout aussi stupides. J'avais la caution de la SNCF, j'ai emprunté à une autre banque, moins raciste et moins con, la Caisse d'Epargne.
Et ce n'est qu'un exemple. Il y en a d'autres sur la blogosphère, de toute évidence influencés par ces mêmes films, et même suffisamment proches pour que ça me touche. Je ne mettrai pas de lien.

Merci à Momo qui n'écrit malheureusement plus beaucoup, de m'avoir fait parvenir le lien vers ce documentaire.

mercredi 8 août 2012

Kuratas, nouveau golgoth ?

Très forts ces japonais. Ils avaient imaginé Goldorak, robot géant de dessins animés mu par le prince Actarus venu d'une autre galaxie pour défendre la terre aux mains des golgoths, autres robots télécommandés au service du mal, à présent, ils ont réalisé un vrai robot armé de quatre tonnes et quatre mètres de haut.
Reste à savoir qui va le diriger.



Pour le fun, les autres golgoths :

mardi 7 août 2012

Risle. Le silence des autorités

La Risle, c'est notre fleuve. Ceux qui l'ont toujours vue là sont orphelins et personne ne leur dit ce qui est envisagé. Le site est classé ? Fort bien, qu'on prenne donc les mesures qui s'imposent pour qu'il reste en état, car l'eau disparue, je ne sais pas si l'attrait pour la rivière sera le même.


La Risle a disparu par France3Haute-Normandie

lundi 6 août 2012

Il se passe quelque chose à Londres ?

J'ai oui dire que des jeux olympiques avaient commencé, à Londres, en Grande Bretagne. De ce que mon informatrice m'en a dit, ce sont surtout des jeux publicitaires où de grandes marques s'affrontent. De plus, je préfère ne pas savoir si l'Union Européenne aura exigé que son drapeau soit hissé à chaque victoire d'un athlète venu d'un de ses pays enchaînés comme elle le fait avec les universités soit disant financées par de généreuses subventions issues du racket qu'elle a organisé sur les pays membres.
Bref, j'ignore cette manifestation dans laquel le mot "sport" n'a plus qu'un rôle subalterne, mais j'ai tout de même souri en regardant ce matin la prestation de Rowan Atkinson au clavier car c'est grâce à cette vidéo que j'ai soudain réalisé que 2012 était l'année des olympiades et pas seulement celles des élections ou de la fin du monde.

Rowan Atkinson, un sourire et une note pour faire passer le reste :



Cérémonie d'ouverture JO 2012
Mr Bean (Rowan Atkinson) dans l'orchestre

dimanche 5 août 2012

C'est pas sorcier, le navire de croisière

Ces deux derniers jours, j'ai lu beaucoup de choses sur la stabilité des navires. Ce que j'en ai compris, c'est qu'en dépit des lois de la physique qui indiquent qu'en cas d'avarie, le naufrage est inévitable en peu de temps, on construit toujours plus gros, toujours plus haut, et surtout, toujours plus rentable au détriment de la sécurité des passagers.

Malgré tout, comme je sais que les français sont pratiquement tous nuls en sciences physiques, je vais m'abstenir d'expliquer et vous propose plutôt de regarder cette émission, destinée aux enfants. C'est simple et très bien fait.



C'est pas sorcier, mai 2011

La page officielle de l'émission se trouve à cette adresse :  http://c-est-pas-sorcier.france3.fr/

jeudi 2 août 2012

Lettre du capitaine Paul Watson

Je publie la copie de cette lettre, trouvée sur le site de Sea Shepherd, parce que je crois qu'elle contient un message important et qu'elle mérite d'être lue par le plus grand nombre. J'ajoute que je soutiens l'action de Sea Shepherd et du capitaine Paul Watson contre les braconniers japonais aidés par l'Allemagne dans leur chasse illégale à la baleine.


Premier message du capitaine Paul Watson depuis son départ aux sympathisants de Sea Shepherd

Pour la première fois depuis que le monde se perd en spéculation sur pourquoi Paul Watson a décidé de quitter l'Allemagne après avoir été assigné à résidence pendant 70 jours, le capitaine s'exprime. Il a envoyé ce message le week-end dernier au quartier général de Sea Shepherd, en demandant à ce qu'il parvienne aux militants et sympathisants.

Le Capitaine Paul Watson, foundateur de Sea Shepherd Conservation Society. Photo: Mike MulleLe Capitaine Paul Watson, foundateur de Sea Shepherd Conservation Society.
Photo: Mike Mulle
A mes amis et sympathisants,
Je suis en ce moment dans un endroit de la planète où je me sens à l'aise et en sécurité, loin des magouilles des dirigeants qui ont fermé les yeux sur l'exploitation de nos océans.
Le gouvernement allemand a déclaré que j'ai trahi leur confiance en quittant le pays, mais ils avaient déjà trahi la mienne. Les autorités allemandes avaient déjà pris une décision politique avant même que le tribunal ait statué, et pendant ma rétention, les japonais négociaient avec l'Allemagne afin d'obtenir mon extradition vers le Japon sur des preuves fabriquées de toute pièce par Peter Bethune, un ancien membre d'équipage de Sea Shepherd.
En 2010, le bateau japonais Shonan Maru #2 avait délibérément heurté et détruit l'Ady Gil, manquant de tuer 6 personnes. Le capitaine japonais n'avait même pas été interrogé, aucune charge n'a jamais été retenue contre lui, les dégâts n'ont jamais été payés, et il a emmené au Japon le capitaine de l'Ady Gil, Peter Bethune, qui a coopéré avec les garde-côtes nippons pour produire de fausses preuves et me rendre responsable de l'attaque, alors que je m'étais opposé à sa décision d'aborder le bateau japonais.
Nous avons coûté des dizaines de millions de dollars à l'industrie baleinière, et en octobre 2011 ils se sont approprié un trésor de guerre de quelque 30 millions de dollars du Fonds pour les victimes du tsunami afin de combattre Sea Shepherd. Cet argent leur a permis d'augmenter leur dispositif de sécurité en mer, de nous intenter des procès aux Etats-Unis et de nous attaquer là où ils nous pensent vulnérables.
Et la seule occasion qu'ils ont trouvée est un incident vieux de 10 ans qui s'est produit dans les eaux guatémaltèques en 2002. Cet événement était une simple obstruction d'un navire costaricain à l'aide d’un canon à eau. Cette action, qui avait d'ailleurs été dirigée avec l'autorisation du gouvernement du Guatemala, allait à l'encontre d'une opération de découpe d'ailerons de requins qui avait été filmée pour les besoins du documentaire qui allait être primé, "Les Seigneurs de la Mer". C'était contre un bâtiment qui, un an auparavant, avait été accusé de braconnage d'ailerons de requins dans les eaux de la Réserve marine du parc national des Galápagos, où notre bateau, le Sirenian, avait aidé à l'appréhender.
Le Japon avait déjà tenté de me faire arrêter par Interpol pour l'incident lié à l'Ady Gil, mais Interpol avait rejeté leur demande de notification 'rouge', ne leur en concédant qu'une 'bleue', ce qui signifie que les pays pouvaient rapporter mes allées et venues au Japon sans pouvoir m'arrêter.
En décembre, la Présidente du Costa Rica a rencontré le Premier ministre japonais. Je me suis rendu en Allemagne, au Festival du film de Hambourg en novembre 2011, sans être inquiété. En mars, j’ai voyagé en Espagne et en France sans connaître le moindre incident. Et en mai de cette année, j'ai été arrêté en Allemagne pour une demande d'extradition émanant du Costa Rica. Et j'ai découvert que le Costa Rica, à l'instar du Japon, avait fait la même demande à Interpol, qui avait fini par rejeter leur requête.
L'Allemagne, cependant, un pays sans accord d'extradition avec le Costa Rica ou le Japon, a décidé de m'appréhender sur ce qu'ils appellent un accord bilatéral avec le Costa Rica. Cela a bien entendu attiré l'attention du Japon qui a débuté les négociations avec l'Allemagne en vue d'obtenir mon extradition. Cette requête japonaise a été approuvée par l'Allemagne le 23 juillet 2012. J'ai été alerté la veille, le 22 juillet, par une source sûre sympathisante.
Pour l'affaire au Costa Rica, j'avais les preuves sur film, et avec plus d'une vingtaine de témoins j'étais certain de pouvoir gagner contre les braconniers. Mon seul souci était que le Costa Rica me remette entre les mains des autorités japonaises, car avec le Japon, j'ai l'absolue certitude qu'une fois en prison, je ne serai jamais libéré.
Cette certitude signifiait que je n'avais qu'une option; j'ai donc pris la décision de quitter l'Allemagne sur le champ.
Je trouve absurde, après toutes ces années de campagnes pour la protection et la conservation de la vie marine, pendant lesquelles je n'ai causé aucun mal à personne et n'ai fait que m'opposer aux opérations illégales telles que définies par les lois internationales de conservation, que le Japon puisse porter des accusations contre moi après avoir détruit un bâtiment de deux millions de dollars, blessé un membre d'équipage et presque tué cinq autres.
Je suis très déçu par l'attitude du gouvernement allemand. Pour moi, il est évident que l'Allemagne a comploté avec le Japon et le Costa Rica pour que je tombe entre les mains des autorités japonaises. Il est clair qu'ils avaient décidé cela bien avant que le tribunal rende son verdict. Tous les Allemands que j'ai vus approuvaient mes actions. Je n'ai pas rencontré une seule personne dans les rues, les tribunaux, les médias ou les différents événements auxquels j'ai participé et conférences que j'ai donné qui n'appréciait pas ce que je fais. Même la police et les membres des tribunaux m’ont apporté leurs encouragements.
Je suis très reconnaissant pour le soutien que j'ai reçu des Allemands et tout spécialement des sources qui m'ont informé de la décision politique prise par le gouvernement d'accepter la demande d'extradition faite par le Japon une fois que la décision du tribunal serait sur leur bureau.
En fait, tout du long, il ne s'agissait pas du Costa Rica, mais bien du Japon.
Nous avons fait face aux chasseurs de baleines japonais et les avons humiliés en mer pendant huit saisons et, plus important encore, nous les avons grandement contrariés dans leur recherche de profits tirés de la chasse à la baleine dans le sanctuaire de l'océan Austral.
Il n'est pas ici question de justice, mais de vengeance. Il s'agit d'un petit groupe de volontaires dévoués s'opposant à une super-puissance économique et une opération de braconnage multimillionnaire dans le sanctuaire baleinier. Il s'agit ici de dire la vérité à un pouvoir économique et politique.
Le Costa Rica et l'Allemagne ont été de simples pions dans la démarche du gouvernement japonais de réduire Sea Shepherd au silence en mettant un terme à notre opposition annuelle à leurs activités illégales de chasse à la baleine.
Je sais que les braconniers japonais chercheront à m'arrêter par tous les moyens. Cependant, je leur ai encore échappé et je continuerai de le faire et d'avoir un coup d'avance sur eux, peu importe les risques et les coûts.
Je servirai mieux mes clients en mer que dans une prison nippone, et c'est ce que je vais faire. En décembre, nos bateaux appareilleront pour la neuvième campagne d'opposition aux hors-la-loi japonais dans le sanctuaire baleinier de l'Océan Austral. Cette campagne s'appellera Opération Tolérance Zéro et nous mettrons à nouveau en péril nos bateaux et nous-mêmes dans le but d'arrêter le massacre impitoyable des doux géants de la mer par ces bandits pélagiques.
Merci pour votre soutien sans faille,
Capitaine Paul Watson