lundi 28 décembre 2015

Pierre Jovanovic : La revue de presse de Décembre 2015

Les élections régionales et le score du Front National qui, malgré tout, n'a emporté aucune région et a très peu de sièges, un effet de la démocratie à la française.

Les dynasties de pouvoirs. Le démantèlement de la France, la demande américaine de suppression de la présidence française, la perte de l'identité des Européens, la servitude de la presse au pouvoir, l'encouragement à la délation et la liquidation des libertés publiques.

Liste non exhaustive.

Suivent, les interminables listes des licenciements, partout, dans tous les secteurs, grâce la la politique de l'ex UMPS, devenu maintenant l'RPS, suivant ainsi la politique des USA, avec ses 90 millions de chômeurs et ses bons alimentaires sans lesquels la moitié de la population ne survivrait pas.

vendredi 25 décembre 2015

Neige et vent d'est



Et oui, il neige sur le défouloir. Oh, pas autant que sur les blogs Wordpress, juste là, dans ce petit cadre. C'est d'ailleurs complètement hors propos car, en Normandie du moins, la météo n'en est pas là. 

Nous avons eu de la pluie, mais la douceur est toujours au rendez-vous et à part le vent qui rafraîchit bien l'atmosphère, on ne se croirait vraiment pas au mois de décembre.

Cette petite animation vient de Russie dont les réseaux sociaux sont pleins de ressources et en tous cas, cent fois plus ouverts et sympa que l'affreux réseau cloisonné de style Guantanamo qu'on attribue au sinistre sioniste dont je ne dirai pas le nom.

Bon, j'y apprends aussi bien plus de choses ennuyeuses pour les théoriciens de la coïncidence. 

L'exclusion dont j'ai été l'objet sur le réseau israélo-étatsunien ne contrarie finalement que ceux qui sont perdus sans cet outil de surveillance. Personnellement, je suis ravie d'en être débarrassée, car malgré une volonté plusieurs fois répétée de sortir de ce piège, mes contacts refusaient de me voir disparaître. Et bien c'est fait et c'est bien comme ça. 

Ce qui est bien pour moi est bien aussi pour les autres. Alors, quand est-ce que vous claquez la porte, vous ?


jeudi 24 décembre 2015

Trève de Noël

On ne peut que souhaiter, en ce temps d'introspection qu'est la fin de l'année, au moment où les jours sont les plus courts, que chacun réfléchisse à sa propre agressivité et fasse une trève dans la provocation.
Je ne dis pas seulement ça pour les petites gens, mais surtout pour ceux à qui on a confié une autorité dont ils abusent souvent.
Je n'ai pas trop d'espoir d'atteindre les hauts fonctionnaires de ce pays, drapés dans leurs privilèges et oublieux de leurs fonctions, mais on peut toujours croire au miracle, alors à tous, joyeux Noël, quelle que soit votre tradition.


mardi 15 décembre 2015

Évasion, la photo du mois

Avant tout, je présente mes excuses au blogueur ayant donné le thème du mois de décembre, car ayant été "punie" par le réseau social où se trouvent les infos, je suis en quarantaine de ce même réseau et je n'ai donc aucun moyen de savoir de qui il s'agit. Le bras de fer n'étant d'ailleurs pas prêt de se terminer, je pense m'évader de cette prison qui n'a en fait de social que le nom, sauf si on l'écrit "so-CIA-l". Ça tombe bien, c'est justement le mois de l'évasion, j'en profite.

M'évader, pour moi, c'est sortir du cadre. Sortir de ces petites boîtes toutes pareilles que chantait Graeme Allwright. Parfois, l'évasion est seulement dans la façon de vivre. Aller à l'épicerie du coin ou au marché au lieu du grand bazar des supermarchés, préférer les oiseaux de la forêt au tumulte fabriqué du cinéma, créer au lieu de consommer, je ne vais pas faire la liste complète, ce serait trop long.

J'ai choisi l'endroit où j'habite pour son environnement. Je me souviens en venant pour la première fois dans la région m'être fait la remarque que certains paysages n'avaient aucune trace de civilisation humaine. Pas une construction, pas une ligne à haute tension, pas une route, aussi loin que le regard peut porter.
Pour ma participation, j'ai choisi un village dans lequel on parvient à s'évader de l'omniprésence des automobiles. Ce n'est pas si fréquent.




Pour la même raison que la paternité du thème, je n'ai pas non plus accès au pavé de liens. Si vous n'êtes pas ici au top de midi, j'aurai le temps de le copier sur un autre blog. Malgré tout, Je ne sais pas encore comment je vais avoir connaissance du prochain thème, ni même si, comme par le passé, il est toujours obligatoire d'être sur le réseau social pour participer. Je lance donc une bouteille à la mer pour la suite. Merci.

 Mise à jour :
Voici donc le pavé de liens, copié chez François le Niçois. Merci.

A'icha, AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Canaghanette, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, E, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, J'habite à Waterford, Josette, Julie, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les Bazos en Goguette, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mimireliton, Mirovinben, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, N. Madiot, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Visites et voyages, Voyager en photo, Woocares, Xoliv'

lundi 14 décembre 2015

Les dérives de la justice

Maître François Danglehant explique ici les graves abus dont les pouvoirs exécutif et judiciaire se rendent coupables en France. Ces faits sont inadmissibles.
En ce qui concerne la fin de la vidéo, je n'appelle personnellement pas à soutenir financièrement qui que ce soit, chacun étant, en la matière, son propre juge. Je publie ceci pour rendre compte des dérives de ce que certains appellent encore la démocratie et qui ressemble de plus en plus à une dictature.


samedi 12 décembre 2015

La violence des riches

Monique Pinçon Charlot, sociologue et auteur avec son mari Michel du livre "La violence des riches" nous parle de sa perception de la classe dirigeante. Les hauts fonctionnaires de l'état, les grands chefs d'entreprise et leurs chefs du personnel serviles et méprisants (je n'utilise pas le mot ressources humaines à dessein) ainsi que les élus, qui une fois sur le trône, oublient qu'ils sont là pour représenter les électeurs (à moins qu'ils n'aient déjà su par avance qu'ils n'auraient pas à s'en préoccuper)

On voit dans la vidéo des images qui montrent une certaine violence de la part des salariés d'Air France à l'égard de leur patron et de son acolyte, allant jusqu'à déchirer la chemise, mais aussi l'envers du décor, c'est à dire la violence de l'attitude de ceux qui ont été pris à parti. Cette attitude, qui feint de ne pas voir ceux dont le désespoir est réel face à la perte de leur emploi.

Cet air hautain de personnes qui se croient supérieures aux autres, n'écoutant pas, ne répondant pas, est la pire violence possible. C'est dire aux autres "Je ne vous vois pas, pour moi, vous n'existez pas plus que des fourmis." Un grave défaut d'éducation à la base et une formation particulière, bien entretenue.

On appréciera l'intervention de François Hollande qui parle de dialogue.

En écrivant cela, je ne peux m'empêcher de repenser à Nicolas Sarkozy en 2005 qui, à l'issue du référendum où les Français avaient dit non à la constitution européenne, a déclaré que même si les français ne voulaient pas, il le ferait parce que c'était dans son programme, jetant ainsi son mépris à la tête des Français.

Ecoutez :


vendredi 11 décembre 2015

Mention bien

Je ne saurais trop conseiller de lire sur le site normandiexxl.com, l'analyse que fait Michel Onfray des évènements du 13 novembre dernier à Paris et de la réaction de la classe politique.
Il n'y a rien à ajouter, c'est précis, clair et sans appel.

J'ai moi-même une piètre opinion de nos gouvernants, ces gens qui se passent le pouvoir entre eux, sans aucune autre compétence que d'être né au bon endroit, qui non seulement trichent, mais le font médiocrement.

jeudi 10 décembre 2015

Gifs animés

Après les images fixes, il était logique que je passe à des images animées.
J'ai un petit projet pour lequel j'en ai besoin.

Bien entendu, avant de passer aux choses sérieuses, j'avais besoin de me faire la main, alors j'ai fait un petit essai avec des images simples. Trois petites souris curieuses qui clignent des yeux et bougent les oreilles.


C'est petit et il y a peu de mouvements, mais je le dis, c'est un essai et ça n'a nécessité que 12 images.
Le plus long est sans doute de faire ces images, toutes différentes mais superposables. J'ai fait celles-ci avec Photofiltre, très simple d'utilisation, mais il existe de nombreux autres logiciels permettant de faire la même chose.

mercredi 2 décembre 2015

La guerre de la police contre la population française.

Vidéo tournée par une des personnes interpelées alors qu'elles se trouvaient place de la République à Paris.
Ces images montrent clairement que la police n'a aucun motif de les arrêter et ont simplement choisi un groupe de personnes calmes, faciles à embarquer, pour falsifier les chiffres officiels des arrestations. Des mensonges à destination des media aux ordres du gouvernement qui montre là plus que jamais son incapacité.




Ci dessous, un policier barre la route à la presse, afin que les exactions policières n'aient pas de témoins officiels.


Cette image est une capture d'écran extraite de cette vidéo, tournée par la chaine RT :
https://www.youtube.com/watch?v=4xoPq9uN8iE

On assiste à une guerre des collabos du nouvel ordre mondial contre la population à l'aide des vigiles mercenaires armés et surprotégés qui n'hésitent pas à frapper qui, de "gardiens de la paix"sont devenus des "forces de l'ordre".
Ne vous méprenez pas, ces nervis sont payés sur les prélèvements toujours plus lourds de ceux qui travaillent et nous en faisons tous partie.
Les gens se réveillent (pas tous, il y en a encore qui baillent devant leur télé et vont voter pour l'un des trois bandits qui sont sélectionnés), de plus en plus de personnes se rendent compte de la réalité et ça va péter, alors les malfrats au pouvoir tentent d'échapper jusqu'au dernier moment, même si ça doit faire des millions de morts.

mardi 1 décembre 2015

Noël, fête de famille

Pour tout le monde, il se passe quelque chose dans l'avant dernière semaine de l'année civile occidentale. La plupart des gens appellent ça Noël et si on ne nous avait pas appris que c'est d'abord le solstice d'hiver et ensuite une fête religieuse chrétienne, n'importe quel observateur extérieur pourrait penser que c'est une célébration du commerce tant les offrandes aux entreprises de vente sont nombreuses à ce moment là de l'année.

Lorsque j'étais enfant, on m'a appris que plus que toutes les autres, Noël est une fête de famille. Alors je vous laisse regarder cette vidéo, qui est au départ une publicité pour une chaine de supermarchés allemands.



Un enterrement serait-il donc la seule vraie fête de famille ou bien la pression sociale est-elle plus forte pour le deuil que pour l'amour ?

mardi 17 novembre 2015

Daesh, par ses créateurs

C'est toujours amusant de traiter quelqu'un de complotiste quand il s'agit d'une petite cousine ou d'une amie. Mais quand ce sont le président des Etats-Unis ou des congressistes qui le disent, est-ce toujours une théorie de foldingue ?

Ce reportage est essentiel et je vais le transcrire avant qu'il ne disparaisse.
Vous pleurez sur les morts du Bataclan et des terrasses parisiennes, et vous n'avez rien trouvé de mieux que d'arborer le drapeau français alors même que la France arme Daesh qui a officiellement revendiqué l'attentat, même si d'autres sources mentionnent la CIA en sous main. Vous êtes les veaux que le général de Gaulle se lamentait de gouverner !

Tous ces extraits sont issus de journaux télévisés et d'allocutions officielles. On ne rêve pas. Obama et Mc Cain le disent, Al Qaida, ISIS, Daesh, c'est nous.




Mise à jour du 13/12/2015 : Et bien c'est fait, elle a été supprimée. Vous voulez voir quand même ? C'est là.

dimanche 15 novembre 2015

Mémoire, la photo du mois.

Ah, la mémoire... Un grand sujet.
Entre le devoir de mémoire et les lois mémorielles, on oblige et on légifère sur ce dont on doit se souvenir. Ceux qui lisent ce blog savent que l'histoire ne s'invente pas, elle se vit.
 
Les humains adorent les cérémonies du souvenir et les commémorations en tous genres qui font grand tapage dans la presse. Ils oublient seulement ce qui les arrange, comme les sépultures de leurs parents, par exemple... Je n'en dirai pas plus, si on oublie, c'est que l'esprit est surchargé de milliers de sollicitations qui se succèdent seconde après seconde. Il n'y a plus de place pour rien d'autre que ces images et ces sons qui occultent la vérité de l'instant.

Le souvenir a besoin d'un support et c'est la mémoire. Parfois, le support change et l'histoire aussi.
Dans la catégorie des contes et légendes françaises, je vous présente l'emplacement du bûcher où aurait été brûlée Jeanne d'Arc. On ne sait pas trop si ce sont les Anglais ou les prélats de l'église qui la considéraient comme hérétique, on n'en parle plus trop. Dans quelques années, nos enfants apprendront peut-être que c'était un complot islamiste. Déjà.

J'aurais pu cadrer uniquement la pancarte, mais j'avais envie de faire une photo, pas une publicité. Je vous la lis : " Le Bûcher. Emplacement où Jeanne d'Arc fût brûlée le 30 mai 1431". Ironiquement, une pancarte plus petite, qu'on voit plus à gauche porte l'indication "Mur pare-feu".



Vous aurez remarqué que, pour une fois, et pourtant, c'était bien le moment, je ne vous ai pas collé un cimetière ou un monument aux morts, et pourtant, ce n'est pas ce qui manque dans mes archives.
Si vous avez un peu de temps libre, rendez-vous sur le site geneanet, qui fait une grande opération "Sauvons nos tombes" et faites quelques photos près de chez vous pour préserver des images des sépultures en fin de concession qui vont disparaître. Merci pour ces oubliés de la mémoire que sont ceux qui nous ont précédés.


Les participants de ce mois-ci :
A'icha, AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Canaghanette, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, E, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, J'habite à Waterford, Josette, Julia, Julie, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les Bazos en Goguette, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Milla la galerie, Mimireliton, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, N. Madiot, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, ratonreal, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Un jour, une vie, Visites et voyages, Voyager en photo, Woocares, Xoliv'.

1.30 minute pour le dire

samedi 14 novembre 2015

13 et 14/11/2015 Attentats de Paris

A part les commentaires des media contrôlés par ceux qui arment les terroristes, Israel, Etats-Unis, France et l'Union Européenne en général, nous n'avons rien de précis concernant ces actions à l'heure où j'écris ce billet.
Tout comme pour les attentats du 7/1 contre le journal Charlie Hebdo, je ne crois pas un instant à la version officielle. Le gouvernement et ses complices nous ont trop menti et ça sent l'opération politique à plein nez. Charlie2.0.
Attendons de voir à qui profite le crime, et nous serons renseignés sur les vrais auteurs.

Pour ceux qui ont de la mémoire, rappelez-vous comment le terrorisme islamiste organisé en Afghanistan par les  Etats-Unis pour contrer les Soviétiques a été importé en Yougoslavie pour détruire ce pays.
Un lien utile : http://puissantsetmiserables.fr/2015/11/02/dossier-comprendre-la-guerre-de-yougoslavie-et-donc-les-guerres-actuelles/
CIA, Al Qaïda, Daesh, Al Nosra (qui faisait du bon boulot selon Laurent Fabius), Etat Islamiste, Boko Haram, tous issus du même endroit et armés par les mêmes.

Mise à jour de 4h15 :
Tiens tiens ! Justement la veille d'un jour où les policiers vont tirer dans le tas :  http://www.mediapart.fr/journal/france/121115/legitime-defense-cazeneuve-cede-aux-policiers

lundi 9 novembre 2015

La guerre secrète contre les peuples.

Entretien avec Claire Séverac au sujet de son livre : La guerre secrète contre les peuples.



Je suis complètement d'accord avec ce que dit Claire dans cet entretien.
Je reposte ici ce dessin de Jean-Pierre Petit qui illustre si bien tout ce qui est dit :

Bonne chance !

lundi 2 novembre 2015

Crash de l'Airbus A321 Charm el-Cheikh - Saint-Pétersbourg

Non mais ils se prennent pour qui, de l'autre côté de l'Atlantique ?
Mac Cain dit bien "nos mercenaires" il avoue donc devant des centaines de millions de gens que les États-Unis sont bien les organisateurs du terrorisme.

Le pire étant tout de même qu'il ne semble pas regretter tous ces morts, ces décapités, ces civils déchiquetés par les explosions et les missiles, pas plus que leurs complices que je ne nommerai pas, ce sont en général les pays appartenant à l'organisation terroriste de l'OTAN. La France en fait hélas partie, vendue par l'ex-président Sarkozy, un semi immigré pour qui beaucoup d'inconscients auraient mieux fait de ne pas voter.

A mettre dans le même panier que Madeleine Allbright qui se réjouissait de la mort d'un demi million d'enfants en Irak, de Hillary Clinton, avec son rire de foldingue le jour de l'assassinat par les mercenaires de Nicolas Sarkozy du chef de l'état indépendant et souverain Libyen Mouamar Al Kadhafi, de Georges Bush et de Barack Obama, qui a réussi à transformer le prix Nobel de la Paix en prix Nobel de la guerre permanente.


224 personnes dont 17 enfants ont trouvé la mort dans cette catastrophe.

dimanche 1 novembre 2015

On est un con

Encore une expression qui se dit et qui permet de pointer le doigt la forme quand on n'a pas d'argument pour répondre sur le fond. C'est un aveu d'impuissance.

Selon les manuels de grammaire, le pronom on serait un article indéfini neutre. C'est sans doute le seul mot neutre de la langue française qui ne compte (pour le moment) que deux genres, masculin et féminin, de façon tout à fait arbitraire d'ailleurs, car je ne vois pas ce qui différencie à ce point une carpette d'un tapis pour que l'un soit féminin et l'autre masculin.

On remplace souvent les autres pronoms dans le langage courant. La forme la plus connue remplace le pronom nous, comme si les personnes dont il s'agit, dont celui qui parle fait partie, étaient indéfinies. Exemple : "On repassera tout à l'heure". Nous repasserons tout à l'heure n'est pas plus long. L'usage est différent. Parfois, il s'agit d'un renforcement, comme le vous de politesse, qui tend à faire croire que son interlocuteur est tellement important qu'il s'est multiplié. Exemple, un maître qui parle à un élève en lui disant "Alors, on fait son rebelle ?" s'adresse en réalité à toute la classe, même s'il focalise son agressivité sur un seul élève.

Alors oui, indéfini, car il évite de désigner une personne précise. L'auteur qui écrit "on notera que..." ne connait pas le lecteur qui est en train de lire son essai, il emploie donc une forme indéfinie et c'est la logique, et c'est aussi n'importe quoi ou le premier venu et par extension l'opinion générale.

Quel inculte mal éduqué oserait répondre lorsque Jean de la Fontaine disait "On a souvent besoin d'un plus petit que soi", on est un con ?

vendredi 30 octobre 2015

Mossad, ennemi public


J'ai exprimé à plusieurs reprise l'éventualité que les attentats sous faux drapeaux commis un peu partout dans le monde soient perpétrés par le Mossad. Le mensonge étant une des meilleurs qualités israélienne, ils font évidemment porter le chapeau à d'autres, de préférence les musulmans, qui sont les ennemis désignés du moment, car ils n'ont pas le courage d'assumer leurs  positions.

Je pense particulièrement aux attaques du 11 septembre 2001 à New-York, aux explosions dans les gares de Bologne et Madrid ainsi qu'à celle du métro de Londres, les attaques contre la Norvège en 2011, Toulouse en 2012 et Charlie Hebdo en 2015. La liste n'est pas exhaustive, j'en oublie certainement beaucoup.

Pour illustrer mon propos, je vous propose de regarder cette enquête diffusée sur France 3 sur des assassinats commis en France contre des ingénieurs atomistes.

mercredi 21 octobre 2015

Retour vers le futur

Pour info, je n'ai pas personnellement croisé Mary Mac Fly ou le Doc Emmet Brown aujourd'hui, ni vu la Deloréan. Mais c'est certainement parce qu'ils n'ont pas atterri en Normandie.


Faire le point

"On ne se refait pas"

S'il y a bien une expression que je n'aime pas, c'est celle-là. Dire qu'on ne se refait pas, c'est en quelque sorte clamer qu'on est le même que par le passé et donc qu'on n'évolue pas. Pire, on donne souvent ce constat comme une excuse pour refuser de regarder ailleurs que dans son petit environnement.
Je ne suis évidemment pas la même que lorsque j'ai commencé à écrire dans ce blog. J'ai acquis des connaissances que je n'avais pas et je suis allée, le plus souvent, à la rencontre des informations qui me manquaient pour comprendre un sujet. Je ne peux évidemment pas tout savoir et tout connaître car l'énorme quantité de flux généré chaque jour ne le permet pas, il faut avoir recours à des filtres.
Bien entendu, qui dit filtre dit critères et il est facile à partir de là de discuter le choix de ces critères.

Les grandes plateformes d'information qui publient des articles sur l'actualité semblent avoir des orientations politiques différentes. En réalité, elles disent toutes plus ou moins la même chose et les commentaires qui dévient de la ligne fixée sont souvent censurés par l'équipe des modérateurs.
Il est évident à partir de ce constat que s'informer à partir de ces plateformes, c'est aussi ne pas avoir accès à une partie de l'information, elle même censurée avant publication.

Même si son fonctionnement est discutable, le principe de la justice, d'écouter chacune des parties avant de décider ce qui est juste, est plutôt bon, lorsque l'équité est respectée.
Lorsqu'il y a conflit entre ce que mes yeux voient et ce qu'on me dit qu'il faut voir, je prends le temps de chercher et je ne fais confiance aveuglément à personne. Le résultat en est ce blog où je partage parfois, pas toujours, ce que je pense au sujet de l'actualité.

Il m'arrive aussi de ne pas avoir toutes les informations au moment où je les cherche. Je donne un exemple, le naufrage du Costa Concordia en Méditerranée. J'ai d'abord pensé à un accident du à une maladresse de l'équipage. Je n'avais à ce moment là que l'expérience des nombreux ferries à bord desquels j'étais montée. C'est évidemment quelqu'un du monde maritime qui m'a mis la puce à l'oreille en disant que les média mentaient honteusement sur ce  naufrage. Ma rencontre avec une autre blogueuse comprenant l'italien a été l'occasion de faire des recherches et de modifier mon opinion. L'affaire ne fait plus la une des media français, mais le fait qu'on ait fait appel à un "communicant" pour rapporter les faits montre que la vérité avait besoin d'être déguisée. Je pense à présent que ce naufrage a été provoqué. S'il y avait besoin de preuves autres que celles données par l'enregistreur de données (que certains appellent la boite noire, bien qu'elle soit orange vif) la comédie du procès et le harcèlement médiatique du capitaine en sont autant car aujourd'hui, sachez-le, aucun grand média ayant pignon sur rue n'est objectif et même si le forfait est prouvé, ça ne fera pas la une des journaux.

J'ai démarré mon blog grâce à un autre blogueur, pourtant de ma famille, avec lequel je n'ai plus aujourd'hui aucun contact. J'ai eu quelques commentaires d'autres blogueurs au départ, surtout sur des articles sans importance ou alors sans rapport avec le sujet d'origine, ce qui était souvent pénible. Je me réjouis aujourd'hui que ces commentaires aient cédé la place à des visites qui ne laissent pas de traces. Je vérifie leur pertinence avec les mots de recherche utilisés, plus nombreux que les images. J'ai également pu constater sur les autres blogs que je visite que les commentaires sont souvent des amabilités rendues entre blogueurs qui forment une sorte de communauté. Dommage.



vendredi 16 octobre 2015

Un 16 octobre

J'ai créé ce blog il y a 2710 jours, ce qui correspond à 10 périodes de 271 jours chacune.
Comme nous le savons tous, 271 étant un nombre premier, on ne peut partitionner ce temps en d'autres divisions.

Dans 31 périodes de 271 jours, nous serons de nouveau le 16 octobre et nous serons en 2038. C'est dans 23 ans.

Je voudrais vous faire remarquer que non seulement 271 mais aussi 31 et 23 sont des nombres premiers et que pour faire mes calculs, j'ai du tenir compte des années bissextiles et donc de me baser sur une période de quatre années faisant un total de 1461 jours, qui est le produit de deux nombres premiers, 487 et 3.

La fois suivante où une période se terminera un 16 octobre tombera en 2061 et ce sera la 72ème.
Ensuite, ce sera le 16 octobre 2084, mais la fois suivante, cet évènement ne se reproduira qu'en 2639 soit dans 6 siècles et 24 années qui feront un total de 227.911 jours.
Ce sera dans 841 périodes de 271 jours et je peux parier que ce blog sera dans les oubliettes du temps.

Pour l'anecdote, sachez que 841 est le carré de 29, qui est également un nombre premier.

Enfin, si ça vous intéresse, le 16 octobre 3332 marquera la fin de la 1785ème période dans 1317 ans soit dans 481.025 jours dont le premier commence... demain.


Enfin, pour ceux que les nombres premiers intéressent, voici les 99 premiers.


2 3 5 7 11 13 17 19 23
29 31 37 41 43 47 53 59 61 67
71 73 79 83 89 97 101 103 107 109
113 127 131 137 139 149 151 157 163 167
173 179 181 191 193 197 199 211 223 227
229 233 239 241 251 257 263 269 271 277
281 283 293 307 311 313 317 331 337 347
349 353 359 367 373 379 383 389 397 401
409 419 421 431 433 439 443 449 457 461
463 467 479 487 491 499 503 509 521 523

Bon anniversaire à ceux qui sont nés un 16 octobre.

C'est le 16 octobre 708 que l'évêque d'Avranches, Aubert, préside à la dédicace de la première église sur le mont Saint Michel.
Le 16 octobre 1793, Marie Antoinette perd la tête.
Le 16 octobre 1914 commence la bataille de l'Yser.

jeudi 15 octobre 2015

Météo et mauvais temps

Philippe Verdier, le chef du service météo de France Télévisions, mis en congé forcé après la parution de son livre "Climat investigation" aux éditions Ring.




Alors que va s'ouvrir prochainement à Paris la conférence des Nations Unies sur le climat, Philippe Verdier a en outre envoyé une lettre ouverte à François Hollande, président de la république française que le magazine Le Point a publié en intégralité, pour lui demander de cesser de dramatiser une situation qui n'a rien d'exceptionnel.

Mise à jour du 16 octobre 2015 :
La vidéo n'est plus visible. Il est indiqué que l'utilisateur l'a supprimée. Ce qui donne une raison supplémentaire de lire le livre.
La vidéo est visible ici. 

Une interview de Philippe Verdier sur Europe 1 :


Verdier : "Je ne suis plus en congés... par Europe1fr

Photo du mois, nuage


Thème: Nuage, choisi par Dame Skarlette


"Que vous ayez la tête dans les nuages, que vous soyez sur un petit nuage, que vous rajoutiez un nuage de lait ou tout simplement que vous aimiez regarder les nuages et imaginer des formes avec ceux-ci, à vous d'interpréter à votre manière le mot nuage(s) comme vous l'entendez."

mercredi 14 octobre 2015

Le défi de Caroline

Pour Caroline, qui m'avait mise au défi d'écrire un texte contenant les mots suivants :
Abricot, zèbre, manuel, zoologie, filipendule, limonade, carabistouille, pleurnichard, foule, parfum, vent, pétale et guide.

Il y a fort longtemps, mais longtemps ce n'est pas assez pour vous donner l'idée, aurait dit Charles Cros, une aristocrate capricieuse s'ennuyait ferme dans son grand château, alors elle demanda à ses agents de la circulation, qui pourtant eux n'avaient pas le temps de se polir l'abricot, de lui concevoir un amusement manuel qui pourrait la changer des carabistouilles de sa foule de courtisans au parfum trop connu. Elle promettait une limonade en récompense à celui qui pourrait lui procurer un tel objet.
Or il résidait à la campagne, bien à l'écart de la cour, Zbr, un guide tartare surnommé le zèbre, qui entendit parler de ce défi et, bien que n'ayant aucun attrait pour la limonade, il décida d'aller féconder cette femelle ce qui ne pourrait pas manquer de la divertir.
Pour pimenter un peu la rencontre, Zbr apporta une gazinière, pièce indispensable à la copulation des zèbres, comme vous le confirmera le livre de zoologie pratique qui se planque derrière les pétales duveteux du filipendule roi de la jungle que vous avez récemment adopté pour décorer votre salon. La décence m'interdit de commenter la suite mais la pleurnicharde avait pris comme un coup de vent dans les voiles et lança à la suite de cet événement la mode du déchiré déjanté qui a fait fureur lors des collections printemps été sur les podiums.
Ceci étant une fiction, toute ressemblance avec Zbig, la comtesse Moranski, un membre du gouvernement ou le pape ne serait que fortuite.

Krn

P.S. :Dois-je ajouter qu'en plus d'assumer complètement ce texte, j'en revendique la propriété intellectuelle?

mardi 15 septembre 2015

La photo du mois : passion.

"Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion."
Saint Augustin. Un thème proposé par Delphine F.

On pourrait dire qu'au cours d'une vie, on a plusieurs passions, bien que la définition de passion ne puisse à mon avis pas s'appliquer aux différents loisirs, mais en soit seulement une expression.
Ma passion, et je crois vraiment que c'est la seule, c'est d'apprendre. Tout ce qui m'a motivé dans ce que j'ai fait, c'était la recherche de ce qui est, et c'est vrai dans tous les domaines.

Je suis généalogiste et c'est parce que je voulais savoir d'où je venais et qui j'étais. C'est une activité très instructive et les différentes histoires de famille nous apprennent à cesser de discriminer les autres car nous avons tous nos immigrés, nos repris de justice et nos mères célibataires. Évidemment, c'est assez difficile à prendre en photo. J'ai donc choisi de montrer l'activité que j'apprends en ce moment, le tissage de bandes destinées à la décoration des costumes traditionnels scandinaves, mais pas seulement, puisqu'on en trouve aussi en Russie, en Estonie et en Finlande.

C'est pour moi une suite logique puisque mes recherches généalogiques m'ont emmenée en Norvège, d'où certains de mes ancêtres sont partis. Ces couleurs ne sont pas celles des bandes traditionnelles des Sames, peuple de l'extrême nord aussi familièrement appelés lapons, ce qui n'est pas sans une connotation péjorative puisque ça signifie "en haillons", mais celles que j'avais chez moi et que j'utilise pour faire mes premiers essais.




Maintenant, je vous propose d'aller visiter les blogs de tous ces passionnés :

A'icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Arwen, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Cocazzz, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J'habite à Waterford, Josette, Julia, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lecturissime, Les Bazos en Goguette, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loqman, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, ratonreal, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sandrine, Sinuaisons, Testinaute, Thalie, Tuxana, Voyager en photo, Xoliv'.

dimanche 13 septembre 2015

vendredi 11 septembre 2015

2001 - 2015

Eh oui ! Un autre 11 septembre, le 14ème depuis le début de la fameuse "guerre contre le terrorisme" qui en réalité n'était qu'une succession de guerres qui ne disent pas leur nom parce que ceux qui les entreprennent sont des trouillards.

On ne parle que de ça, de la terreur, et ça commence à bien faire.
Comment ne pas être fatigué des discours qui se veulent paralysants et ne sont en réalité que des tirades apprises par cœur, mal parfois, car si on compte le nombre de bourdes, on voit que ceux qui s'adressent au peuple ne savent pas de quoi ils parlent. On écrit les discours pour eux et il ânonnent bêtement les mots, pas les idées. De là tous les lapsus que leur désir d'éloquence font surgir et qui font la joie de ceux qui découpent les bandes pour en faire la vidéo révélatrice qui va leur faire gagner quelques centaines de visionnages. Mais qu'est-ce que ces centaines d'internautes vont faire de ça ?
Ils vont regarder et ensuite retourner à leur apéro, au journal de 20h qui débite les mêmes sornettes depuis des années ou aller jouer à autre chose. Ils ne se rendent pas compte que malgré les apparences, jour après jour, leur petite vie est grignotée par les lois scélérates de l'oligarchie en place, comme si on déplaçait les murs de chez eux, centimètre par centimètre jusqu'à ce qu'il ne reste presque plus d'espace.

Tous les domaines sont visés. L'école en premier lieu, car il faut faire une nation d'abrutis incapables de la moindre réflexion, pour mieux les manipuler. La presse continue le boulot de désinformation et c'est pour ça qu'elle est largement subventionnée malgré leurs chiffres en chute libre. La santé, avec une emprise permanente par le biais de l'assurance maladie qui sait tout de vous et la nourriture frelatée par l'industrie agro-alimentaire dont les produits de traitement (obligatoires) empoisonnent au sens propre les agriculteurs qui les manipulent.

Pourquoi croyez-vous qu'on ait lancé les mouvements pacifistes ?

Pourquoi ces campagnes médiatisées contre la chasse ?

Pourquoi la suppression du service militaire ?
Pour mettre quelques centaines de milliers de personnes de plus sur les listes de chômeurs en recherche d'emploi ? Ou plutôt pour éviter que les jeunes générations sachent se servir d'une arme et soient donc à la merci des mercenaires sur-entraînés de l'armée régulière et des forces de l'ordre ?
Le modèle économique occidental est un non-sens et ils le savent. Ils savent que ça ne peut pas continuer comme ça. Ils font tout ce qu'ils peuvent pour jeter le monde dans une troisième guerre mondiale qui sauverait les apparence pour quelques années. Ils ont du mal, car leur déguisement de petit chaperon rouge commence à être usé.

La guerre contre le terrorisme est en vérité une guerre contre les populations. Les gens qui forment cette caste à part qu'on appelle "politique" s'imaginent valoir plus que le vulgus pecum et pour parler clairement prennent les gens pour des demeurés. Or, de plus en plus de gens voient clair et c'est là le vrai danger. La CIA a beau faire des heures supplémentaires, elles n'arrivent pas à créer un vrai motif de guerre pour balourder ses bombes sur les villes françaises comme en 1944 et malgré le croissances exponentielle des cas de cancers et des maladies qu'ils ont crées comme Ebola, le SIDA ou la maladie de Lyme, ils ne parviennent pas encore à éliminer suffisamment de monde. Les gens ne veulent pas des OGM qui les rendraient pourtant malades plus vite. Alors on tente la guerre civile. Les guerres de religion ont tué pas mal de monde par le passé, il faut monter les gens les uns contre les autres. Ceux qui ne réfléchissent pas et gobent que tout le mal vient de l'autre religion, qui pourtant dit les mêmes choses depuis des siècles, tombent dans des panneaux gros comme des semi-remorques.

La guerre contre le terrorisme a déjà fait des millions de morts parmi les civils de toutes les nations du monde mais les plus dangereux ne sont toujours pas éliminés.
Une théorie dit que lorsque 100 personnes ont le même objectif, cet objectif devient réalisable. Elle dit aussi que lorsque la centième personne adopte cet objectif, le groupe entier change de comportement et qu'il grandit alors rapidement.

Je ne crois pas à ce qui s'est dit dans les média au sujet des attaques sur New-York et Washington le 11 septembre 2001, je ne crois pas non plus les théories officielles sur ce qui s'est passé à Madrid, à Bologne, à Londres, à Newtown, à Boston, à Sandai, à Oslo et à Utøya ainsi qu'à Paris. (Il y en a d'autres) Lockerbye, le vol 800 et le MH17 (il y en a d'autres) n'étaient ni des accidents, ni le fait de terroristes, il s'agissait d'opérations militaires. Et pour parler militaire, je ne crois pas non plus à ce qu'on nous a raconté pour justifier les crimes de guerre des Alliés. La consultation des archives ne m'a pas seulement permis de retrouver mes ascendants, elle m'a permis de comparer le nombre réel de victimes civiles dans les villes et les villages avec les chiffres officiels. De vraies preuves avec des noms et des dates de naissance, des familles... Alors, si chercher la vérité c'est être révisionniste, la nier, c'est ça, le vrai négationisme et il est du côté des officiels. 

Bien sûr, je n'ai pas de commentaires sur les articles qui parlent de ces forfaitures, mais il n'y a qu'une seule raison, la trouille, car ce sont les plus lus, n'en déplaise à ceux qui pensent que je crie dans le désert. Je crois que la fin approche et ça va être énorme. Bon courage.

mardi 8 septembre 2015

Casus belli : Malaysia Airlines 9M-MRD, Vol MH17

Dans la diplomatie, le terme « casus belli » est utilisé pour décrire une raison absolue d'entrer en guerre. Dans nos régimes prétendument démocratiques, il faut au moins faire semblant d'avoir l'opinion publique avec soi, on invente donc ce « casus belli », abondamment accompagné des gros titres de la presse aux ordres. Les opérations du 11 septembre 2001 à New York démontrent bien cette façon de faire. Le résultat de cette provocation titanesque a été l'agression militaire contre Afghanistan et l'Irak.

La CIA, grand spécialiste de la création de « casus belli » n'a pas besoin que ses provocations soient vraies, ni même plausibles. C'est secondaire, car la presse fait le boulot et les naïfs, qui sont légions, y croient sans réfléchir ni se poser de questions. Malgré tout, il arrive que tout ne soit pas maîtrisé.

L'économie capitaliste est basée sur la croissance infinie. Or, en ce moment, la croissance est en panne, ce qui était prévisible. Il faut donc une guerre, ou plusieurs, pour tout relancer. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, les Etats Unis sont perpétuellement en guerre.

En premier lieu, il fallait mettre le feu au Moyen Orient et au pourtour de la Méditerranée. D'abord pour confisquer leurs richesses au nom d'on ne sait quel pouvoir qu'ils se sont eux-même attribué en se posant en super flics de la planète alors qu'ils en sont les principaux délinquants, ensuite pour que leurs armées occultes de terroristes génèrent un afflux massif d'immigrants pour saper la paix sociale et l'économie des pays européens déjà paralysés par l'Union Européenne dont Washington tire les ficelles. Quelques attentats sous faux drapeau attribués à des terroristes islamistes achèvent de monter les Européens les uns contre les autres. C'est tout bête, mais personne ne voit rien.

Le plan ukrainien était le coup d'état contre le président Ianoukovitch pour faire réagir Vladimir Poutine. Les États-Unis n'attendaient que ça pour en faire l'agresseur. Le président russe les a évidemment entendus arriver avec leurs gros sabots et malgré tous leurs efforts pour organiser un bain de sang, la Crimée est retournée dans le giron russe de façon pacifique.

Le massacre systématique de la population civile du sud-est de l'Ukraine a suivi, tuant principalement des femmes et des enfants, visant des cliniques, des écoles et des jardins publics, détruisant des quartiers entiers. Malgré cela, la Russie n'est pas intervenue.

Face à la détermination russe, il fallait quelque chose d'énorme, dans tous les sens du terme, pour mettre les Russes en défaut, en faire des assassins. Alors a été organisée la catastrophe du Boeing 777 de Malaysia Airlines.

Le 17 juillet 2014, l'avion vient d'être abattu et immédiatement, en chœur, les dirigeants occidentaux déclarent que ce sont les indépendantistes du Donbass qui ont fait le coup. Ils auraient agi avec un missile sol-air 9A310M1-2 SAM "Buk" et comme ceux-ci n'en possèdent pas, disent que ce matériel ne peut avoir été fourni que par les Russes. Certains média ont ajouté que les Russes avaient tué leurs opérateurs pour garder leur mission secrète. Une blonde, porte parole du gouvernement des Etats-Unis s'est même couverte de ridicule en affirmant qu'il n'y n'avait pas besoin de preuves car c'était sur les réseaux sociaux. Si maintenant c'est Facebook qui informe la CIA, pas étonnant que ça laisse à désirer...

 Compte tenu de la route suivie par le vol MH17, il est évident qu'il devait être touché peu avant la frontière russe de façon à tomber en Russie et que le doute ne soit pas permis dans l'opinion publique. Seulement voilà, il ne s'agissait pas d'un missile "buk" tout simplement parce qu'il aurait fallu pour ça se rendre dans une région contrôlée par les indépendantistes. L'avion a donc été descendu par un chasseur du même type que ceux utilisés par l'armée régulière ukrainienne, mais juste un peu trop tôt.


Le Boeing est tombé au mauvais endroit et la CIA a du improviser, ce qu'ils font très mal. Il a fallu contrer le message sur tweeter du contrôleur aérien espagnol qui révélait le pot aux roses, qui s'est évaporé sans laisser de traces, mais ça, la CIA sait faire. Il a fallu inventer en catastrophe cette histoire de missile sol-air 9A310M1-2 SAM "Buk" qui aurait été apporté depuis la Russie et retourné en catimini.

Ils auraient pu se rattraper en disant que les Russes avaient frappé le vol MH17 par erreur en tentant d'abattre un chasseur ukrainien (qui se trouvait effectivement sur place) mais l'armée ukrainienne leur a coupé l'herbe sous le pied en clamant haut et fort qu'aucun de leurs avions ne se trouvait dans le secteur. La CIA venait de perdre une autre occasion de donner une version plausible à étaler dans les media. Ils leur ont donc commandé de jouer sur l'émotion. Ils n'avaient plus que ça car une enquête technique leur serait fatale.

Si l'opinion publique occidentale n'était pas aussi facilement manipulable, il est évident que tout le monde aurait déjà compris depuis longtemps qui a réellement abattu le vol MH17, mais il semble, et ça a été démontré lors de l'affaire charlie, que la capacité de raisonnement du public, tant aux États-Unis qu'en Europe, est sérieusement atrophiée.



dimanche 6 septembre 2015

Ma rencontre avec le tétanos, expérience

Le 22 juin dernier, malgré la chaleur, je tentais de maitriser l'entropie qui règne dans mon jardin.
Je ne vais pas tout raconter mais aller directement au fait générateur de mon expérience, la rencontre de mon tibia avec le moignon tronçonné en biseau irrégulier d'une tige que je présume avoir fait partie de mon ex magnifique lilas blanc saboté à la tronçonneuse l'an dernier par le patron d'une entreprise de parcs et jardins dont je tairai le nom.

C'est rentré jusqu'à l'os en faisant de gros dégâts. J'ai une photo de la plaie deux jours après nettoyage, mais elle est encore tellement épouvantable que je ne la montrerai pas. J'ai nettoyé à l'eau savonneuse, avec beaucoup de mal, parce que le sang ne s'arrêtait pas de couler. Puis, j'ai protégé avec un pansement pour continuer mon jardinage.

La question qui m'a été posée au moins dix fois au cours de la semaine qui a suivi a été "Tu es à jour de ton vaccin contre le tétanos ?" Ils me connaissent, ils savent que je ne suis pas favorable à l'introduction dans le corps d'un cocktail d'agents infectieux et de métaux lourds, autrement dit aux vaccins. J'ai été vaccinée étant enfant, vu que c'est obligatoire pour aller à l'école, mais depuis...

Il se peut que certains vaccins puissent être utiles. J'attends qu'on me le démontre. Malgré tout, pour celui du tétanos, je vais livrer mon expérience et mes réflexions.

Le lendemain matin, mon pied et ma cheville, sous la plaie avaient triplé de volume et il n'a pas été question de retourner dans le jardin, mon pied ne rentrait dans aucune chaussure. De plus, j'avais très mal. J'ai donc décidé de regarder à quoi ça ressemblait. la première difficulté a été de décoller le pansement, entièrement pris dans une énorme croûte épaisse qui faisait corps avec la compresse.
Ne pouvant pas laisser ça comme ça, j'ai arraché pour refaire un pansement propre. Difficile, je me retrouvais dans la situation de la veille, avec beaucoup de sang qui coulait. malgré tout, j'ai pu voir que j'avais attaqué le périoste et qu'il y avait eu non seulement rupture, mais écrasement. C'est à partir de là que je me suis mise à réfléchir et que, non sans craintes, je me suis dit que j'allais probablement avoir à me battre contre Clostridium tetani, une bactérie particulièrement solide et résistante.

Clostridium tetani est une bactérie à la réputation redoutable mais elle a un ennemi mortel, l'oxygène. C'est une anaérobie stricte. Elle ne se développe donc que dans les milieux privés de cet oxygène. Ce qu'on sait d'autre, c'est qu'avoir été infecté une fois ne protège pas contre une nouvelle infection. Il n'y a aucune immunité acquise par la maladie.
Mais alors, me direz-vous, à quoi sert le vaccin ?
Et bien c'est aussi ce que je me suis demandée et j'ai conclu qu'il était inutile. Soit le corps a de bonnes défenses immunitaires et sait remettre les bons éléments à la bonne place et rien n'arrive, soit il ne sait pas et on meurt. 
Il faut aussi savoir que des Clostridiæ, on en a plein les intestins, comme tous les mammifères, alors heureusement que le corps humain ne se met pas à les éradiquer car on ne digèrerait plus ce qu'on mange. Les bactéries que nous abritons sont beaucoup plus nombreuses que les cellules de notre corps et elle font un travail remarquable, mais revenons au tétanos.
Les statistiques disent qu'environ une dizaine de personnes meurent du tétanos par an. J'ai donc résolu de ne pas aller chez un médecin recevoir un sérum ou un vaccin antitétanique et de voir ce qui allait arriver.
Les symptômes connus sont une raideur progressive qui paralyse les muscles avec, au paroxysme, la fameuse position en arc de cercle à laquelle on ne survit généralement pas mais qui constitue un stade ultime. C'est donc une atteinte nerveuse. C'est logique, car dans le sang, où l'oxygène abonde, clostridium ne survit pas. Elle ne peut donc se propager que par les nerfs.

Quatre jours après l'accident, une cruralgie sévère m'a clouée à la maison pendant trois bonnes journées et j'ai quand même un peu flippé parce que je me disais que j'étais atteinte et que ça commençait par le nerf fémoral. Un soir, histoire d'avoir quand même un avis médical, j'ai appelé le médecin de garde. Il porte bien son nom car je me suis bien gardée d'aller le voir. J'ai froid dans le dos à l'idée qu'on confie nos santés à des individus aussi ignorants et cinglés.
Je peux affirmer que j'ai rarement entendu autant de sottises qu'à cette occasion, la meilleure étant sans doute que si j'avais le tétanos, je n'aurais pas survécu plus de quelques heures, ce qui montre bien à quel point l'enseignement de la médecine est surtout l'enseignement de la peur du microbe.

A la cruralgie ont succédé plusieurs autres atteintes nerveuses, toutes sur des nerfs issus de la colonne vertébrale et toutes du côté de ma blessure. Ça a duré un mois, c'est monté jusqu'au crâne et plus le temps passait, plus j'étais persuadée que l'organisme a vraiment tout ce qu'il faut pour combattre un agent pathogène, même ce fameux Clostridium qu'on présente comme s'il était un tueur en série.

Il s'est maintenant écoulé 11 semaines depuis cette blessure. Toutes ces douleurs se sont envolées et avec elles le spectre de cette affreuse maladie qui, j'en suis maintenant persuadée, n'est qu'un épouvantail destiné à faire accepter régulièrement à la population de toute la terre l'injection de poisons dangereux d'une composition qui évolue avec le temps. Alors, c'était très douloureux, mais je ne suis pas mécontente de l'avoir vécu.

Et si tu étais morte ? m'a t-on demandé. Et bien, ça n'aurait prouvé qu'une chose, c'est que j'étais incapable de survivre sur notre planète, contrairement à tous mes ancêtres paysans, évidemment non vaccinés, qui passaient leur vie dans la terre avec les bêtes et ces bactéries qui existent depuis bien avant l'être humain et je passe sous silence toutes les femmes qui ont accouché dans des conditions plus que précaires et les Vikings et autres guerriers qui n'ont pas du manquer de rencontrer des armes souillées. Alors, mon opinion, c'est que le tétanos, pour les laboratoires qui fabriquent le vaccin, c'est une rente versée tous les cinq ans par des milliards d'êtres humains. C'est bien vu, mais on ne m'y prendra pas. A bientôt dans mon jardin, car j'ai du retard à rattraper.