jeudi 31 décembre 2009

Désolée, cet article n'est pas encore écrit.

En attendant, Vous pouvez aller voir cette vidéo pour avoir un aperçu du film réalisé par Xavier Deluc "Tombé d'une étoile".

http://www.youtube.com/watch?v=Ge60OGPCLj4

This vidéo contains extracts of the first full-length film realized by Xavier Deluc "Tombé d'une étoile " just an outline of its director's talent.

mardi 29 décembre 2009

Bourrage de crâne ?


« Dans la simplicité de leur esprit, les gens tombent plus facilement victimes d’une monstrueuse fiction que d’un petit boniment, car eux-mêmes se laissent souvent aller à de petites contrevérités peu importantes, mais auraient honte de recourir à de grosses mystifications. Il ne leur viendrait jamais à l’esprit de fabriquer une énorme imposture, et sont incapables de croire qu’un autre pourrait avoir pareil toupet. Même si des faits prouvant qu’il en est ainsi sont portés de manière claire à leur connaissance, ils continuent de douter et pensent qu’il pourrait y avoir une autre explication. »

Adolf Hitler Mein Kampf.


De la même façon, des chercheurs se sont penchés sur la question de savoir pourquoi tant de gens croient encore que Saddam Hussein est à l’origine des évènements du 11 septembre 2001 des années après qu’il soit devenu évident que l’Irak soit étranger à ces événements.

Le pouvoir de la propagande est en cause. Une fois la croyance adoptée, s'en séparer est déchirant. C'est la raison pour laquelle, même lorsqu'un pays vote pour l'opposition, celle-ci se comporte de la même manière que ses prédécesseurs au pouvoir. Rien ne change dans le fond.
La psychologie de l’adhérence à des convictions, même injustifiées, est un pilier de la cohésion et de la stabilité sociale.

Ceux qui croient en l’histoire officielle concoctée par le gouvernement étatsunien pour le 11 septembre 2001 et traitent de fous ceux qui la remettent en cause peuvent tester la validité du constat des sociologues et la clairvoyance d’Hitler en regardant les exposés de Richard Gage et en observant leurs propres réactions devant les évidences qui mettent leurs croyances en question.

Êtes-vous capable de regarder la vidéo sans vous moquer de cet architecte qui en sait bien plus long que vous sur la construction des bâtiments de grande hauteur en acier ?
Quelles réactions en voyant que vous n'avez aucun argument valable face aux preuves présentées ?

Vous balayez son savoir d'un revers de main ?

Vous vous mettez en colère, vous accrochant à vos croyances comme le peintre qui s'accroche à son pinceau quand on retire l'échelle ?

Le mouvement pour la vérité sur les attentats du 11 septembre 2001 n'est pas un ramassis de cinglés désoeuvrés. Ce sont des professionnels hautement qualifiés, des experts en démolition, des physiciens, des architectes, des ingénieurs, des pilotes, et d'anciens hauts fonctionnaires du gouvernement américain.
Contrairement à leurs détracteurs, qui la plupart du temps n’ont pas les rudiments leur permettant de juger de la valeur des arguments, ils savent de quoi ils parlent, c'est leur job.


Les contradictions existent et sont visibles par tous, mais personne n'y fait attention, la propagande occulte la raison. C'est aussi ce qui explique le succès des mouvements sectaires. La première impression est la bonne, et elle est attachée aux émotions.

Juste quelques exemples, mais il y en a des centaines :

Qui peut m'expliquer comment un incendie si chaud pour faire plier des poutres d'acier dont la température de fusion est de plus de 2500° n'a brûlé, ni la femme qui regarde par l'ouverture béante laissée par l'impact de l'avion dans la tour, ni les millions de feuilles de papier qui se sont envolées lors de son effondrement ?

Pareillement, lors de la découverte par des scientifiques de nano-thermite dans la poussière qui a recouvert New-York le 11/09/2001, certains politiques n'ont pas hésité à dire qu'ils avaient ajouté cette nano-thermite et falsifié l'étude, oubliant d'expliquer comment ces scientifiques se l'étaient procurée vu que seule les armées des Etats Unis et d'Israel y ont accès. Qui s'est posé la question ?

Tant qu'on y est, je vais déborder du sujet et poser une autre question ennuyeuse.
Comment se fait-il que l'enseigne "Arbeit Macht Frei" à l'entrée du camp d'Auswitch ait été immédiatement remplacée par une copie ? Dans quel but avait-on fait cette copie, sinon parce qu'on avait prévu la disparition de l'original ?
Un coup de propagande au moment où l'attitude d'Israel est inqualifiable pour faire parler du génocide juif d'il y a 60 ans ?

L'attentat manqué du vol Amsterdam Détroit soulève également bien des questions.
Après la découverte du suppositoire atomique, l'affaire pourrait être comique, vu qu'elle se passe dans la culotte, si nous n'étions pas les dindons de la farce.
Faut-il réactiver "the war against terror" qui était en perte de vitesse ?
Une ligne dans la presse pourrait bien tout expliquer :
Les Etats-Unis et l'Arabie saoudite redoutent qu'Al-Qaïda exploite l'instabilité au Yémen pour préparer des attentats dans le royaume, premier exportateur mondial de pétrole.

D'ici que les super flics de la planète n'y installent leurs campements, il n'y a pas loin.

Mais bien sûr, croyez ce que vous voulez, ne vous dérangez pas pour si peu, la propagande s'occupe de tout.

lundi 21 décembre 2009

zoom sur la sableuse

Décidément, la France n'est pas un pays organisé pour la neige et le froid.
Cette photo, pas terrible, je vous le concède, a été prise ce matin entre chien et loup.

L'attraction est la sableuse de la DDE de Bernay, dans l'Eure, déjà tristement célèbre pour son hôpital et son taux de chômage.

Elle se trouve en travers dans la côte d'Ajou, retenue au dessus du cimetière par un poteau téléphonique d'une ligne que les Télécom n'ont pas encore eu le bon goût d'enterrer.
Il n'y a pas de rail de sécurité, ni de mur.
Le chauffeur a sans doute voulu prendre un raccourci pour aller dégivrer la tombe de sa belle-mère. Il aura dérapé en voulant éviter un chrysanthème qui traversait l'allée.

La Ferrière sur Risle étant desservie par trois côtes. Nous sommes bloqués au fond de la vallée.

jeudi 17 décembre 2009

Ton écho ne meurt pas


Le mot "scotché" vient-il du whisky écossais ou du ruban adhésif ?

Aurais-je la même impression en ayant abusé du breuvage des Highlangs qu'en restant collée sur mon fauteuil ?


Je ne suis encore sortie ni de l'ivresse, ni du fauteuil.

L'atmosphère du roman de Xavier Deluc est à l'intersection de deux mondes qui s'interpénètrent et le plus réel des deux n'est pas toujours le tangible.

Je ne sais pas si le temps de la lecture a duré une nuit ou plusieurs années.
Je me suis éveillée avec tous ces mots autour de moi, étonnée de n'être pas dans la bibliothèque, mais chez moi avec le livre ouvert à la dernière page où j'avais été transportée sans m'en rendre compte.

Ce roman m'a saisie.
Lorsque je suis arrivée à la dernière page, j'ai soufflé.

Depuis le début, la tension augmentait graduellement avec juste ce qu'il fallait pour permettre de respirer de temps en temps, et ce pour mieux repartir encore dans l'univers bien particulier du héros.

Immersion totale dans l'intimité imaginative d'un être, décrite avec notre vocabulaire quotidien, "Ton écho ne meurt pas" c'est la rencontre du génie avec le talent.

Merci Xavier pour cet écrit "extraordinaire" qui dépasse de beaucoup ce que j'attendais.

Corrine

dimanche 13 décembre 2009

Nationalité




« En nationalité, c’est tout comme en géologie, la chaleur est en bas.

Descendez, vous trouverez qu’elle augmente ; aux couches inférieures, elle brûle.

Les pauvres aiment la France, comme lui ayant obligation, ayant des devoirs envers elle.

Les riches l’aiment comme leur appartenant, leur étant obligée.

Le patriotisme des premiers, c’est le sentiment du devoir ; celui des autres, l’exigence, la prétention d’un droit. »


Michelet.

vendredi 11 décembre 2009

Pour en finir une bonne fois pour toutes


avec les idées reçues.


"Je croyais que le Cinéma t'interessait pas ..."


Voilà bien une phrase caréctéristiques de ce que j'entends de temps à autre. Une façon de dire, mais de quoi parles-tu ? tu n'aimes pas.


Entendons nous bien une fois pour toutes.

Le cinéma est un art. C'est à dire que nous voyons à travers les yeux d'un artiste, c'est une interprétation.


Lorsque nous regardons une oeuvre d'art plastique, c'est à dire statique, elle se comporte avec une certaine constance. Seule la lumière en projetant des ombres d'une façon ou d'une autre peut la faire varier. On a du temps pour y réfléchir, pour chercher ce que l'artiste a voulu accentuer à travers son oeuvre. On peut y revenir, méditer sur ses buts et ses attendus.


Lorsque nous sommes confrontés à une oeuvre cinématographique, c'est à dire cinématique, nous n'avons que le temps dont nous disposons nous mêmes pour vivre pour l'apprécier. Il est évident qu'une grande partie des intentions du réalisateur nous échappe. Personne ne perçoit exactement la même chose et notre perception est du domaine de l'expérience.


Nous ne pouvons juger quelque chose qu'en fonction de références personnelles, qu'elles soient morales, artistiques ou spirituelles. Il en est de même pour l'art et ceux qui ignorent une forme d'art sont ceux qui ne peuvent pas la relier à une expérience.


le cinéma ressemble à la vraie vie, c'est là que se situe le doute. Réel ou irréel ? Longtemps réel du fait de la matérialité humaine des acteurs, il est devenu virtuel avec les effets spéciaux et les dessins animés qui échappent à la réalité dans des délires qui sont personnels à l'auteur et qu'il faut suivre, en adaptant de nouvelles possibilités à l'être humain ou voyant s'animer des créations irréalistes.


Blogger nous invite, dans nos profils à saisir les films que nous avons aimés. Cette question nous classe par groupes d'affinités. On peut aussi y découvrir combien de personnes ont les mêmes goûts cinématographiques. Afin de pouvoir comparer, j'ai modifié mon profil. Les premiers films étant ceux que j'ai vraiment aimés, le dernier, une super production à but commercial sans intérêt.


Alors que je partage les films que j'ai aimés avec au plus une quinzaine d'internautes au monde, le film censé rapporter des millions cartonne avec 1 420 000 fans. Cherchez l'erreur.

Je n'aime pas le cinéma de tout le monde, le cinéma des stars, celui des paillettes et des idoles, les productions coûteuses qui engraissent les finances de ceux qui n'en ont certainement pas besoin et fabriquent les nouveaux dieux.


J'aime le cinéma qui a quelque chose à dire et ne compte que sur le talent.

Et si vous en doutiez encore, vous verrez bientôt que j'ai, moi aussi, quelque chose à dire sur le sujet et que je pourrais encore surprendre ceux d'entre vous qui croient bien me connaître.


Avec mes remerciements pour avoir lu jusqu'au bout cet article, un peu long, que j'ai pourtant tenté de raccourcir au maximum pour vous éviter l'ennui.

US, les vrais infos.

jeudi 10 décembre 2009

Tombé d'une étoile



FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MONACO
16 mai 2009
PRIX DU MEILLEUR RÉALISATEUR


Xavier DELUC


Et malgré cela, le film reste invisible.
Mes recherches sur internet se sont avérées vaines mais je ne m'avoue pas vaincue.
C'est un défi de plus. Un réalisateur récompensé, mais confidentiellement.

Evidemment, on va dire que je me réveille un peu tard, qu'au cinéma le temps passe plus vite qu'ailleurs et qu'un film sorti depuis plus de trois semaines est déjà obsolète.

Que se passe t-il ? Ne sommes nous pas déjà las de courir pour travailler, étourdis de nous jeter dans les supermarchés pour nous approvisionner en (mal)bouffe toute prète, encartonnée, emplastiquée, et prédigérée, claqués au point de ne pouvoir trouver le sommeil alors qu'il faudrait dormir vite pour recommencer plus vite encore demain ?

Mai 2009, c'est cette année, qu'on le veuille ou non.
Alors bien sûr, comme le disent mes filles, je tombe de la lune.
Et bien c'est une raison de plus pour m'intéresser à ce qui tombe des étoiles.

Palmarès du Festival

J'ajoute à cet article cette vidéo, publiée aujourd'hui par Xavier Deluc
Pour vous faire vous même une idée. Et si vous perdez ce lien, regardez dans la marge de droite du défouloir, elle y est aussi.

Un autre article sur "Tombé d'une étoile"




lundi 7 décembre 2009

Xavier Deluc membre du jury miss France

Miss France est élue mais je viens de voir l'info et évidemment, ceux qui me connaissent vont comprendre que je n'ai pas pu m'empêcher de bondir en la lisant.

"Personnellement, je n'aurais pas choisi un scientologue dans le jury Miss France". Une bourde de Xavier de Fontenay.

L'info vient de
RMC.

Je ne regarde pas souvent la télé. Miss France ne m'intéresse pas et l'opinion des uns et des autres sur les programmes encore moins.
Ce qui me scandalise dans cette phrase, c'est le jugement qu'elle porte et ce jugement est sectaire.
Dans le jury, combien de communistes, combien de catholiques ?
Ne sommes nous pas en France ? Un pays où la liberté de penser existe encore.

Peu importent les opinions de Xavier Deluc pour ce qui lui était demandé samedi, apprécier l'esthétique et donner son avis.

Xavier est acteur depuis près de trente ans, il est également réalisateur et écrivain.
Jusqu'ici, je dois reconnaitre que je n'en avais pas beaucoup entendu parler, mais ça n'étonnera personne, je vis dans un coin reculé de Normandie et je préfère regarder une bonne flambée de chêne dans ma cheminée que le petit écran.

Avant d'écrire cet article, je suis allée chez mon libraire préféré pour commander le roman de Xavier Deluc, "Ton écho ne meurt pas".
Car ce pauvre Xavier de Fontenay ne m'a donné qu'une envie, celle de mieux connaitre Xavier Deluc. Or, comment mieux connaître un écrivain qu'en lisant son oeuvre ?
Alors, après le roman, je passerai au film, "tombé d'une étoile", qui me semble déjà contenir un mystère, il est introuvable.

Si Xavier Deluc passe par mon défouloir, je lui demande par avance de me pardonner la photo, sans rapport avec mon article, issue d'un programme de télévision. Je la retirerai sur simple demande de sa part, tout le monde ayant droit, non seulement à son opinion, mais aussi à la maîtrise de son image.

Liberté, égalité, fraternité, ainsi soit-il !

dimanche 6 décembre 2009

Dieppe est.

J'ai choisi cette vue de la falaise est de Dieppe, que je trouve impressionante, pour vous montrer le travail de grignotage de la mer sur la terre.
Il ne se passe pas de mois sans que des pans de calcaire tombent dans la mer. C'est toute la côte de la Manche qui est concernée, jusque sur la côte picarde où l'église d'Ault a déjà disparu dans les flots avec tout un quartier du bourg.
A certains endroits, des maisons ont du être évacuées. trop près du bord de la falaise, elles manquent de tomber à tout moment.

vendredi 4 décembre 2009

Urgences

Connaissez vous Flavius Mauricius Tiberius ?
Plus connu sous le nom de Mauricius Empereur d'Orient, il fut le premier à s'émouvoir du sort des blessés sur les champs de bataille et créa le premier service d'assistance d'urgence aux blessés. C'était au VIème siècle.

Malheureusement, ses successeurs n'ont pas poursuivi son oeuvre et les secours, sans organisation, ont du attendre le chirurgien Ambroise Paré qui, en 1537 a constaté que l'aide médicale urgente se réduisait souvent à achever sauvagement les blessés sur place. Il sera le premier à prodiquer des soins permettant la survie sans déplacer le blessé et réalisera notamment la première suture artérielle sur le champs de bataille de Metz.

François 1er crée en 1544 le Grand Bureau des Pauvres, chargé d'aller chercher à domicile, en ambulances chaises à porteurs, les malades indigents ou trop faibles pour se rendre à l'Hôtel Dieu.

C'est en 1792 que Dominique Larrey, chirurgien de Napoléon Bonaparte, organise le premier système de soins urgent aux soldats blessés sur les champs de bataille, créant des centres de soins dans des hôpitaux de campagne sur le terrain et le ramassage systématique des victimes par des ambulances. Larrey appliquera le principe de Dunant selon lequel on commence toujours par les plus sérieusement blessés, sans égard aux rangs et aux distinctions. Il est le père de tous les services d'urgence qui amènenent le médecin jusqu'au malade et non l'inverse.

Les ambulances ont commencé par être de simples brancards tenus par deux porteurs, puis des charettes hippomobiles. En 1870, devant l'impossibilité de circuler dans Paris, 160 blessés sont évacués par voie aérienne en montgolfière.
140 ans plus tard, la voie aérienne est toujours privilégiée, car le temps est le principal atout pour la survie des accidentés.

En déplacement professionnel près de l'hôpital Henri Mondor de Créteil, j'ai pu, en deux heures, observer deux hélicoptères du S.A.M.U. et de la Protection Civile arriver et repartir avec leur précieux et fragile chargement humain et je n'ai pu m'empêcher de comparer leur extrême compétence et leur dévouement aux horribles conditions de transport dans les vieux tarares dont les brancards s'effondrent au moindre cahot de la région dans laquelle j'habite, dont le taux de médecin par habitant fait honte à la France. Mais ceci est une autre histoire que je vous raconterai plus tard.

Place donc à ces merveilleuses machines et à leurs pilotes observées le 3 décembre 2009 dans le Val de Marne.

L'arrivée de l'hélico de la protection civile
C'est un EC 145 s 2004
Cet appareil était antérieurement basé à Cannes, il intervient maintenant sur Paris.

Atterrissage sur la plateforme
Sortie du brancard.
Le patient repartira immédiatement vers Paris dans un véhicule des urgences pédiatriques arrivé en même temsp que l'hélicoptère et stationné à droite en retrait.



L'hélicoptère du S.A.M.U.
Sortie du patient.


L'hélico du S.A.M.U. repart.
C'est un EC 135 T2 en service au SAMU d'Ile de France depuis le 04 Avril 2003



Il va chercher quelqu'un d'autre.
L'équipe est arrivée très vite pour repartir .
Cet hélicoptère est basé au CHU Henri Mondor de Créteil.

détournement


Après mon article sur les roches d'Ailly, mon intention était de publier sur le Heurt de Sotteville, tout proche et de continuer sur la S.N.S.M., Société Nationale de Sauvetage en Mer, dont les acteurs, bénévoles interviennent par tous les temps pour porter secours à ceux dont la vie est en danger à la suite d'un naufrage ou d'une avarie.

L'actualité, du moins mon actualité, fait que je reporte à plus tard ces deux sujets pour m'intéresser à un autre type de secours, le SAMU, dont j'ai pu apprécier l'efficacité au CHU Henri Mondor de Créteil hier.

Ce n'est que partie remise et je vais à présent essayer de vous écrire un bel article sur ce que j'ai vu.

samedi 28 novembre 2009

Les roches de l'Ailly

Voici deux vues de la même région, la côte d'Albâtre entre Sainte Marguerite sur mer et Dieppe où se trouve le phare d'Ailly.

La première est une image satellite prise sur Google Earth, la seconde est issue d'une carte datant du milieu du 18ème siècle.




On voit tout de suite que la pointe de l'Ailly était bien plus saillante dans la mer il y a deux cent ans que de nos jours. Le trait de côte s'est adouci.

L'Institut Géographique National fait état d'un recul de la falaise à Sante Marguerite sur Mer, immédiatement à l'ouest de la pointe d'Ailly, de 180 m au cours de ces deux siècles.



"L'Alexandra", paquebot à aubes, construit en 1862 arriva à Dieppe en septembre 1864.

Le 14 octobre de la même année, en sortant des jetées dieppoises, "l'Alexandra" aborda un bateau de pêche dont le patron fut tué.

Le 7 septembre 1865, ce paquebot s'échouait dans les roches de la pointe de l'Ailly.

Il fut renfloué morceaux par morceaux, et réparé par la Maison Mazeline et Compagnie, au Havre, d'où il revint à Dieppe, le 30 avril 1867 et fut remis en service sur la ligne, en mai.



Le "Victoria" (deuxième du nom), fut un paquebot à aubes, de 534 tonneaux, lancé le 21 mars 1878 pour entrer en service sur la ligne Dieppe-Newhaven, dès le 29 mars


C'est sur ce steamer que le 24 juin 1886, le comte de Paris et le duc de Paris, expulsés de France par la loi d'exil, s'embarquèrent au Tréport, pour l'Angleterre.


Le 13 avril 1887, à 3 h 50 du matin, par temps de brouillard, le "Victoria" s'échouait sur les roches de l'Ailly. Il y eut 16 victimes. La tempête disloqua complètement le navire, la machine et la cheminée furent englouties, et les tambours des roues, les passerelles, etc. furent poussés à la côte par le courant.



Le naufrage du Victoria sur les roches de l'Ailly, par le peintre Théodore Albert de Broutelles. (Château musée de Dieppe)


Sur cette autre carte, datant de 1640, les roches d'Ailly sont indiquées comme un endroit remarquable. Le premier phare d'Ailly n'avait pas encore été construit.

vendredi 27 novembre 2009

CERN & LHC


CERN & LHC ou la physique quantique dans le réfrigérateur
envoyé par Absurditis. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

Vertige

Voilà ce qui se passe dans la gouttière d'une maison voisine d'un tilleul. Et encore, là, il n'y en a presque pas.

Cette falaise n'est pas celle d'Ailly.

Elle est à quelques kilomètres et se trouve être aussi vertigineuse.

Car le problème est là.

Plus de deux marches d'escabeau de hauteur et la seule solution pour moi est de fermer les yeux pour éviter que mes jambes ne se transforment douloureusement en paquets de coton. Car le vertige, pour moi, ce n'est pas juste avoir peur du vide. C'est une douleur qui part des pieds et monte en paralysant les muscles. Une douleur qui me prend même lorsque ce sont les autres qui sont en hauteur et que je les regarde

Pour trouver une photo qui illustre mon vertige, j'ai cherché dans les ressources du web. Mal m'en a pris. J'ai cru tomber de ma chaise et je suis encore sous le coup de ce que je considère comme un vrai handicap.

La maison que j'habite a 75 m de gouttières dont 60% est à plus de 4m50 du sol et à moins de 10m des tilleuls. Tous les ans, je considère comme un exploit d'avoir nettoyé mes gouttières.
Monter sur l'échelle suppose de ne jamais regarder, ni vers le bas, ni au loin, mais de fixer uniquement mes mains et une fois en haut de focaliser mon attention sur la gouttière et son contenu.
Le seul endroit où je me sente un peu mieux est le sommet du petit toit d'où j'ai une vue plongeante sur le jardin de ma voisine, plus haut que le mien d'une cinquantaine de centimètres.

J'ai le vertige à 4m50 de hauteur. La falaise d'Ailly en fait 91 et personne parmi les gens me connaissant ne penserait que je puisse aller m'y promener un jour de tempête, même dans le plus grand désespoir.
Jamais, je ne pourrai me trouver à la place des personnes qui se promènent en haut de cette falaise. D'ailleurs, je n'aurais pas souhaité laisser à cet endroit si beau une anxiété que d'autres auraient pu ressentir après bien des vies.

Cet article est une façon de remercier ceux qui, me pensant peut-être en danger, se sont inquiétés de mon silence. Une part de lumière intérieure qu'ils m'ont envoyés et qui va illuminer ma journée.
Merci pour votre attention, elle me fait chaud au coeur.

lundi 23 novembre 2009

Le phare d'Ailly

Voici le premier phare construit sur la falaise du cap d'Ailly. En fait plutôt que "Le phare d'Ailly", il serait plus juste de dire "les phares d'Ailly", car celui qui s'y trouve actuellement est le troisième.

Cette première tour date de juillet 1775, on l'appelle alors phare Vauban, ou encore, phare Pompadour. Il est mis en service le 1er novembre de la même année.

Construit à 156 mètres du bord de la falaise, le phare d'Ailly avertit les marins du danger des rochers du pied de la falaise.
Sa hauteur totale est de 18 mètres, la hauteur de la lanterne est de 5 mètres.

Pendant près de deux siècles, il va veiller sur la sécurité des bateaux qui abordent le port de Dieppe. Le recul de la falaise menace pourtant, si bien qu'une seconde tour sera construite, qui sera dynamitée pendant la seconde guerre mondiale. Puis une troisième sera édifiée, que l'on peut actuellement visiter.

La mer est impitoyable. Les bâtisseurs du phare de 1775 avaient pris du recul, et pourtant, en 1960, le phare est au bord de la falaise. On le croyait impossible à abattre, invincible, éternel. La première tour d'Ailly était l'orgueil des Dieppois et de tous les alentours.
Pendant quatre ans, il résistera, puis s'effritera et finira par tomber au pied de la falaise, vaincu.
En 1968, il a totalement disparu.

Il en est de tout comme de ce phare, et même des hommes. Même ceux qui se sont trouvés un jour les plus forts, les plus glorieux et les mieux aimés, finissent par tomber et nul ne peut rien y changer.




jeudi 12 novembre 2009

les amants


Ils sont dans le jardin.
Ils sont beaux, ils s'embrassent et l'énergie de la Lumière les entoure.
Rien ne peut les atteindre.

samedi 7 novembre 2009

Les langues se délient.


A tous ceux qui croient encore que les Etats Unis sont encore une terre de liberté et de transparence fidèle aux Droits de l'Homme, je propose de regarder ce documentaire éloquent intitulé "Torture Made in USA" disponible gratuitement en ligne jusqu'au 18 décembre 2009




Merci.
Illustration issue du documentaire.

mercredi 4 novembre 2009

vous en voulez encore ?


Je ne les ai pas comptés, il y en a des dizaines.
La photo est de Eugenia Hernandez.

d'autres ronds blancs

Vous allez me dire, on ne voit rien. Effectivement, on pourrait se demander pourquoi j'ai pris cette photo. Certainement pas pour le rond blanc pourtant très visible, car je ne l'ai vu qu'au moment où j'ai transféré la photo, impatiente de savoir si j'avais capturé le chevreuil aperçu au bord de la route ou non. Là, j'avais le flash.


Il y a plusieurs autres taches et je n'en identifie pas une seule. Retournée à l'endroit pour voir ce que ça pouvait être, il n'y a que des arbres et des ronces.La seconde a été prise à travers mon pare-brise. On identifie d'ailleurs très bien les pattes de chats. Le sanglier, lui, est parti depuis belle lurette. Il a fait un départ de course dès que les phares l'ont éclairé dans le virage de la voie ferrée. le rond est bien visible dans le reflet du tableau de bord (et ce n'est pas le reflet du flash vu l'inclinaison de mon pare-brise) J'ai d'ailleurs pris, à quelques mètres de là, un autre rond blanc, de jour, avec mon appareil habituel.
Le mystère reste entier. J'ai vu en tapant rond blanc sur photo une explication simpliste qui parle de lumière de flash réfléchie par des poussières. Mais ça ne fonctionne pas pour les ronds blancs pris sans flash, et j'en ai une ribambelle.

mardi 3 novembre 2009

Qu'est ce que ce rond blanc sur cette photo ?


Cette photo a été prise de jour, sans flash, en milieu maritime, par temps sec avec vent fort.
Elle fait partie d'une série prises le même jour, juste avant la tombée de la nuit. Ci-après, une série de trois photos.
Le détail ci dessus est extrait de la photo du milieu.





Cette anomalie n'a été constatée que sur une seule des vingt-huit photos prises ce jour là.
Je suis la seule utilisatrice de cet appareil photo numérique, qui n'est ni vieux, ni bas de gamme, et si quoi que ce soit avait été visible avant que j'appuie sur le déclencheur, je n'aurais pas pris la photo, vu qu'elle devait servir à de la publicité.


jeudi 29 octobre 2009

Le féminin de butor ?


Comment appelle-t-on quelqu'un qui téléphone à 22h40, ne se présente pas à la personne qui répond, lui pose agressivement une question et lui raccroche au nez sans dire au revoir ni s'excuser de son manque de savoir vivre ?

mardi 27 octobre 2009

buuuuuut !...

Et oui, le match PSG-OM n'a pas eu lieu.
C'est comme ça et on n'y peut rien, ce n'est pas la peine de s'énerver.
Pour vous consoler je vous ai trouvé une petite vidéo sympa. Allez, c'est parti !


mardi 6 octobre 2009

Soldes d'automne

Avis à ceux ou celles qui voudraient en adopter un, aujourd'hui, c'est moins cher. Par contre c'est sans garantie et ce sont peut-être des modèles des collections passées... m'enfin, comme disait ma grand-mère, même rouillé, un grille pain est toujours un grille pain.

mésaventure d'un encrier


Ceci est la première page des tables décennales qui recensent les mariages de la ville d'Accolay, dans l'Yonne, entre l'année 1792 et l'année 1892.
Un geste aussi fâcheux qu'involontaire a répandu l'encre qui a éclaboussé le registre. Elle a ensuite coulé et a sans doute inondé la table.
Chaque page donnait lieu à une taxe, si bien qu'en changer aurait coûté de l'argent à la commune. La tache et l'encre sont donc passées à la postérité.

mardi 29 septembre 2009

Bravo

Je voudrais aujourd'hui saluer l'initiative de Matthieu Kassovitz de porter plainte contre L’Express qui a publié un article évoquant un "Kassovitz en Faurisson du 11-Septembre" et le JDD selon lequel "Kassovitz redonne des couleurs à Goebbels", le ministre de la Propagande d’Hilter.
Je trouve qu’il est particulièrement courageux de la part d’hommes publics d’évoquer les questions que beaucoup d'entre nous se posent sans avoir la possibilité de pouvoir les poser dans les médias.
Ces insultes, je les ressens aussi comme si elles m'avaient été faites.
Ces plaintes, si elles aboutissent, vont établir qu’on ne peut pas dans notre pays impunément traiter de révisionnistes, négationistes, ou supporteurs du terrorisme ceux qui contestent la version officielle du 11 septembre 2001.
Aux dernières nouvelles, Renaud Revel assume et Lilian Massoulier
efface.

http://patriotsquestion911.com/ Un site composé de plus d'un millier de patriotes américains, agents du FBI, de la CIA, militaires haut gradés, politiciens, etc.
Allez voir, c'est juste un conseil.

Et pour ceux qui auraient des doutes sur l'objectivité des uns et des autres, je conseille également ce film
, sur un reportage de Stéphane Malterre dans le cadre de l'émission Jeudi Investigation sur Canal plus, sur le thème "Rumeur, intox : les nouvelles guerres de l’info".

jeudi 24 septembre 2009

Excavatrice Boki occasion

Cette Boki a été vendue. Autres pelles Boki, cliquer ici.




Excavatrice de cimetière Boki 2050.
Renseignements : plm.picard@wanadoo.fr ou tel 02 32 60 68 68

Egalement disponible : Boki 2551 occasion

boki 2551 occasion à vendre

Cette boki a été vendue. Pour une autre Boki 2551 d'occasion 1950 heures cliquer ici.





Pour tout renseignement appeler le 02 32 60 68 68

Egalement disponible : Boki 2050 occasion

jeudi 17 septembre 2009

Un physicien vous parle

J'ai vainement cherché comment je pourrais présenter simplement les calculs correspondant à la chute des tours jumelles. La vérité est que le calcul peut être compréhensible si on se concentre sur les quatre pages d'équations sans distraction, mais qu'il est affreusement répétitif, chaque étage étant compris comme un élément indépendant.

Je propose donc de laisser la parole à David CHANDLER, physicien, qui a réalisé cette animation et fait ces commentaires sur une vidéo de l'effondrement et non sur une reconstitution animée, ce qui exclut toute fausse interprétation.

jeudi 10 septembre 2009

Huit ans

Huit ans déjà et c'est comme si c'était hier.
La blessure causée par la tragédie du 11 septembre 2001 aux USA est encore présente dans tous les esprits.

Des images choisies, surmédiatisées. Des évènements criminels qui n'ont fait l'objet d'aucune analyse objective et d'aucune enquête sérieuse et indépendante.
L'énorme choc émotionnel causé par ces images a été utilisé pour déclencher une "guerre contre le terrorisme" qui s'avère être en réalité une guerre contre les peuples.
L'évocation de l'évènement en lui-même est devenu le mythe fondateur de la nouvelle civilisation occidentale ultra-sécuritaire.

La tragédie du 11-Septembre a ainsi été utilisée pour justifier la plupart des décisions de politique étrangère des nations occidentales :
  • Déclenchement des guerres crapuleuses en Afghanistan et en Irak.
  • Utilisation de l’OTAN en Afghanistan où la France est toujours présente.
  • Mise en place d’une coalition dite internationale en Irak menée par les USA où le nombre de victimes civiles ne cesse de croître. (voir le compteur dans la marge de droite)
  • Augmentation drastique des budgets militaires des États-Unis,
  • Remodelage de nos armées et de nos services de renseignement à la mode étatsunienne entraînant en France un rapprochement dangereux entre renseignements civil et militaire.
  • Remise en cause des libertés individuelles aux États-Unis et dans de nombreux autres pays, avec par exemple les lois USA PATRIOT,
  • Légitimation de la torture, des détentions illégales, les accords entre l’Union Européenne et les États-Unis pour le transfert des données confidentielles des passagers aériens, les prisons secrètes de la CIA en Europe et les vols non moins secrets.
  • Les fichiers EDVIDGE instituant le fichage systématique et généralisé, dès l’âge de 13 ans, par la police française, des délinquants hypothétiques et des militants syndicaux, politiques, associatifs et religieux. et CRISTINA non soumis aux pouvoirs de contrôle de la Commission nationale de l'informatique et des libertés.
L'évènement a en outre exacerbé le patriotisme du peuple des Etats-Unis et créé une psychose des attentats terroristes partout dans le monde où les musulmans sont montrés du doigt comme des criminels sans aucune preuve.
Face au refus de l’administration Bush de publier des preuves contre al-Qaïda et Oussama Ben Laden qui ont pourtant été accusés publiquement, on ne peut que s'interroger.

Ma fille, en voyant les images des attentats a d'abord pensé qu'il s'agissait d'un énième film réalisé à coup de millions d'effets spéciaux. En fait, elle avait raison. Le 11 septembre était un spectacle grandeur nature. Une sorte de réalité fabriquée comme celles auxquelles on a habitué le téléspectateur. Un spectacle inoubliable, qui formate les esprits.


Les organisateurs de cette mise en scène auraient malgré tout du s'assurer les services de physiciens et d'architectes compétents plutôt que de réalisateurs de fictions, car la belle histoire est rattrapée par les lois de la nature et de la vérité vraie, celle qui existe et qu'on n'invente pas.

Depuis plusieurs années, des familles de victimes et des milliers de citoyens à travers le monde, principalement aux Etats-Unis et en Europe, consacrent un temps et une énergie considérables à faire le travail que nos gouvernements dits démocratiques, n’ont pas su, pu ou voulu faire.


Alors que les journalistes et politiques français continuent de relayer la version incroyable du complot islamiste défendue par l'administration Bush, le parlement européen ouvre enfin le débat sur ce qui est vraiment arrivé.

Je ne crois pas qu'il y ait un journaliste ou un politique sérieux qui ignore la vérité. Il n'y a, à quelques exceptions près, que des complices ou des gens qui se taisent de peur des représailles, y compris celui qui a été élu à la tête de la République Française et joue à en être le président comme si c'était une superproduction de la Metro Goldwin Mayer.


Malgré tout, il vaudrait mieux que la vérité éclate aux USA. ça nous épargnerait une guerre.

Compte tenu des propos mysogynes et discriminatoires postés dans les commentaires de cet article, je me suis vue contrainte à fermer la possibilité d'en écrire de nouveaux pendant quelques jours, ils sont de nouveaux ouverts. Je milite pour la vérité et je demande la réouverture d'une enquête objective et indépendante, exempte d'influences politiques ou religieuses. En aucun cas cet article n'est une invitation à réduire la femme en esclavage ou à promouvoir un quelconque parti politique.
Ce sujet me préoccupe beaucoup et j'aurais aimé avoir des opinions, pas des railleries sans fondement. Je suis désolée de devoir en arriver là, mais je crois que c'était devenu nécessaire, mon compteur me prouvant que je n'ai pas qu'un seul lecteur, les autres, arrivés ici avec les mots "vérité 11 septembre" "complot US" "twin towers explosion" ou "inside-job" ne pourraient pas comprendre.
Je vous remercie de votre compréhension et m'excuse auprès de ceux qui auraient réellement voulu participer au débat.

mardi 8 septembre 2009

le jeu, la solution.


Voilà l'image d'origine, scannée dans un article sur les différents types d'explosions.
Celle-ci est un test nucléaire au Nevada.

J'ai relevé deux fois dans les commentaires l'expression "explosion des twin towers".
Je voudrais signaler à leurs auteurs que la théorie officielle, dite de l'attaque surprise, dit qu'il n'y a pas eu explosion mais "éffondrement" (collapse).

Honnêtement, et mon but n'est pas de créer une polémique mais d'éveiller les esprits, je souhaiterais que chacun s'interroge sur cette intéressante question :

Comment se fait-il alors que cette image d'un essai atomique au Nevada ressemble tant à ce qui s'est passé à New-York le 11 septembre 2001 ?

vendredi 4 septembre 2009

Jeu


Voilà un morceau tiré d'une photo.
Qui peut me dire quel était l'évènement photographié ?

Je vois que tout le monde sèche. Pourtant, déjà 21 visites à cette page depuis ce matin.
Je sais que ce n'est pas évident, mais cherchez un peu.

La solution du jeu est ici

jeudi 3 septembre 2009

La théorie de l'inside-job


Pour :
L'extrême organisation qu'il a fallu pour mettre ces attentats au point. Ceux qui envisagent que Oussama ben Laden ait pu diriger les opérations de sa grotte afghane à l'aide d'un GSM lui prêtent des pouvoirs quasi divins. S'il avait eu ces pouvoirs, il les aurait certainement utilisé à autre chose que de faire gagner de l'argent aux banques au détriment des compagnies d'assurance. Les Dieux ont d'autres soucis...

Les traces d'explosifs militaires retrouvés sur place.

La démolition contrôlée du bâtiment 7, finalement admise, dont le rapport officiel ne dit pas un mot et qui abritait les archives de la CIA.

Les dépositions des témoins, occupants rescapés des tours, dont la commission d'enquête n'a pas tenu compte.

Les centaines de mensonges proférés par les uns et les autres, ces crétins ont voulu trop en faire, ils en ont rajouté mais ne s'étaient pas mis d'accord avant.

Les explosions des tours et non leur écroulement. Mon prochain article sera une photo.
Et tout ce qui a déjà été dit et vu sur le sujet.
Etc. Etc.

Contre :
Si les attentats terroristes du 11/9 avaient été perpétrés par des forces au sein même du gouvernement US, il aurait été impossible de garder le secret aussi longtemps.

Cet argument est celui qui me fait le plus rire, voilà pourquoi :

1) Savez-vous combien dépensent chaque année les entreprises pour faire connaitre leurs produits ?
Réponse : des millions et des millions. Ces entreprises ont pignon sur rue, elles vendent leurs produits dans des magasins ouverts au public, impriment des affiches de 12m² et envahissent les magazines et cependant, seule une toute petite partie de la population est au courant de leurs activités et ils s'en fichent, leurs petites affaires d'abord.

2) Entre ces deux infos:

"Sans raison apparente, les deux agresseurs ont abattu Michael Zebuhr d’une balle dans la tête à la sortie d'un restaurant de Mineapolis. Ce dernier est décédé 24 heures plus tard au Hennepin County Medical Center des suites de ses blessures. Il préparait un doctorat de biologie à la Clemson University."

" Selon la dernière édition du magazine Ok !, la chanteuse américaine Britney Spears et son compagnon, qui se fréquenteraient dans le plus grand secret depuis le début de l’année, seraient au bord de la rupture. Ils ne se voient plus qu’en de rares occasions, ce qui arrange Britney. Celle-ci veut d’abord se remettre sur pieds avant d’envisager une relation sérieuse."

La plupart des gens s'intéressent à la seconde. Les "people" se vendent bien.

Tout le monde connait Britney Spears.
Michael Zebuhr figurait parmi les membres de la commission des scientifiques pour la vérité sur le 11 septembre.
Il n'est pas le seul, d'autres ont été éliminés d'une autre façon. Mais à part les chanteuses à scandales, le foot, le sexe, son portefeuille et les bagnoles, qu'est ce qui intéresse le Terrien moyen, hein ?

3) il y a déjà eu des précédents de secrets gardés pendant extrêmement longtemps au sein de l'armée et du gouvernement Américain..
J'ai déjà parlé de l'opération Northwoods. Ce secret a mis 40 ans a être révélé, et ce grâce à Robert McNamara. Dois-je évoquer l'assassinat du président Kennedy ? Certains croient encore que c'est Lee Oswald qui l'a tué et c'était tout de même il y a 46 ans...

En avril 2001. James Bamford, un éminent chercheur américain, s’est immergé dans les sources de l'opération Northwoods et en a publié un livre intitulé
Body of Secrets: Anatomy of the Ultra-Secret National Security Agency (Corps des Secrets : une anatomie de l’ultra-secrète Agence de Sécurité Nationale, cet ouvrage n'a pas été traduit en français).

Dans son ouvrage, il se demande si l’Opération Northwoods a été le plan le plus corrompu de l’Histoire du gouvernement américain, il conclut et je le cite :
:
« A la lumière des documents décrivant l’Opération Northwoods, il est clair que tromper le peuple et inventer des guerres pour envoyer les Américains au combat et à la mort était une option
politique classique et approuvée par les plus hautes autorités du Pentagone. »

La théorie du laisser-faire
La théorie de l'attaque surprise

Ceux qui voudraient se documenter sur l'opération Northwoods pourront utilement consulter ou télécharger ce dossier pdf .

La théorie du laisser-faire.


Pour :
Au départ, ce serait un attentat religieux. Les pirates de l'air auraient sacrifié leurs vies pour Allah et auraient voulu montrer à tous les musulmans du monde de quoi ils étaient capables, tout comme dans la théorie de l'attaque surprise.
Souvenez-vous, les attentats n'ont pas été revendiqués.
Les services secrets qui auraient été mis au courant auraient feint de ne rien pouvoir faire et ainsi permis au Pentagone d'avoir un motif d'envahir des territoires pétrolifères convoités au Moyen-Orient. Certains en auraient profités pour se rendre coupable des délits d'initiés constatés à Wall Street les jours précédant les attaques.
Le NORAD n'a pas réagi, il ne peut s'agir que d'un ordre reçu ou bien sont-ils réellement ces incapables payés à jouer au sudoku pendant que la nation est attaquée ?

Contre :
Voyons, soyons sérieux ! L'administration américaine aurait-elle pu sacrifier délibérément environ 3000 vies ?
Ce n'est que 0,0001% de la population, finalement, et on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs... Combien de morts vont faire les guerres envisagées ? Peanut ! Qui veut la fin veut les moyens.

On remarquera la grande proportion de noirs et de Porto-Ricains dans les victimes. A neuf heures, seul le petit personnel est sur place, le "gratin" arrive plus tard.

On notera surtout que le fanatisme religieux des musulmans est utilisé à des fins bassement crapuleuses par les judéo-chrétiens, mais qui s'en étonnera ?

à suivre la théorie de l'inside-job.

la théorie de l'attaque surprise.


Pour :
Ce serait un attentat religieux. Les pirates de l'air auraient sacrifié leurs vies pour Allah et auraient voulu montrer à tous les musulmans du monde de quoi ils étaient capables. Alors, je pose une question : Si vous aviez été à leur place, qu'auriez-vous fait ? Moi, je n'aurais rien eu de plus pressé que de dire : "c'est moi qui l'ai fait !" Or, les soit-disant coupables n'ont rien dit. Pire, certains ont eu l'air surpris.
Personne n'a revendiqué cet attentat.

Contre :
Le rapport de la commission d'enquête ne tient pas à l'analyse technique et de multiples aspects ont été écartés. Le président de la commission reconnait lui-même avoir été "dirigé" dans son enquête.

Les témoignages directs sont en contradiction avec la version officielle et de nombreux experts qui se sont penchés sur le problème arrivent à des conclusions différentes. Un collectif d'architectes présidé par Richard Gage a rassemblé de nombreuses preuves contradictoires et a démontré que la théorie de l'attaque surprise bafoue les lois élémentaires de la physique.

Le manque de preuves. Le pentagone est l'endroit le plus surveillé du monde et on ne parvient pas à nous trouver une seule image du Boing fantôme qui aurait percuté le bâtiment en travaux ?

Losque le Vol 800 a explosé au dessus de la mer, les fonds marins ont été ratissés sur des kilomètres carrés pour retrouver le moindre morceau de fuselage et l'avion a été entièrement été reconstitué dans un hangar. Ceci n'a été fait avec aucun des avions impliqués dans les évènements du 11 septembre, pourquoi ? Que craignait-on en faisant disparaitre aussi vite les preuves ? Qu'elles révèlent une autre vérité ?

Les mensonges. Pourquoi mentir ? Comment Georges W.Bush a t-il pu voir le premier impact à la télévision avant que la seconde tour soit touchée alors que les premières images de ce premier impact n'ont été diffusées que trois jours après. C'est le reportage des frères Naudet, saisi par le FBI. amputé de 95% des images.

Les preuves fabriquées. Le passeport de Mohamed Atta retrouvé intact dans les décombres fumants dont la chaleur était prétendument suffisante pour avoir fait fondre des poutres en acier de 45cm d'épaisseur comme des fusibles de plomb.

La hâte à dissimuler les vraies preuves. Restes des avions évacués dans des bennes à ordures, acier du WTC revendu aux Chinois à bas prix. Photos et films interdits. On avait été habitués à ça de la part du KGB, pas des USA qui s'auto-proclame pays de la liberté. Quelle liberté ? celle du Patriot Act ?

Le silence. 81% de la population de New York réclame une nouvelle enquête. Que leur répond l'administration étatsunienne ? Rien. Elle les méprise, tout comme elle méprise les familles des victimes qui réclament justice pour les leurs. Cette attitude laisse penser qu'ils savent mais se taisent.

Il y a eu des dizaines de milliers de témoins directs. Des vidéastes amateurs ont filmé cet évènement et ont partagé leurs images. Les télévisions du monde entier nous ont montré les impacts et l'écroulement des tours. Nos yeux ont vu et notre raison n'a pas été altérée par l'horreur. Nous avons entendu les premiers témoignages, les plus vrais et nous ne pouvons pas les oublier.


à suivre, la théorie du laisser-faire et la théorie de l'inside-job.

Trois théories


1. La théorie de l’attaque surprise.
C'est celle avancée par l’administration Bush et le rapport de la Commission d’enquête officielle. Elle affirme que le principal coupable est Oussama ben Laden et qu’il s’agit d’une conspiration musulmane. Elle admet qu’il y a eu des avertissements d’attaques imminentes, mais que la communauté des services de renseignement américains (NSA, CIA, FBI et DIA) de même que le Pentagone, ont été incapables d’empêcher ces attaques.

2. La théorie du laisser-faire.
Les coupables sont censés être les mêmes, mais contrairement à la théorie de l’attaque surprise, la théorie du laisser-faire affirme que des personnes au sein de l’Administration américaine ont délibérément permis aux conspirateurs de mettre leur plan à exécution dans le but de justifier des actions militaires déjà envisagées (l'aubaine du nouveau Pearl Harbour). Il s'agirait donc d’un complot combiné de musulmans et de judéo-chrétiens, dans lequel les seconds se seraient révélés plus manipulateurs que les premiers.

3. La théorie de l'inside-job
Elle soutient que les criminels sont au sein même du gouvernement américain, du Pentagone et des services de renseignement, et qu'ils ont organisé eux-même les attaques de le but de justifier des actions militaires déjà envisagées (l'organisation du nouveau Pearl Harbour).Cette théorie soutient donc que les évènements du 11 septembre 2001 sont le sésultat d'un complot judéo-chrétien, dans lequel des musulmans n'ont été que des jouets manipulés.

Je reviendrai dans mes prochains articles sur ce qui pourrait être dit pour ou contre l'une ou l'autre de ces théories.


Cet article a été programmé pour être publié le 03/09/09 à 12:00.

Complot

Un complot est une entente secrète entre deux personnes ou plus dans le but de perpétrer un acte criminel.
Les attentats du 11/9 étant un acte criminel qui n’a assurément pas été planifié et commis par une seule personne isolée mais par deux personnes ou plus qui se sont accordées sur le plan avant sa mise en œuvre, ils doivent être considérés comme un complot.


Il est important de souligner que toutes les théories sur le 11/9 sont des théories du complot. Une fois que nous nous rendons compte qu’aucune de ces théories ne peut être écartée sous le prétexte que c’est une "théorie du complot", la véritable question devient : "Quelle théorie du complot décrit correctement le complot du 11/9" ?

Daniele GANSER

Chercheur et historien suisse spécialisé sur la paix et les guerres secrètes. Chercheur confirmé à l’Institute of Strategic Studies, à l’University de Zürich.
Son dernier livre est Les Armées secrètes de l’OTAN –Gladio, Réseaux Stay-Behind et Terrorisme en Europe de l’Ouest (Demi-Lune, Paris, Septembre 2007).


Cet article a été programmé pour être publié le 03/09/09 à 8:00

mardi 18 août 2009

Agriglyphes en juillet



Les crop circles, agriglyphes en français, sont d'étranges dessins, pour la plupart géométriques, mais pas exclusivement, qui apparaissent chaque année de manière encore inexpliquée dans des champs cultivés de céréales, de lin, de colza, mais aussi sur de l'herbe, du sable, ou encore de la neige.

Ces dessins, éphémères, comme leurs cousins les mandalas, disparaissent donc à la fin de la moisson, à la fonte des glaces ou encore plus rapidement, recouverts par la marée.

Si, au départ, les graphismes se limitaient à quelques cercles concentriques ou à des rosaces simples, ceux que nous pouvons admirer dans cette vidéo sont des compositions complexes devant lesquelles on ne peut que s'interroger.

J'ai souvent une idée arrêtée sur certains sujets. Là, j'avoue que ma capacité d'analyse bute sur un obstacle de taille, il me manque la connaissance qui puisse expliquer le phénomène de façon satisfaisante.

Juste au niveau du ressenti, je peux juste dire que la force et l'énergie qui se dégage de ces endroits force le respect et l'humilité.
Après tout, Les vrais mystères ne sont-ils pas ceux qui restent inexpliqués ?


Admirez-les, moi, je ne m'en lasse pas.

dimanche 16 août 2009

nouba sur deux roues



L'essentiel est de ne pas se laisser abattre.
Comprendre qu'il y a toujours quelque part quelqu'un qui a eu moins de chance que soi.

Et si un jour, on avait le pire, comme un locked-in syndrome, alors, ne nous reste-t-il pas notre âme, et ses fenêtre les yeux, pour danser, intérieurement, avec celui qu'on regarde ?

Bonne chance à tous, mais si ça arrivait, pensez-y.

jeudi 13 août 2009

Le Nôtre, jardinier de l'espace.

Voici ce qu'on voit depuis la chambre du Roi à Versailles.


Des Tuileries à Versailles en passant par Vaux-Le-Vicomte et Saint-Germain en Laye mais aussi Fontainebleau et Chantilly, André Le Nôtre a véritablement donné ses lettres de noblesse au jardin à la française. Merveilleuses perspectives, parterres harmonieux et géométrie parfaite.

Vu la taille du domaine de Versailles, qu'on peut apprécier sur cette capture d'écran faite sur Google Earth :


André Le Nôtre n'avait-il pas conçu ces jardins pour être vus de loin, de très loin. De bien plus loin que de la chambre du Roi ? De l'espace par exemple ?
N'est-il pas surprenant, en se rapprochant de la terre de découvrir en considérant le bassin de Latone et ses deux parterres ce qui semble véritablement être l'un des premiers smiley de l'histoire :

Qui de nous en parcourant ces allées a soupçonné cet improbable dessin ?
Certainement pas ces millions de touristes qui se pressent aux guichets pour payer leur dîme, car les jardins sont aujourd'hui, à la grande honte des Versaillais eux-même qui ne peuvent plus aller s'y détendre, payants, ni même moi qui les ai empruntées des centaines de fois pour aller jusqu'au grand canal, passant innocemment à travers ce dessin.
Car depuis la mise en chantier de ces jardins, seule la forme du bassin principal a changé. André Le Nôtre l'avait conçu rond, Jules Hardouin Mansart l'a fait ovale.