jeudi 3 septembre 2009

Trois théories


1. La théorie de l’attaque surprise.
C'est celle avancée par l’administration Bush et le rapport de la Commission d’enquête officielle. Elle affirme que le principal coupable est Oussama ben Laden et qu’il s’agit d’une conspiration musulmane. Elle admet qu’il y a eu des avertissements d’attaques imminentes, mais que la communauté des services de renseignement américains (NSA, CIA, FBI et DIA) de même que le Pentagone, ont été incapables d’empêcher ces attaques.

2. La théorie du laisser-faire.
Les coupables sont censés être les mêmes, mais contrairement à la théorie de l’attaque surprise, la théorie du laisser-faire affirme que des personnes au sein de l’Administration américaine ont délibérément permis aux conspirateurs de mettre leur plan à exécution dans le but de justifier des actions militaires déjà envisagées (l'aubaine du nouveau Pearl Harbour). Il s'agirait donc d’un complot combiné de musulmans et de judéo-chrétiens, dans lequel les seconds se seraient révélés plus manipulateurs que les premiers.

3. La théorie de l'inside-job
Elle soutient que les criminels sont au sein même du gouvernement américain, du Pentagone et des services de renseignement, et qu'ils ont organisé eux-même les attaques de le but de justifier des actions militaires déjà envisagées (l'organisation du nouveau Pearl Harbour).Cette théorie soutient donc que les évènements du 11 septembre 2001 sont le sésultat d'un complot judéo-chrétien, dans lequel des musulmans n'ont été que des jouets manipulés.

Je reviendrai dans mes prochains articles sur ce qui pourrait être dit pour ou contre l'une ou l'autre de ces théories.


Cet article a été programmé pour être publié le 03/09/09 à 12:00.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

D'avance, merci de vos réactions.