dimanche 20 juin 2010

Une valleuse à Sotteville ?

La question est posée, l'escalier de Sotteville sur Mer a t-il été tracé et creusé à partir de rien ou remplace t-il une autre descente à la mer, naturelle, celle-ci ?

Pour tenter de répondre à cette question, le mieux est de consulter les cartes anciennes de cette région. La première est celle établie par Cassini en 1753.


On y voit Sotteville entre la vallée de la Veules et celle du Dun, et immédiatement au nord-est du village, une échancrure qui laisse penser qu'il y avait là une solution de continuité dans la falaise, peut-être la vallée d'un fleuve disparu avec les tonnes de calcaire des morceaux de falaise tombés.
Après tout, la Veules, plus petit fleuve de France, ne fait que 1194 m et tient tout entier dans la commune de Veules les Roses. N'était-il pas un peu plus long il y a 10 siècles ?

En observant attentivement, on voit, à l'extrême gauche de la carte, une petite vallée, ou un fleuve, à Sotteville, dénommé par le cartographe, le val de Sotteville. Ce val pouvait très bien être le lit d'un fleuve encore plus petit que la Veules, ou bien au moins, une valleuse permettant la communication avec la mer.


6 commentaires:

  1. L'histoire, vue de cette manière, ça devient une passion.

    RépondreSupprimer
  2. Hmmm! Je vois que ma question simple a eu droit à une réponse circonstanciée et beaucoup plus détaillée que je m'y attendais. Merci!

    RépondreSupprimer
  3. C'est une passion, Viking.

    De rien, Doréus, les traces existent, pourquoi ne les exploiterions nous pas.

    RépondreSupprimer
  4. En fait, depuis que j'ai visité ton article, Doréus, j'ai la réponse. L'escalier est sans doute ce qui reste du Sottevillosaure...

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant...
    Antoine // http://www.location-veules-les-roses.fr

    RépondreSupprimer

D'avance, merci de vos réactions.