dimanche 23 juin 2019

5G, danger

Le premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a personnellement soutenu un appel international visant à mettre fin au déploiement des transmissions de télécommunication par micro-ondes électromagnétiques 5G.

La 5G, une nouvelle gamme de fréquences millimétriques introduite par l’industrie des télécommunications dans le monde entier, a été identifiée par plus de 2 000 scientifiques et 1 400 médecins du monde entier comme constituant une menace directe pour la santé des êtres vivants.

Le déploiement de la 5G impliquerait la mise en place de millions de boîtiers émetteurs à des distances ne dépassant pas 10 à 12 maisons dans les zones urbaines. Les scientifiques ont établi que cela soumettrait les citadins à de graves conséquences sur leur vie.

Les effets de ces ondes sont multiples. Risque accru de cancer, stress cellulaire, augmentation des radicaux libres nocifs, dommages génétiques, modifications structurelles et fonctionnelles de l’appareil reproducteur, problèmes d’apprentissage et de mémoire, troubles neurologiques et d'autres conséquences négatives sur le bien-être général.

En Pologne, le public est utilisé comme cobaye dans une expérience 5G pour tester l'efficacité de la technologie. Les villes de Varsovie, Lodz et Gliwice font partie de ce test.
La même procédure est en cours ailleurs en Europe, en Amérique du Nord et dans de nombreux autres pays et les citoyens sont pris en otage. Ceux qui sont sensibles à ces ondes sont obligés de chercher des zones de sécurité qui sont malheureusement de plus en plus rares.

Un podcast sur la nocivité des ondes électromagnétiques :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

D'avance, merci de vos réactions.