jeudi 30 septembre 2010

Martin Henriksen,

Les religions révélées sont devenues des obscurantismes absurdes et aveugles, dans lesquelles le sacré remplace la capacité à se servir de son cerveau et à vivre.
Les adorateurs se disent les enfants du dieu, super !
Que dirait un père qui auraient des enfants qui passeraient leurs journées le nez sur le tapis à lui répéter qu'il est grand et juste et qu'ils vont tuer tous ceux qui ne répètent pas ce qu'ils disent et ne suivent pas les ordres d'un dépositaire des lois divines ?
Ils sont des enfants, oui, car leur raison n'a pas grandi. Et comme les enfants, il ne faut pas céder à leurs caprices.
L'an dernier, des musulmans fanatiques ont réitéré
leurs demandes d'excuses au gouvernement danois, pour les caricatures de Mahomet, par l'intermédiaire d'un cabinet d'avocats saoudien.
Dans la lettre, les avocats saoudiens exigent que les journaux ayant reproduit les caricatures publient des excuses en danois, en arabe, en français et en anglais pour avoir offensé les descendants de Mahomet, ainsi qu'une déclaration solennelle de ne plus jamais reproduire ces dessins ou d'autres du même genre. Ils exigent également qu’une référence à ces excuses soit publiée à la une du journal.

C'était mal connaître les Scandinaves, qui ne sont pas des écouillés.
Non seulement des rédacteurs en chefs de journaux danois ont répondu qu'il n'en était absolument pas question (à une exception près) mais Martin Henriksen, représentant au parlement du Dansk Folkeparti (parti populaire danois), a proposé d'envoyer un courrier rédigé comme suit, à chaque fois qu'un acte contraire à nos libertés démocratiques serait commis par un musulman. (Berlingske Tidende)

"Nous vous remercions de nous avoir contactés au sujet de possibles excuses pour une caricature parue dans des journaux danois il y a quelques années. Nous avons examiné la question, également dans une perspective historique et conclu que avant que nous puissions poursuivre l'examen de la demande, nous souhaitons recevoir ce qui suit :

- Des excuses pour l'oppression massive des femmes.
- Un arrêt complet de la lapidation, la flagellation et de la pendaison pour violation de la charia.
- Des excuses et l'arrêt des campagnes de diffamation contre les autres religions et courants de pensée.
- L'arrêt absolu du vandalisme et des incidents dus à des fauteurs de troubles dans les pays occidentaux qui ont accueilli des réfugiés et des immigrés.

Ces excuses sont le moins que nous puissions demander, et quand nous les aurons obtenues, puisque nous les demandons, bien sûr sans aucune condition, nous allons alors envisager de ne pas reproduire les caricatures en question une nouvelle fois."

En Scandinavie, comme ailleurs, la question de l'intégrisme religieux se pose. Des humoristes s'en amusent, particulièrement en Norvège où il n'y a aucune censure et où il est permis de se moquer de tout. Mais, au delà du ridicule qui porte à rire, il y a le vrai problème de la préservation des valeurs que nous défendons et qui sont notre fierté. Cette réponse à la demande d'excuses est le modèle de ce que nous devrions faire à chaque fois que les droits élémentaires de l'être humain sont en jeu.

Pour écrire à Martin Henriksen : martin.henriksen@ft.dk.

La tyrannie du silence

Dans le livre qu’il publie aujourd'hui, Flemming Rose, rédacteur en chef des pages culturelles du Jullands-Posten consacre une trentaine de pages de son livre "Tavshedens Tyranni" (La tyrannie du silence) à l’affaire des caricatures publiées le 30 septembre 2005 qui avaient valu au quotidien danois et à l'auteur de l'un des dessins, Kurt Westergaard, des menaces et une tentative d'assassinat.
Le reste de son livre qui contient 500 pages, est consacré à la liberté d'expression et c'est tout de même un sujet autrement plus important que quelques dessins pour lesquels un haussement d'épaules aurait suffit.


"Je pense qu’en Europe, nous devons balayer devant notre porte. Il y a des forces au sein de l’UE qui veulent limiter la liberté d’expression en criminalisant par exemple la négation de l’Holocauste. Mais un tabou autorise un autre tabou et permet aux islamistes de réclamer qu’on ne profane pas l’image de Mahomet, sous peine d’accuser les Européens de double morale."

Enfin, quelqu'un qui met le doigt sur l'illégalité de la censure des opinions !
A quoi sert-il de vivre en démocratie s'il faut se taire ?
Il est à la mode, entre autres, dès qu'on prononce le nom d'Israel pour dire par qu'on condamne leur politique, de faire un amalgame politico-religieux pour pouvoir taxer l'autre d'antisémitisme, comme s'il s'agissait d'un crime. Et le pire est qu'on finit par s'en défendre comme si on en était coupable.
Le Coran est sacralisé au point qu'on ne peut envisager de l'ouvrir si on n'est pas musulman, quant à la Bible, on jure dessus comme s'il s'agissait de la chose la plus précieuse du monde. Et certains disent que la religion n'a plus sa place dans nos sociétés actuelles !
En adoptant une loi interdisant de nier l'holocauste, on place les français devant une censure immorale contraire à l'article 19 de la déclaration universelle des droits de l'homme :

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

Mais peut-être ceux qui ont suggéré cette loi sentaient-ils la France coupable de ne rien avoir fait pour empêcher cet holocauste, voire même d'y avoir participé ?

Le droit international relatif aux droits de l’homme énonce les obligations que les États sont contraints de respecter. L’obligation de respecter signifie que l’État doit se retenir d’intervenir dans l’exercice des droits de l’homme ou de les restreindre.

En regardant la liste des pays fondateurs de l'ONU, on est en droit de se poser des questions. On y trouve la France, mais aussi les Etats Unis et l'Arabie Saoudite.
Il faudrait peut-être rappeler à nos députés l'existence de cette déclaration qui est tout de même l'un des textes fondateurs de notre république. Tout comme il faudrait également rappeler au gouvernements étatsunien et saoudien qu'ils l'ont ratifié.

http://jp.dk/jptv/nyheder_kultur/kultur/article2199890.ece

mercredi 29 septembre 2010

vendredi 24 septembre 2010

La cinématique pour les nuls

Pas question de faire des courbes, des diagrammes, ni même d'écrire des équations.

Je connais bien pour l'avoir vécu en temps que parent, que tout ce qui évoque quoi que ce soit d'un peu scientifique a le même effet que le retrait de la mer sur une huitre, la fermeture absolue, volontaire ou non, de l'esprit.

Alors, pour faire simple, imaginons un bilboquet.



Le bilboquet est un jeu d'adresse qui consiste à faire entrer un tenon tenu à la main dans un trou pratiqué dans une boule, les deux étant reliés par un fil.
Je sais d'avance le type de commentaire que cette description peut me valoir, ainsi que le genre de jeux avec lequel on pourrait confondre cette activité. Malgré tout, la perspective des quolibets ne va certainement pas me décourager dans mon exposé. La chair est faible, nous ne le savons que trop, mais l'esprit la domine.
Pour avoir de nombreuses fois réussi le coup, je peux vous dire qu'il n'y a pas cinquante manières de s'y prendre, il y en a une, celle-ci :
Laisser pendre librement le pendule formé par la boule et son fil. L'attache du fil étant sur le dessus de la boule, le trou est naturellement orienté vers le bas.
Tirer rapidement et verticalement le fil vers le haut avec le tenon, de manière à imprimer un début de mouvement vers le haut et immédiatement, placer le tenon sous la boule, qui va venir s'y placer toute seule, mue par la gravité universelle.
Non, la boule ne tombe pas plus vite que le mouvement que vous faites avec le tenon.
Il faut savoir qu'un objet abandonné sans support dans l'air est soumis à la gravité et obéit à des lois physiques qui sont les mêmes pour tous les objets soumis à la même force gravitationnelle, celle qui faisait tomber les boules de Galilée de la tour de Pise et les pommes de Newton de l'arbre sous lequel il était assis.
Au moment exact où le fil ne soutient plus la boule, la vitesse de chute de celle-ci est nulle. Il est alors très facile de mettre le tenon à sa place, puisque la cible est pratiquement immobile et à portée de main.
Ensuite, la boule subit une accélération constante, ce qui fait que sa vitesse augmente au fur et à mesure qu'elle s'approche du sol. C'est la raison pour laquelle, plus on tombe de haut, plus on se fait mal.
On peut résumer ce qui précède de la manière suivante : la vitesse de la chute d'un corps sans résistance sur la terre est fonction de la gravité. La gravité moyenne sur notre planète est de 9.81. Je dis moyenne, car elle est de 9.79 à l'équateur et de 9.83 aux pôles.

au début -- 0 (zéro)
après 1 seconde g mètres/seconde,
après 2 secondes 2g mètres/seconde,
après 3 secondes 3g mètres/seconde,
etc.

Ceci, bien entendu, lorsque l'objet ne rencontre aucune résistance dans sa chute. Chaque objet rencontré (mains, avant bras, tête du joueur, etc. recommençant le processus au début)
Il va sans dire que les objets rencontrés subissent des dommages proportionnels au temps écoulé, sans compter les différentes trajectoires que décrit la boule, souvent rendue incontrôlable par un excès de nervosité du joueur.
Essayer c'est adopter.

dimanche 19 septembre 2010

Belle initiative

Quand on voit que des citoyens américains croient que Fidel Castro est un chanteur et que le français moyen pense que le triangle est une figure à 2 côtés égaux, on se demande comment on peut faire comprendre des notions de physique élémentaire à la population occidentale.

Merci à l'association Architects for Truth et à Richard Gage pour leur engagement.



11 Septembre : 3 faisceaux de lumière dans le ciel de NY
envoyé par ReOpen911. - L'actualité du moment en vidéo.

vendredi 17 septembre 2010

Vie essentielle

Il y a des moments dans la vie où la distraction ne suffit pas à remplir un vide. Lorsqu'on se trouve seul avec soi-même et qu'on doit faire face à la question de ses origines, de son devenir, de la raison d'être là, sur cette terre, de ses relations avec les autres et des sources de nos angoisses ou de nos rencontres, il y a mille raisons d'avoir le vertige.
Ne nous donne t-on pour exister que l'intervalle entre la naissance et la mort ?
Des expériences que j'ai vécues m'ont prouvé que non. Je ne prétends pas tout savoir, loin de là. Je sais que des interventions extérieures à ma volonté sont intervenues plusieurs fois lorsque ma vie était en danger. Une analyse ultérieure, seconde après seconde, m'ont clairement montré qu'une autre volonté était présente et qu'elle avait prise sur la matière.
Je suis une adepte de la méditation quotidienne. C'est un message qui nous a été donné, repris sans grande compréhension par les chrétiens. "heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux leur appartient".
C'est l'essentiel de la méditation, que je traduirai par "heureux ceux qui parviennent à se défaire de toutes leurs pensées, car ils ont de la place pour accueillir ce qui leur vient d'en haut". C'est aussi le message du bouddhisme.
Sur d'autres blogs, j'ai parfois évoqué ma croyance et mon expérience. Il est vraiment difficile de se défaire de toute une éducation et je comprends aussi bien le silence que l'opposition farouche. Lu chez Boris :
" Qu'ils entendent ceux qui ont des oreilles.
Qu'ils voient ceux qui ont des yeux."

Je vous laisse regarder cette vidéo qui est un témoignage similaire à certains de mes instants vécus, sans toutefois être allée si loin.
Malgré tout, je peux certifier que la sortie du corps physique en état de mort clinique ou en souffrance est réelle et que dans cet état, on voit et on entend sans yeux* et sans oreilles.


[48] MYSTERES - L’ange gardien (NDE)
envoyé par Indiana-Jones30. - Regardez plus de vidéos de science.

* Une dégénérescence juvénile de la rétine m'a privé très tôt de la capacité de regarder. Je ne vois qu'avec ma vision périphérique. Durant cette expérience, j'ai néanmoins pu voir de petits détails que je n'aurais pas vus en temps ordinaire. Mon handicap n'appartient qu'à mon corps physique.

jeudi 16 septembre 2010

La machine à usiner les tuyaux de Constantinople

Un soir d'automne.

- Norwegian delight factory, en
cinquante trois lettres avec un ø en trente-septième position ?
- Konstantinopolitanerinnenespiperengjørelsesmaskinerier.

Elle l'a dit d'un seul trait. Il n'a pas sourcillé.

C'est ainsi que j'imagine le couple de cruciverbistes norvégiens, leur grille de dix-mille cases étalée en position centrale, leurs assiettes de kjøttboller
à la sauce aux airelles dans un coin, penchés sur leur distraction favorite avec passion, le crayon à la main.

- Comment es-tu informée de cette spécialité de notre industrie ? Continue t-il en la regardant par dessus ses lunettes. De petites lunettes cerclées d'or qui lui donnent un air faussement suspicieux.
- De notre industrie ? N'est ce pas plutôt de l'industrie turque qu'il s'agit ?
- Se pourrait-il que les tuyaux de Constantinople soient meilleurs que les nôtres ?
- Aient été. Sinon, on dirait
stambulitanerinnenespiperengjørelsesmaskinerier.

En effet, elle a raison. Le mot ,ou du moins ce qu'il décrit,
est donc ancien.

Les Scandinaves sont des Germains. On connait leur affection pour le nom composé. J'avais fait connaissance avec ce concept grâce à l'équipage de la Minensuchgeshwader 1 dont j'avais fait la connaissance au Mont Saint Michel.
Saint Michel est surtout connu pour sa lutte avec le dragon, il ne s'agissait là que d'un escorteur militaire allemand en vadrouille dans la Manche, il n'est donc pas intervenu.
Depuis 1930, les Constantinopolitains sont devenus des Stambouliotes
.

Je vous fais grâce du découpage. Le mot décomposé devient la machine à usiner les tuyaux de Constantinople.
Ces profilés ont certainement un rapport avec la spécialité locale, le loukoum.
Plus de cent sortes différentes de loukoums sont exportés vers les Etats Unis, le Canada et l'Allemagne, autant dire des tonnes et des tonnes. Il y a gros à parier qu'ils ne sont pas tous fabriqués artisanalement.
Je vois d'ici les cuves de sucre, d'eau et de fécule et les pales gigantesques qui remuent le mélange sans discontinuer avant de le verser dans des moules.


Les moules fabriqués à partir des tuyaux carrés fabriqués par la fameuse machine.

De nos jours, les moules en tôle ont été délaissés au profit de ceux en silicone, plus faciles d'emploi et résistants dans les hautes températures.
Malgré tout, je veux croire que l'image désuète mais paisible des cruciverbistes du nord reste encore vivante longtemps et ne soit pas remplacée par celle des mangeurs de loukoum béatement installés devant le petit écran.
Du coup, j'ai la nostalgie de certaines soirées autour d'une grille avec un bon thé aux épices bien chaud. Une petite grille sympa de quinze par quinze, avec des définitions tordues et rigolotes, de celles qui nous tirent des soupirs quand on les décrypte enfin.

Bonne soirée.

mardi 14 septembre 2010

Le 11 septembre pour les nuls

Résumé de ce qu'on nous a dit :

Il était une fois un islamiste vivant dans une grotte.

Il aurait comploté avec 19 musulmans bons vivants amateurs de drogues et d'alcool et les aurait convaincus de se suicider. Il a échappé à l'armée américaine en mobylette.

Ils auraient échappé aux services de renseignement les plus puissants au monde.

Avec de simples cutters, ils auraient pris le contrôle de 4 avions de ligne.

Après quelques heures de vol maladroit sur de petits monomoteurs, ces "pilotes", que leurs instructeurs prenaient pour des nuls, seraient alors devenus des as du manche, réalisant des trajectoires aériennes que des pilotes chevronnés disent ne pas pouvoir accomplir.

Ils ont eu la paix pendant 1h 50mn, car le Norad a envoyé des chasseurs au dessus de la mer et d'autres n'ont pas eu le temps de décoller.

A Manhattan, 2 avions ont détruit 3 immeubles. A Washington, un avion a fondu. En Pennsylvanie, on a retrouvé des débris à 14 km du point où un avion a entièrement disparu verticalement dans la terre.

Les délits d’initiés seraient des coïncidences.


Testez vos connaissances :

Partie 1

Partie 2

Iphonophilie


Jérome COMMANDEUR sketch de Iphone
envoyé par pimpampoumm. - Plus de vidéos fun.

samedi 11 septembre 2010

AFP 911 intox

Ce matin, l'AFP publie une "info" tendancieuse intitulée "L'Amérique marque le 11-Septembre sur fond de tensions avec les musulmans".*

L'article en lui même est parfaitement insignifiant, parlant d'un projet d'autodafé du Coran par un pasteur sur fond de commémoration des victimes.

Par contre, s'y glisse de manière parfaitement fourbe, une petite ligne qui passera inaperçue pour la plupart, ancrant dans l'inconscient des français qui gobent les yeux fermés les âneries des média, qu'il est acquis que les attentats du 11 septembre 2001 qui ont coûté la vie à près de 3000 personnes sont le fait exclusif d'une organisation terroriste islamiste nommée Al Qaïda.

Cette phrase commence par :
"Depuis ces attentats revendiqués par le chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden, etc."
Je ne sais pas si un journaliste digne de ce nom oserait, autrement que sur un ordre venu de sa hierarchie, écrire un tel mensonge. L'article n'est signé que sur le Courrier Picard et le Courrier International qui l'attribuent à Sebastian SMITH.

Les faits sont :

  1. Les attentats du 11 septembre n'ont jamais été revendiqués.
  2. Il n'y a aucune preuve de la culpabilité de Ben Laden, ni de l'engagement d'Al Caïda.
  3. Aucune enquête criminelle n'a été déclenchée pour ces attentats.
  4. Osama Ben Laden n'est pas poursuivi pour ces évènements.


* Vous ne trouverez peut-être pas l'article en question sur la page de l'AFP où mène le lien précédent, alors, vous avez le choix entre ces différentes pages, toutes recopiées sans un mot de différence par l'ensemble de la presse, ce qui démontre leur peu de conscience et d'objectivité :

Le Parisien
Le Point
L'Express
Voilà
Actu-orange
News-Yahoo
Atlasinfos
L'internaute
Le Courrier Picard
Le courrier International
Var Matin
TV5 Monde

Mais aussi :
24 heures
Maroc journal
DH infos
Le Journal de Quebec
La libre Belgique

Le Monde et France 2 ne copient pas l'article mais répètent comme des perroquets la même bourde.

Plus grave, Handicap Zéro, un site d'information destiné aux personnes sourdes ou ayant un handicap visuel. Ils n'ont pas le choix.

Cette liste n'est pas exhaustive, je les ai pris au hasard.

Anti démocratie US

Une cour d’appel étatsunienne a donné raison mercredi à l’administration Obama en classant, au nom du "secret d’état", le dossier des vols secrets de la CIA mis en place après le 11 septembre 2001 pour transporter des suspects de terrorisme et les interroger à l’étranger.

C'était évident. Que pourrions nous attendre d'autre de ces gens qui se cachent derrière le "secret d'état" Cette barrière indécente, cette excuse grotesque qui ne sert qu'à éviter aux criminels de faire face à leurs responsabilités.
Quand on pense à toutes ces guerres illégales, à tous ces innocents massacrés sur l'autel du profit rebaptisé mensongèrement "guerre contre le terrorisme", on ne peut qu'être scandalisé devant l'attitude de dissimulation qui caractérise l'administration des Etats Unis.

On peut également s'interroger sur le silence complice des pays européens dans cette affaire. Quels sont leurs intérêts et peut-on encore parler de démocratie lorsque le "secret d'état" est opposé aux peuples censés gouverner ?


jeudi 9 septembre 2010

Le mur muré

Alors là !... Je crois que ce que j'ai vu dépasse l'entendement.

Je vous laisse regarder cet échantillon de mur.


Il m'a fait l'effet d'un bang de supersonique dans la tête.

Que des personnes censées avoir quelque chose d'autre que du fromage blanc entre les deux oreilles imaginent faire ça me fait penser qu'en effet, le bon sens, comme l'intelligence, dans la population, peut se mesurer à l'aide d'une courbe de Gauss, et que donc, nécessairement, il y a des excès aux deux extrémités.
Pour continuer à parler mathématiquement, là, on tend quand même vers le zéro absolu.

Zéro respect pour l'environnement,
zéro sens de l'esthétique,
zéro questions et pas un brin de sens du ridicule.

Admirez l'ensemble :


A droite, dépassant du mur, une portion du crépi jaune pisseux qui m'est imposé comme une injure à l'ancienneté tranquille de ce quartier que j'avais choisi pour son naturel et son charme vieillot. Ce crépi, surmonté d'un cache-merde en pvc blanc lavabo, camoufle une réalité qui fait peur. Je vous en parlerai ultérieurement.

Je n'ose pas imaginer que ce mur pourrait être recouvert du même type de crépi que celui de la construction attenante. Si oui, au lieu d'avoir le charme penché d'un vieux mur en briques, ce qu'il est, il aura le ridicule d'un mur mal monté qui va se casser la figure.

Je cite : "Je vous ai vue prendre une photo de mon mur, pourquoi avez-vous pris cette photo ? Vous avez un problème ?"
Le propriétaire du mur m'avait déjà posé cette question au sujet de l'affichette du permis de construire de son bâtiment, un permis de construire qu'on attendait depuis déjà un moment car les fondations et un sous-sol complet étaient déjà construits quand il l'a affiché. Dans l'ignorance, nous nous imaginions au départ qu'il s'agissait d'une piscine.
C'est curieux cette crainte des photos... ça fait penser à l'interdiction de photographier les ruines du World Trade Center.


Le voici en train de faire demi-tour, après avoir fait les 150 m de chez lui à chez moi en voiture, sans doute dépité d'avoir entendu mes critiques à l'égard de ses constructions qui sont des premiers prix de mauvais goût. Il pense sans doute que je suis une emmerdeuse. Il a raison et en plus, il n'imagine même pas à quel point.


Bien sûr, je peux dire ce que je pense en public. Je suis honnête et directe et la preuve est là, sur ce blog.

Et non, M.T... on ne voit pas la plaque d'immatriculation, j'y ai fait particulièrement attention en réduisant mes photos. Je ne citerai pas non plus de nom, ça ferait de la publicité et je n'ai pas envie que les gens qui n'ont pas les moyens soient piégés par une apparente facilité qui n'est qu'un leurre pour leur vendre de la cochonnerie encore bien trop coûteuse pour ce qu'elle va durer. C'est du made in China made in France. Sortez les langues de belle-mère et les vuvuzellas. Pouett !

lundi 6 septembre 2010

Walkyrie

Walkyrie signifie "Celle qui choisit qui va mourir ". Les Walkyries sont des compagnes d'Odin, des vierges blondes et très belles.

Lors d'un combat entre clans adverses, des Walkyries assistaient à la bataille et choisissaient les héros qui allaient être mortellement blessés. Les Scandinaves ne levaient jamais les yeux vers le ciel de peur d'être repérés par une Walkyrie.
Lorsqu'un guerrier succombait, la Walkyrie l'emportait jusqu'au Walhalla où elle restait en sa compagnie, laissant ses armes et sa monture pour lui servir la bière et l'hydromel au cours du banquet d'Odin.

Mourir au combat était un honneur pour les guerriers scandinaves.

(Cet article ne serait-il pas mieux à sa place dans le Chevreuil Blanc ?)