vendredi 28 juin 2013

Macky Sall vs le monde occidental corrompu.

Réponse du président du Sénégal au président des Etats-Unis sur les questions de société et plus particulièrement la dépénalisation de l'homosexualité.



Que les pays occidentaux dégénérés commencent par faire le ménage chez eux avant d'aller donner des leçons aux autres.

Le président Macky Sall a évoqué la peine de mort et c'était bien vu. On aurait pu rajouter la torture et une multitude d'autres manquements aux libertés individuelles qui prendraient tant de place à énumérer que j'y renonce.

Le freluquet kenyan qui a renié son pays d'origine pour servir les intérêts de la finance mafieuse n'a qu'à plus qu'à méditer ces paroles de bon sens. On aurait aimé que le président français pseudo-normal en fasse autant.

Il semble que les occidentaux aient oublié le vrai sens de l'adjectif "normal".
Le dictionnaire de l'Académie Française en donne cette définition :

Normal, ale : adj. Qui est conforme à la règle, à l'ordre.
État normal : état d'un être organisé ou d'un organe qui n'a éprouvé aucune altération.

Le tout est de savoir de quel ordre il s'agit. Le nouvel ordre mondial dont le président sortant, Nicolas Sarkozy, faisait l'apologie en se mettant aux pieds de son mentor Georges W. Bush ?
Dans ce cas, la seconde ligne nous éclaire. Nos présidents ne sont pas normaux, non, et ça fait un bon moment.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

D'avance, merci de vos réactions.