samedi 13 février 2021

La réalité occultée

 

 

 Désolée, pas de sous-titres, mais l'essentiel est de voir à quel point les media sont des tricheurs et des menteurs. 
Et ce n'est pas qu'aux USA.

lundi 1 février 2021

Obscurité au Vatican

Cette nuit, alors que le Vatican et la place Saint-Pierre étaient plongés dans le noir, j'ai pu, sur la webcam du Vatican, observer un ballet inhabituel de gyrophares. 

Les véhicules aux éclats bleutés, cinq, sont partis un par un entre 0h15 et 0h30. D'autres véhicules sont également impliqués arrivant et repartant sans rester. Compte tenu du contexte actuel. Il est utile de s'interroger. 

J'ai enregistré quelques secondes de gyrophares mais on ne voit rien de précis, donc, je m'abstiens de partager, d'autant que j'ignore si un copyright ne m'en empêcherait pas. 

mercredi 13 janvier 2021

Costa Concordia, 9 ans

Ça fera 9 ans ce soir. Le grand navire blanc Costa Concordia s'échouait sur l'île du Giglio après avoir heurté un rocher lors d'une manœuvre. Il y a eu une commémoration sur la jetée. On peut voir les images sur le site giglionews.it

"Ad Sempiternam Memoriam"
 
En mémoire éternelle. Suivent des noms. Pour la plupart, nous les avons oubliés, sauf celui de la petite Dayana Arlotti, 5 ans. Les femmes et les enfants d'abord, dit-on. Une légende comme une autre. Si c'est vrai pour certaines catégorie de personnes  ou sous la menace d'une arme comme sur le Titanic, dans le peuple ordinaire apeuré et biberonné à la presse anxiogène, c'est plutôt chacun pour soi.  

Cette nuit-là, combien sont passés devant Dayana et son papa pour prendre une place convoitée dans les chaloupes ? Et parmi eux combien des membres d'équipage récompensés pour leur prétendue bonne organisation des secours ? Le courage s'écrit bien dans les papiers des journalistes, il se montre moins dans les situations d'urgence. Il est moins risqué de jeter quelques fleurs à la mer pour honorer ceux qui sont morts que d'agir pour que ça n'arrive pas. 

Tant qu'on se focalise sur ceux qui étaient dans le navire, on ne montre pas ceux qui se trouvaient dehors, bien à l'abri, qui ont rogné sur la sécurité car l'important était de gagner de l'argent au plus vite. 
Ce navire a été fait pour couler et c'est arrivé. 
Voilà ce que j'en disais en 2014. C'est toujours vrai.

Giglio Porto d'où le grand navire blanc a désormais disparu mais qui rend hommage aux victimes.