jeudi 15 novembre 2018

La photo du mois de novembre 2018

Abécédaire, choisi par écri'turbulente
Note de l'auteur :
Ni calligraphie, ni broderie au point de croix, mais notre environnement champêtre ou urbain qui naturellement dessine les lettres de l'alphabet. Attention, on n'arrange pas trois brins d'herbe pour qu'ils deviennent un N. On observe autour de soi, on photographie et c'est tout !

Voici ma photo :


Ce médaillon de porcelaine égaie la grisaille de granit qui garantit la perpétuité d'une sépulture devenue anonyme. Les gelées ont griffé le glaçage et dégradé la robe immaculée dont le bas s'est envolé avec les pieds de la gracieuse défunte.
Les gonds de la grille du vieux cimetière gémissent tout près et comme c'est la première tombe dans la rangée, je lui donne le premier prénom de l'année, Geneviève, en attendant de découvrir le vrai.

Recréons l'alphabet avec ces autres blogueurs à la recherche des lettres manquantes :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Blogoth67, Brindille, Cara, ChristL, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

Mise à jour du 16 novembre 2018 : La lettre est un G et seulement un G.

vendredi 26 octobre 2018

Italie - UE

La réponse de l'Italie à l'U.E. après qu'un eurodéputé de la Ligue a essuyé mardi 23 octobre sa chaussure sur les notes du commissaire européen Pierre Moscovici ; 


C'est l'entartage à la bolognaise... 

lundi 15 octobre 2018

Octobre 2018, la photo géométrique du mois

Le thème du mois d'octobre 2018 est : "Les formes géométriques", choisi par Danièle.B:
"Que ce soit à la ville ou à la campagne, elles sont partout, à nous de les débusquer."





Il s'agit d'un polyèdre, c'est à dire une forme géométrique à trois dimensions ayant toutes ses faces planes et polygonales qui se rencontrent selon des segments qu'on appelle arêtes.

La démarche était simple ;
Qui dit géométrie dit angles et arêtes
Qui dit arête dit poisson.
Qui dit poisson dit mer.
J'ai donc trouvé mon polyèdre près de la mer et il était temps que je m'arrête car 200 m plus loin, il n'y a plus que de l'eau.

Pour les autres chercheurs de géométrie de la photo du mois, c'est ici : 

lundi 8 octobre 2018

Langage des signes

Histoire sans parole :



J'ai réduit l'image car la vulgarité de ces trois personnes dégradait la page d'accueil de mon blog.
Pour voir la déchéance de la France en plus grand, cliquez sur l'image.

samedi 15 septembre 2018

Ajours, la photo du mois de septembre 2018

Ajour, au singulier ou au pluriel, c'est le thème choisi par Gine et puisque septembre est le mois de la chasse, je propose une vue du portail dit "aux chiens" du château de Diane de Poitiers à Anet.
Je n'ai pas eu de chance, il pleuvait et j'ai du attendre une accalmie pour faire ma photo.
 


Ce qui a retenu mon attention la première fois que je suis passée devant ce château, c'est évidemment ce cerf majestueux.  Ensuite, ce sont ses balustrades ajourées. Toutes les balustrades sont ajourées, que ce soit celles des terrasses ou celles qui bordent le domaine. On y retrouve des lettres, le D de Diane, le L de Louis, son défunt mari, mais aussi le H de Henri, son royal amant. On y reconnait ça et là des palmes et des croissants, des étoiles... Tout ne tenait pas dans une seule photo, il a fallu choisir.

Ce portail est une partie de ce qui reste du magnifique ensemble renaissance construit par l'architecte Philibert de l'Orme. Le reste a été impitoyablement dévasté à la révolution, comme beaucoup du patrimoine français. L'aile droite du château a complètement disparu, détruite à l'explosif, déjà, et le parc vandalisé. La sépulture de Diane a été profanée, ses restes sortis de son cercueil et enterrés derrière l'église de la ville. Ce n'est qu'en 2010 qu'ils retrouveront leur place dans leur sarcophage de marbre noir récupéré dans une ferme où il servait d'auge à cochons.
Admirons donc ces balustrades avant qu'une autre révolution arrive.

D"autres ajours :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, Blogoth67, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Travelparenthesis, Ventsetvoyages, Weeteweete, Xoliv', écri'turbulente.


mardi 11 septembre 2018

11 septembre 2001, dix-septième.

Qui écoute encore les discours biaisés des media subventionnés ?
Tout tient dans cet adjectif. Percevoir de l'argent pour diffuser une propagande mensongère, tout comme ils perçoivent de l'argent pour de la publicité. Le procédé est le même, acheter pour mentir.
Personne dans les rédactions n'a jamais testé les produits de la publicité qu'ils diffusent et pourtant, on peut en lire les mérites sur leurs pages. C.Q.F.D.

Dans cette vidéo, une analyse de l'émission  "l'Objet du Scandale". Contrairement à ce qu'affirment une poignée de personnes rémunérées pour maintenir la version officielle, il y a beaucoup de questions sans réponses.