mercredi 8 mai 2024

Souvenir

 Aujourd'hui, c'était l'anniversaire de la naissance d'une personne que j'ai beaucoup appréciée. Professeur d'anglais, son cours était particulièrement vivant et intéressant. Il est à noter que,  si j'avais une attirance particulière pour les mathématiques, les langues vivantes ne m'intéressaient pas encore vraiment et que cette enseignante a éveillé en moi l'envie de comprendre les autres à travers leur façon de s'exprimer. 

Au cours de ma vie d'adulte, j'ai tenté de la retrouver pour la remercier de m'avoir permis cette évolution et aussi de m'avoir encouragée alors que tant d'autres me jugeaient si mal, ne voyant en moi qu'une élève indisciplinée sans comprendre ce que cachait ce refus d'obéissance. Je n'ai jamais pu même avoir une piste. La vie des gens est si bien protégée. J'ai du attendre que l'INSEE me donne la triste nouvelle de son décès, en 2023, pour savoir que je ne la reverrais jamais vivante. Aujourd'hui, elle aurait eu 81 ans.

Cette femme était non seulement intelligente et captivante mais elle avait cette étincelle qui fait qu'on remarque une personne en particulier parmi d'autres. Elle avait compris que j'étais différente des autres et me l'a fait comprendre le dernier jour que j'ai passé dans cette école. Sans doute savait-elle que c'était la dernière fois. Elle fait partie des personnes que j'aurai du plaisir à retrouver, dans l'au-delà ou dans une autre vie. 


vendredi 19 avril 2024

Démêler le vrai du faux

 Il faut que ça tombe sur moi, évidemment. 
En cherchant à recenser les enfants de l'assistance publique placés dans différentes communes de l'Eure avant la seconde guerre mondiale, je n'ai en général pas trop de mal à retrouver les origines de ces enfants, le plus souvent placés comme domestiques de ferme dès leur plus jeune âge. 
Dans un petit hameau, je trouve trois noms. Deux filles, sœurs, placées dans des familles voisines l'une de l'autre, et un garçon, dans une grosse ferme de la commune. Si j'ai pu facilement trouver les filles, pour le garçon, je suis tombée sur une énigme. 
La personne est décédée depuis au moins 15 ans et n'a pas d'héritier identifié. Je ne pense donc pas trahir un secret en dévoilant son identité. 
Voici l'extrait du recensement de la commune en question, en image : 


Il est né en 1917, mais le lieu n'est pas indiqué. En 1970, il aurait eu 53 ans, il y a donc une bonne chance qu'il figure dans les décès recensés par l'INSEE. Une simple recherche avec le nom me donne 3 possibilités, dont une seule dans la région, me donne la date précise et le lieu du décès, le 7 juillet 2008 à Epégard et me donne aussi le lieu de naissance. 
Je cherche donc l'acte correspondant et je trouve ceci :


La mention marginale dit qu'il est décédé le 4 mars  1944, aussi à Epégard. 
Logiquement, je pense que deux personnes portaient le même nom à Epégard,  sont nées toutes les deux en 1917 dans le même village et sont décédées à 64 ans d'écart. Le premier à 26 ans en 1944, le second à 90 ans en 2008. Que l'acte de naissance du deuxième soit manquant ne serait pas exceptionnel. C'est plus fréquent qu'on ne le croit. 
Malgré tout, la liste des militaires recensés dans l'Eure est formelle, il n'y en a qu'un.


Une petite vérification me permet de trouver ceci sur geneanet :


J'ai consulté la base de données des militaires de la seconde guerre mondiale. Il ne s'y trouve pas. Les dates ne permettant pas de vérifier sa fiche matricule, l'erreur pourrait rester encore 20 ans, jusqu'en 2044. 
Mon hypothèse est qu'un autre aurait pu être déclaré mort à sa place à Epégard et que personne n'a remarqué que cet homme était mort deux fois. Mais alors qui est mort le 4 mars 1944 à Epégard ?

mercredi 20 mars 2024

JO et nazisme

les jeux olympiques de Paris auront-ils vraiment lieu en 2024 ? Rien n'est moins sûr.
Ceci étant dit, il faut quand même se rendre compte que le CIO n'est pas blanc comme neige, ce qui justifierait que les jeux soient purement et simplement annulés pour cause de racisme de ses organisateurs. 
Non seulement les athlètes russes ne pourront pas représenter leur pays s'ils sont individuellement autorisés après sélection, mais certains sont éliminés non pas en raison de performances insuffisantes mais pour leurs opinions. 
Муса Гиланиевич Евлоев, (Musa Gilaniyevich Evloev pour ceux qui ne lisent pas le cyrillique) lutteur russe de catégorie poids lourds en spécialité gréco-romaine, double champion du monde en 2018 et 2019 puis champion olympique en 2021, n'est pas autorisé à participer aux qualifications pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. 
En effet, le lutteur apparait sur une photo datant de 2022 où l'on peut lire le message "Pour un monde sans nazisme" sur une banderole. 
C'est évidemment insupportable pour ceux qui soutiennent activement les nazis ukrainiens par l'envoi de milliards d'euros qui font défaut à nos propres structures sociales, hôpitaux en tête. 
Presque 400 athlètes ukrainiens ne participeront pas non plus. Mobilisés par l'équipe de Zelenski pour aller au front, comme les handicapés et les trisomiques, ils sont morts, faisant suite aux quelques 15.000 civils du Donbass tués par armes de guerre depuis 2014 par le régime de Kiev, hommes, femmes et enfants. 

mardi 19 mars 2024

Cimetière ukrainien

 


Sans commentaire.

https://steigan.no/2024/03/stans-krigen-i-ukraina-stans-vapenleveransene-krev-fredsforhandlinger-na/

samedi 24 février 2024

Disparition inquiétante

Merci de partager ! 

Disparition inquiétante : nous sommes sans nouvelles de mon frère Félix depuis le 12 février.

Aux dernières nouvelles il avait le projet de partir faire de l’alpinisme entre Chamonix et Chambéry. Il conduit (et dort dans) un Citroën Berlingot vert immatriculé BH-552-VM. Il a eu son permis il y a peu, donc sa voiture a encore le « A » rouge. Si vous voyez son véhicule ou si vous croisez Félix, n’hésitez pas à lui dire que nous nous inquiétons pour lui. Ou n’hésitez pas à me contacter si vous pensez l’avoir vu, ou si vous avez quelque information que ce soit qui puisse nous aider. Et si vous pouviez partager cette vidéo, je vous en serais très reconnaissant. Merci à tous et toutes.

Lien : https://youtu.be/g3-e3BW7-jk?si=eGWXrEV5tZO7m_nh

24/02/2024 à 21h : Félix a été retrouvé sain et sauf. Merci.

jeudi 15 février 2024

Un autre chemin ?

 J'ai beaucoup écrit dans ce blog et si, au départ, certains articles ont été bien commentés, ce n'est plus le cas. L'agressivité de certains en a découragé d'autres et les "anonymes" ne  commentent pas, même s'ils sont d'accord avec ce que j'écris, sans doute par cette sorte de façon de faire de ceux qui profitent de ce qui est accessible à tous sans avoir à s'engager d'aucune sorte. Je les vois comme ceux qui, à la messe, font semblant de prier la tête baissée lorsque les enfants de chœur passent quémander quelques centimes. Ils ont juste gratuitement profité du spectacle.

Un événement dont je ne parlerai pas a bousculé mes habitudes et ma vie et je n'ai plus envie de chercher à réveiller les endormis. Si vous n'avez pas encore ouvert les yeux, tant pis. Tournez vous contre le mur et fermez vos oreilles. La belle du bois a dormi cent ans. Vous avez cent autres vies. Bonne chance !

John Collier (1850–1934), La Belle au bois dormant :