mercredi 5 avril 2017

Le grand débat - résumé

J'ai regardé sur cnews ce qui devait être le grand débat. C'était en fait une caricature de débat de laquelle j'ai surtout retenu les interruptions récurrentes des préposées aux chronomètres qui ne posaient d'ailleurs pas les mêmes question à tout le monde et ne laissaient pas répondre.

On nous a appris, au lycée, à disserter sur un sujet à partir d'une simple phrase, ou parfois même de quelques mots seulement, et il était de bon ton d'en mettre environ quatre pages et de ne pas oublier les citations à l'appui de son travail. Compte tenu de la manière dont doivent à présent s'exprimer les personnes qui postulent à la plus haute fonction de l'état, il aurait plutôt été judicieux de nous apprendre le contraire, c'est à dire, par exemple, à résumer toute l'œuvre de Jean Jacques Rousseau en quatre lignes.

Ce que je retire de ce débat, les quelques déclarations des candidats mises à part, c'est que lorsque nous disons que les media sont le quatrième pouvoir, nous nous trompons, ils sont l'expression du premier, occulte, qui l'a acheté non à la république, mais à ceux qui le détenaient au gouvernement pour leur profit personnel. Il est temps que ça change.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

D'avance, merci de vos réactions.