vendredi 11 octobre 2019

Norvège Russie

L'augmentation du budget militaire de la Norvège exclut le système de défense antimissile de l'OTAN.

Image TV2

Le communiqué dit :

"Grâce à une analyse plus approfondie de la politique de sécurité, le gouvernement a décidé que la Norvège n'envisagerait pas l'acquisition d'équipements de haut niveau ni de missiles intercepteurs susceptibles de faire partie du système de défense antimissile de l'OTAN."

Le gouvernement norvégien estime qu'il est inutile de provoquer la colère de la Russie en adoptant les systèmes de défense de l'OTAN alors que les deux pays ont une frontière commune et n'ont pas de relations conflictuelles. 
Il serait bon que d'autres pays aient cette sagesse, particulièrement les pays Baltes et la Pologne, qui seraient certainement les premiers à pâtir de mauvaises décisions.

Rappel : La Norvège est l'un des membres fondateurs de l'OTAN.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

D'avance, merci de vos réactions.